Incidents sur la ligne D : un métro qui fonctionne, c’est pas automatique !

Incidents sur la ligne D : un métro qui fonctionne, c’est pas automatique !
Une annonce de retard, la hantise des usagers de la ligne D - LyonMag

Un voyage somme toute banal de fin de journée, après de longues heures passées au travail...

Puis, soudain, les lumières qui s'éteignent, un silence assourdissant (jusqu'à une demi-heure, selon certains témoins), suivi d'un agent qui vous invite à terminer le trajet à pied, dans l'obscurité et au milieu des rails. C'est la nouvelle mésaventure qu'ont subie les usagers de la ligne D du métro lyonnais, jeudi soir, en pleine heure de pointe - 18 heures. Au total, près de 2500 personnes ont été évacuées. En cause, un problème d'alimentation électrique au niveau de la station Vieux-Lyon, qui a engendré l'arrêt complet de la ligne. Les rames n'ont repris leur va-et-vient qu'à 22h30, soit quatre heures et demie plus tard.

C'est le sixième incident d'ampleur recensé sur cette ligne depuis décembre, la plus fréquentée de province.
Sur la page Facebook des TCL, ça se déchaîne : certains parlent d'une "orgie de pannes", de "pénibles aléas" et de "défaillances graves"... pour n'évoquer que les messages au langage châtié. A ces incidents graves, s'ajoutent la série des retards et autres perturbations du quotidien, qui commencent à titiller doucement la patience des clients.
Le réseau est-il trop vétuste ? Le personnel de maintenance fait-il correctement son travail ? Telles sont les questions - légitimes - que se posent les usagers, qui ont connu une nouvelle augmentation des tarifs en début d'année.

Des incidents qui restent inexpliqués


Du côté de Keolis, l'exploitant de la ligne, on tente de maîtriser l'incendie. "Ce type d'incident électrique, tel qu'on l'a connu jeudi, n'est tout simplement jamais arrivé sur le réseau, de mémoire d'ouvrier de maintenance. Ce n'est pas le genre de problème qui peut être anticipé. On ne peut pas parler de vétusté ; nous effectuons au quotidien une maintenance préventive qui représente plusieurs millions d'euros d'investissement chaque année, et nous n'attendons pas que le matériel tombe en panne pour le changer".
Au service communication, on cherche certes à redorer l'image de Keolis, mais on ne nie pas non plus l'évidence : "Il y a eu effectivement depuis décembre plusieurs incidents sur la ligne D. Aujourd'hui, on a du mal à l'expliquer. Les différents problèmes rencontrés depuis décembre ont tous des causes différentes, et c'est vrai qu'on se pose des questions sur notre façon de faire de la maintenance préventive".

A chaque fois des causes différentes? Pas toujours, si l'on en croit la CGT-TCL.
Ainsi, selon le syndicaliste Julien Despierres, deux des incidents ont eu lieu durant des grèves des régulateurs du PC métro. "Pour assurer le service minimum, la direction les a remplacés par des cadres de l'entreprise habilités, mais pas forcément compétents. Si des pannes se sont produites, c'est parce qu'ils n'ont pas réagi à temps à différents cas de figure. Lorsqu'on n'est pas assez rapide, le système se bloque et les agents doivent se déplacer sur les voies du métro pour remettre le système en marche".
Et de poursuivre : "Le raisonnement de la direction est très simple : parce que c’est une ligne automatique, nous pouvons nous passer de personnel, les probabilités font le reste. La réflexion est assez brutale, mais quand il y a des incidents de la sorte, les conséquences sont malheureusement inévitables. Comment assurer le rapatriement des rames bloquées, faire les reconnaissances de tunnel et procéder aux évacuations des voyageurs en tunnel et dans les stations avec 1 seul agent de ligne pour 2 ou 3 stations ? C’est une mission qui triple le temps de remise en exploitation, sans compter l’obsolescence de la radio et de la vidéo."

