Modem : "Mercier est derrière toute cette manipulation"

Candidat à la candidature pour être tête de liste Modem aux municipales, Jean-Marc Chaffringeon réclame la disqualification de Christophe Geourjon, le candidat de Michel Mercier.

Pourquoi vous êtes finalement candidat à la candidature Modem alors que vous vous étiez retiré de la course à l’investiture il y a quelques semaines ?
Jean-Marc Chaffringeon : En fait, j’ai subi de fortes pressions de la part de proches de la fédération UDF-Modem du Rhône pour que je retire ma candidature. J'ai été attaqué violemment sur les forums de discussion internes au mouvement. J’ai même été carrément diffamé ! Du coup, j’avais décidé d’abandonner. Mais quand François Bayrou est venu à Lyon le 8 novembre, il a déclaré que tout le monde avait sa place dans cette course à l’investiture, y compris les nouveaux venus comme moi. Voilà pourquoi j’ai décidé de déposer un dossier de candidature. Même si je sais que ça ne fait pas plaisir à tout le monde... Et en particulier à Christophe Geourjon, le délégué départemental de l’UDF qui est également candidat à la candidature. Mais je réclame aujourd’hui sa disqualification.
Pourquoi vous réclamez que Geourjon soit disqualifié ?
Mais je ne suis pas un perdreau de l’année ! Je vois bien que Geourjon est juge et partie dans cette affaire. En fait, la fédération du Rhône a tout fait pour discréditer les autres candidats afin que la candidature de Geourjon émerge. Lyonmag.com a également bien montré comment ils ont essayé d’écarter la c

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.