Braillard sur Meirieu : "Un mauvais candidat et un mauvais perdant"

Braillard sur Meirieu : "Un mauvais candidat et un mauvais perdant"
Thierry Braillard - DR

Joint par LyonMag vendredi matin suite au recours déposé devant le Conseil constitutionnel par son adversaire Philippe Meirieu et plusieurs militants, le nouveau député de la 1e circonscription du Rhône ne mâche pas ses mots, déplorant la démarche engagée par l’écologiste.

"J’aurais pu comprendre qu’une telle manœuvre émane d’un opposant, mais nous sommes de la même majorité avec M. Meirieu", rappelle Braillard. "Philippe Meirieu a été un mauvais candidat, c’est aujourd’hui un mauvais perdant", continue-t-il, rappelant les "3 000 voix d’écart" entre lui et Meirieu au 1er tour des législatives. L’écologiste dénonce l’utilisation des logos et slogans de campagne par l’adjoint aux Sports de la Ville de Lyon, privilège réservé aux candidats investis, estimant que la confusion sciemment entretenue par Thierry Braillard était de nature à entacher la sincérité du scrutin. Le PS avait déjà saisi le juge des référés avant le scrutin pour violation de la propriété intellectuelle. Ce dernier s’était déclaré "incompétent" pour ce qui concerne les "documents relevant de la propagande électorale officielle",  qui relèvent de la compétence du Conseil constitutionnel.
Le recours a bien été reçu par le Conseil constitutionnel, et sera étudié sous le numéro de requête 2012-4636 AN. Le Conseil constitutionnel peut soit rejeter la contestation et valider l'élection, soit prononcer l'annulation de l'élection, soit réformer les résultats et proclamer élu un autre candidat. Depuis 1958 et les débuts de la Ve République, le Conseil constitutionnel a invalidé l'élection de 63 députés.

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
super job le 29/06/2012 à 18:10

Ben il faut le comprendre: 5.189,27 euros net par mois qui lui passent sous le nez + 6.412 euros de notes de frais autorisées par mois, moi aussi à sa place j'aurais les boules!
http://www.francetv.fr/2012/depute-quel-statut-quel-salaire-139931

Signaler Répondre

avatar
Saber le 29/06/2012 à 17:36

même Cohn Bendit a dit qu'a Lyon les verts avaient de mauvais candidats!

Signaler Répondre

avatar
dupont le 29/06/2012 à 17:22
Lucien a écrit le 29/06/2012 à 16h44

Bravo Meirieu, il faut invalider l'élection de Collomb....pardon de Braillard

++++
exactement !

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 29/06/2012 à 16:44

Bravo Meirieu, il faut invalider l'élection de Collomb....pardon de Braillard

Signaler Répondre

avatar
Chlorophyle le 29/06/2012 à 16:33

Quand on voit que l'écart entre le vote et les deux sondages qui ont été réalisés ne touche mystérieusement QUE le score de Braillard et de Meirieu, la tromperie des électeurs est manifeste : c'est sur cette ambiguïté que Braillard a fait ses voix.

Signaler Répondre

avatar
cogitem7 le 29/06/2012 à 16:26

Je ne comprends pas le comportement de Philippe Mérieu qui est un homme intelligent et cultivé. Il devrait savoir d'abord être bon joueur et surtout accepter le fonctionnement de la démocratie qui fait que le peuple a tranché avec un grande longueur d'avance.

C'est être mauvais joueur en se comportant ainsi. De plus, il faut savoir que le Conseil constitutionnel, lorsqu'il ouvre le dossier a deux éléments principaux pour juger.

Le premier c'est l'écart de voix entre les candidats. S'il est conséquent, il y a fortes chances que le plaignant soit renvoyé dans ses cordes et apparemment dans ce cas d'espèce c'est ce qui s'est produit. Le deuxième élément, c'est la régularité de la campagne. Celle- ci fut régulière. Le problème soumis au CC c'est de « l'usus abusus » du logotype PS.

Or dans ce cas d'espèce, c'est un conflit politicien entre le PS national et le PS local où tous ses élus ont accordé leur soutien à Thierry Braillard. Il n' y a donc pas eu de manœuvre dolosive sur le programme et le contenu, compte-tenu de l'aide apportée du PS local à M Braillard. En conclusion, TB à mon avis, est par la volonté du peuple député de la 1er circonscription et le restera selon moi.

Gaullistement

Claude JEANDEL

Signaler Répondre

avatar
phil le 29/06/2012 à 16:26
soulagé a écrit le 29/06/2012 à 15h05

Nous assistons en direct à la disparition politique de Philippe MEIRIEU.

Oarce braillard, c'est un homme politique ?

Signaler Répondre

avatar
LYONNAIS 2 le 29/06/2012 à 15:33

Les verts étaient bon juste à ST ETIENNE.

A vouloir se faire parachuter Monsieur MEIRIEU à ce qu'il mérite.

Un supporter de Monsieur BRAILLARD

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 29/06/2012 à 15:32

Sinon, de temps en temps, est-ce que Lyon Mag pourrait faire un travail de journaliste en lisant le rendu du jugement du TGI, plutôt que de répéter ce que Collomb lui dit de dire ?

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 29/06/2012 à 15:31

Tiens, après avoir fait recevoir par des sifflets les ministres de l'actuelle majorité, après avoir insulté Meirieu, après avoir usurpé le logo PS, après avoir fait poser sur ses affiches le logo PS le jour du 1er tour, après avoir fait insulter Meirieu par ses sbires en préfecture le soir du 1er tour (où était le préfet garant du bon fonctionnement des institutions), Braillard se rappelle brusquement qu'il est de la même majorité que Meirieu ?

Ben dis donc... Quel triste sire...

Signaler Répondre

avatar
soulagé le 29/06/2012 à 15:05

Nous assistons en direct à la disparition politique de Philippe MEIRIEU.

Signaler Répondre

avatar
Chlorophyle le 29/06/2012 à 12:28

Déjà Braillard n'a pas été candidat, mais suppléant fantôme de Collomb, sans qui il n'est rien.
Ensuite, il a gagné son siège par la tromperie des électeurs : normal qu'on lui demande des comptes !

Signaler Répondre

avatar
1789 le 29/06/2012 à 12:00

Pourquoi il braille comme cela ? on dirait qu'il a la trouille, mais sans doute ... euh ! il a du souci à se faire et pas que lui ....

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.