En attendant, chez Keolis, on tente de retrouver la confiance des usagers et de souligner, aussi, ce qui a bien marché jeudi soir : "On a mis tout de suite en ligne des éléments d'information, via notre site web, Facebook, et Twitter (pas vraiment efficace pour les usagers coincés sous terre ndlr). Un plan de remplacement du métro, avec des bus en surface, a été mis en place 6 minutes après le déclenchement de l'incident. On est le seul réseau à savoir mettre en place un tel plan quand un métro tombe en panne. A Paris, lorsque cela arrive, il n'y a aucune solution de remplacement. On comprend que les clients se posent des questions sur l'état du réseau. Mais il faut comprendre que, quand on assure 1 400 000 voyages par jour, il y a de temps en temps des problèmes techniques".
Les usagers devront se satisfaire de ces excuses et de ces explications ; les TCL ont exclu tout geste commercial à leur égard.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bertrand Blanc le 24/03/2016 à 17:43
Tatonette a écrit le 24/03/2016 à 16h19

Le ticket est au même tarif à Paris, mais effectivement le carnet de 10 est moins cher à Paris.

Néanmoins à Lyon vous pouvez prendre une correspondance bus ou tram avec le même ticket. Pas à Paris.

Et à Lyon vous pouvez sortir du métro, en reprendre un autre (y compris le retour) avec le même ticket. Pas à Paris.

Rajoutons qu'à Paris les transports en commun sont subventionnés par l'Etat aussi bien au niveau du fonctionnement que des investissements.
Ne pas oublier par ailleurs qu'il y a encore peu l'Etat finançait la totalité je dis bien la totalité du déficit d'exploitation de la RATP grosso modo équivalent au budget d'une année du SYTRAL !
Si l'Etat donnait en proportion à Lyon ce qu'elle donne à Paris, on aurait depuis le temps un réseau RER, 2 ou 3 lignes de métro de plus et un ticket de métro autour de 1,30€ 1,40€.
Dans d'autres pays on décentralise ici on crée des bidules sans véritables compétences type métropole/régions.

Signaler Répondre

avatar
Tatonette le 24/03/2016 à 16:19
comparons a écrit le 18/03/2013 à 15h45

illogique de comparer une infrastructure de Paris qui a 1 siècle d'existence avec une vingtaine de lignes dont celle récente comme la ligne 14 bien améliorée et sécurisante... et en parallèle le métro lyonnais qui a quelques années seulement pour peu de lignes à gérer et malgré tout en dégradation visible
Quand au prix il est plus important que celui de Paris...

Le ticket est au même tarif à Paris, mais effectivement le carnet de 10 est moins cher à Paris.

Néanmoins à Lyon vous pouvez prendre une correspondance bus ou tram avec le même ticket. Pas à Paris.

Et à Lyon vous pouvez sortir du métro, en reprendre un autre (y compris le retour) avec le même ticket. Pas à Paris.

Signaler Répondre

avatar
mtp le 24/03/2016 à 08:40
Serge le Lama-..- a écrit le 19/03/2013 à 12h13

un reseau qui tombe en lambeaux n'importe quoi vous devez pas sortir souvent de Lyon pour écrire une ânerie pareille allez faire un petit tour à Marseille pour prendre leur malheureux métro qui traverse juste le centre ville et qui ferme a 22h, ou bien à Paris prendre un métro dont les portes ferment à peine tant il est bondé, qui sent la pisse et le vomi et dans lequel on se fait faire les poches à toute heure et vous verrez que le métro de Lyon est bien le meilleur de province, de plus, connaissez vous une ville de province avec un reseau aussi étendu que Lyon pour une ville faisant "seulement" 43km2 non il n'y en a pas meme dans des villes beaucoup plus étendues comme Marseille ou Toulouse. Cessez de vous plaindre les lyonnais, pour avoir vécu dans plusieurs villes en France (Paris, Marseille, Nancy, Grenoble, Toulouse) je peux vous dire que les TCL sont de loin les meilleurs

Venez faire un tour dans le tram à Montpellier. Les pannes sont rares et la ponctualité existe au moins...

