Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Françoise Chevallier EELV - LyonMag

Françoise Chevalier, EELV : “L’eau sera un élément de la campagne municipale”

Françoise Chevallier EELV - LyonMag

Françoise Chevallier, conseillère communautaire (EELV) était l’invitée vendredi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Gérard Collomb, président du Grand Lyon l’a dit lundi : la distribution de l’eau dans l’agglo restera confiée à une entreprise privée. Les espoirs des Verts de voir la création d’une régie publique sont donc presque partis en fumée. De quoi leur laisser un goût amer dans la bouche comme l’explique Françoise Chevallier.
"C’est aussi la façon dont ça a été fait. L’annonce a été faite à la presse plutôt qu’aux élus. Et en plus la décision est censée revenir au conseil communautaire du 12 novembre.
Sur le fond, le choix qui est fait est contraire à toutes les discussions, les échanges et l’attente d’un passage en régie publique."


Si les Verts veulent passer à une régie publique, c’est que cette position possède plusieurs avantages selon eux :
"On aurait un meilleur contrôle de ce qui se passerait, déjà au niveau des élus parce que là on a un rapport annuel mais assez peu détaillé. C’est assez opaque donc on obtiendrait plus de transparence. Ça marche aussi pour les citoyens car dans le cadre de la régie publique, il y a toujours une association de citoyens, de consommateurs.
Sur le prix de l’eau, ce dernier peut s’ajuster sur le temps et sur l’entretien des canalisations. S’il y a moins de fuites, on gagne sur la facture. Aujourd’hui Veolia nous propose le 3e prix le plus élevé de France.
Il y a aussi la question de la qualité de l’eau et de la préservation des ressources. Dans ce contexte de réchauffement climatique, on sait que l’eau du Rhône va baisser et ça va avoir des conséquences."


Pour vanter sa décision, le président du Grand Lyon a promis une baisse de 20% du prix de l’eau, avec peut-être une répercussion sur l’abonnement dès le 1er janvier 2013. Et il s’est aussi engagé à prendre un contrat qui n’excédera pas 10 ans. Pas de quoi emballer Françoise Chevallier : "Si on peut envisager une baisse du prix de l’eau, c’est que c’était déjà possible il y a un certain nombre d’années. Un passage en gestion publique aurait également pu amener une baisse.
Il y aura encore des marges de manœuvre puisque le but de ces sociétés, c’est de faire des profits donc on peut encore obtenir des prix meilleurs."


L’argument de Gérard Collomb contre le projet de régie publique : il y a 371 salariés de Véolia et le Grand Lyon n’a pas les moyens de les prendre en charge.
"La question, ce n’est pas de les prendre au Grand Lyon mais de les prendre dans une régie publique où un certain nombre de salariés de Veolia pourrait être récupéré. Donc on n’aurait pas à embaucher 371 personnes et en plus elles garderaient un statut privé. Ils ne deviendront pas des fonctionnaires territoriaux. Donc ça ne paraît pas impossible de mettre ça en place, on a encore trois ans avant la fin du contrat actuel", annonce Françoise Chevallier.

Au conseil communautaire, les communistes et les alternatifs de gauche semblent finalement se ranger derrière Gérard Collomb. Ce qui laisse les écologistes bien seul à la tribune des contestataires. "Aujourd’hui on a plus trop de marche de manœuvre. Ça parait décidé. (…) Je ne sais pas si les communistes et les alternatifs vont tous y aller, il y a des gros débats chez eux. On peut espérer que les Verts ne soient pas les seuls à se prononcer pour une régie publique de l’eau. Le 12 novembre, nous voterons tous contre le projet de Gérard Collomb. Sauf les vice-présidents qui s’abstiendront, c’est une manière d’avoir une position aussi marquée. C’est notre façon de voter mais nous sommes bien contre."

Dans ce contexte, les écologistes pourraient se positionner pour les municipales reconnaît Françoise Chevallier : "C’est sûr que pour les municipales, on ne sera pas encore en 2015 et la délégation de service publique ne sera pas votée. Donc la question de l’eau sera un élément de la campagne municipale."

Europe Ecologie-Les Verts organise samedi 13 octobre une grande réunion à Lyon. Baptisée "Tous ensemble pour le retour en gestion publique de l’eau dans le Grand Lyon", elle tentera d’instaurer un débat. La réunion aura lieu à 14h à la Salle de la Mutualité (3e).



Tags : ça jazz à lyon | eau |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.