Signaler Répondre

avatar
Serge le Lama-..- le 19/03/2013 à 12:13

un reseau qui tombe en lambeaux n'importe quoi vous devez pas sortir souvent de Lyon pour écrire une ânerie pareille allez faire un petit tour à Marseille pour prendre leur malheureux métro qui traverse juste le centre ville et qui ferme a 22h, ou bien à Paris prendre un métro dont les portes ferment à peine tant il est bondé, qui sent la pisse et le vomi et dans lequel on se fait faire les poches à toute heure et vous verrez que le métro de Lyon est bien le meilleur de province, de plus, connaissez vous une ville de province avec un reseau aussi étendu que Lyon pour une ville faisant "seulement" 43km2 non il n'y en a pas meme dans des villes beaucoup plus étendues comme Marseille ou Toulouse. Cessez de vous plaindre les lyonnais, pour avoir vécu dans plusieurs villes en France (Paris, Marseille, Nancy, Grenoble, Toulouse) je peux vous dire que les TCL sont de loin les meilleurs

Signaler Répondre

avatar
Cedpro le 18/03/2013 à 22:26

Mouais enfin j'y étais et on est bien rentré à pieds mais pas "au milieu des rails" : sur les côtés, proche du mur. Et il y avait de la lumière dans les tunnels et dans le train (les lumières d'urgences, certes, mais des lumières). Et je n'ai pas compris le "silence assourdissant". Mais il est vrai qu'on a attendu une heure sans infos dans la rame.
Cela dit, récemment installé à Lyon, je trouve quand même que les lignes sont généralement fiables.

Signaler Répondre

avatar
comparons le 18/03/2013 à 15:45
WAalain a écrit le 18/03/2013 à 13h58

Ceux qui se plaignent de la vétusté et des incidents du métro de Lyon devrait aller bosser à Paris, juste pour voir.

illogique de comparer une infrastructure de Paris qui a 1 siècle d'existence avec une vingtaine de lignes dont celle récente comme la ligne 14 bien améliorée et sécurisante... et en parallèle le métro lyonnais qui a quelques années seulement pour peu de lignes à gérer et malgré tout en dégradation visible
Quand au prix il est plus important que celui de Paris...

Signaler Répondre

avatar
WAalain le 18/03/2013 à 13:58

Ceux qui se plaignent de la vétusté et des incidents du métro de Lyon devrait aller bosser à Paris, juste pour voir.

Signaler Répondre

avatar
unlyonnais le 18/03/2013 à 13:56

.... et pendant ce temps le prix des tickets augmentent ...

Signaler Répondre

avatar
Max le 18/03/2013 à 13:31

Oui, enfin une demi heure c'était pour ceux proches des stations...
Nous étions coincés entre vieux lyon et gorge de loup (les deux stations les plus éloignées je crois) et comme nous étions à mi-chemin, nous sommes sortis les derniers. Nous sommes restés bloqués 1h15 dans le noir et sans infos...
Pas de communications, pas d'excuses, pas d'indemnisation (pour ceux du wagon qui ont raté un train par exemple).

Signaler Répondre

avatar
Merci Hollande! le 18/03/2013 à 13:24

Dites MERCI au Pouvoir Socialiste, vous allez aussi payer pour le Grand Paris!

Signaler Répondre

avatar
Géraldo11 le 18/03/2013 à 13:17

On paye une fortune par an pour avoir un réseau qui tombe en lambeaux. Je n'étais pas coincé dans les rames qui ont été évacuées mais le jour où ca m'arrive, je risque d'accueillir l'agent comme il se doit, même si c'est pas sa faute. Il y en a marre, fraudons !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.