Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le collectif Vigilance 69 devant l'Hôtel de Ville - LyonMag.com

Lyon : le CV 69 en appelle aux élus pour stopper la violence d’extrême-droite

Le collectif Vigilance 69 devant l'Hôtel de Ville - LyonMag.com

Ils étaient une cinquantaine à se rassembler devant les grilles de l'Hôtel de Ville lundi après-midi alors que se tenait à quelques mètres le conseil municipal.

Le collectif Vigilance 69 a donc déployé sa banderole "Ripostons au fascisme" dont l'objectif était de demander une position claire de Gérard Collomb et des élus sur "la multiplication des agressions violentes" venant de l'extrême-droite. Le CV 69 reprochait au maire de Lyon mais aussi au préfet Carenco leur "silence assourdissant". Depuis 2010, le collectif Vigilance en a recensé 33 agressions dans plusieurs quartiers de Lyon, notamment dans le Vieux-Lyon.



Tags : collectif vigilance 69 | violence | extrême droite |

Commentaires 33

Déposé le 09/04/2013 à 17h44  
Par Luc Citer

La honte, même les Femens sont plus nombreuses ...

Déposé le 09/04/2013 à 16h37  
Par Fanfan Citer

Tulipe a écrit le 09/04/2013 à 13h13

Contrairement à certain "Antifa", eux (le GUD & co.) ne s'en prennent pas aux femmes, enfants, personnes agées ... or quant on voit la photo la moyenne d'âge est plutôt élevée.

C'est pas ce que disent les lycéens mineurs qu'ils agressent lors de tractages... Quant aux femmes il y en a eu... Heureusement la dernière en date les a mis en déroute dans un local pas loin de la Manu... Je pense que tu vois très bien de quoi je parle...
Après quelques expériences négatives, on finit par se calmer !

Quand on voit que les "anciens" portés au nues par nos andouilles gudardes locales fricotaient avec l'ami Cahuzac pour faire sortir de l'argent de France, on peut douter de la probité morale de la relève des bas de plafond...

Déposé le 09/04/2013 à 14h57  
Par jackie chan Citer

Faudra-t-il un mort ? a écrit le 08/04/2013 à 19h34

Quelques exemples des violences d'extrême-droite à Lyon :

- Un jeune garçon marche rue Saint-Jean. Quelqu'un lui tape sur l'épaule, il se retourne. Un coup de poing au visage lui brise le nez. Motif : il avait sur son sac à dos un badge à l'effigie de Che Guevara.
- Pont de la feuillée. Un jeune homme arrache un autocollant raciste de "génération identitaire". Il est pris à partie par un groupe d'une dizaine de personnes qui le jettent à terre et le rouent de coups de pieds et de parapluie.
- Place des Terreaux. Une lycéenne de 17 ans attend son bus. Trois hommes s'approchent d'elle. Ils l'ont reconnue car elle a participé à des manifestations du collectif de vigilance. A l'aide d'un cutter, ils lui entaillent la gorge, puis l'un d'eux la pousse à terre et tente de lui briser la jambe en sautant dessus.
- Villeurbanne, métro Gratte-Ciel. Un couple se rend au métro après avoir assisté à un concert dans un squat du quartier. Sur le parking de carrefour, une dizaine de jeunes hommes sont en embuscade. Elle est frappée la première, un coup de batte sur la tempe. Son compagnon se couche sur elle pour la protéger, il est frappé à coups de pied et de batte. Séquelles neurologiques à vie pour les deux.
- Saint-Jean, place du Change. La terrasse d'un restaurant "bouchon" est attaquée à la fin du service par une douzaine d'hommes armés de barres de fer et de chaînes de vélo. Le gérant avait le tort d'être d'origine maghrébine.
- Lyon 8ème. Le local du Parti Communiste reçoit la visite d'une dizaine de jeunes gens, dont certains cagoulés, venus chercher la bagarre. Ils se présentent eux-mêmes comme "nazis". Le leader du groupe n'est autre que l'un des agresseurs présumés du couple de Villeurbanne, fraîchement libéré après un an de détention préventive et en attente de son procès.
- Place Saint-Jean. Un groupe de six amis est violemment attaqué par une douzaine de jeunes gens armés de matraques et de poings américains aux cris de "hooligans". L'une des victimes, frappée à la tempe, risque de perdre un oeil.
- Saint-Jean. Agression antisémite de supporters (présumés juifs par leurs assaillants) du club de Tottenham rassemblés dans un bar. Leurs agresseurs sont une cinquantaine, armés de bouteilles de verre. Certains sont cagoulés. Certains font le salut hitlérien.

et caetera, et caetera, ...

NB : toutes ces affaires ont donné lieu à des dépôts de plainte.

Toutes les agressions recensées par le collectif présentent les mêmes caractéristiques : toujours en surnombre, souvent avec armes. La plupart ont été relayées sur le site participatif rebellyon.info. La majorité a débouché sur des dépôts de plainte, sauf dans certains cas où les victimes, par défiance envers les autorités ou par crainte de représailles plus violentes encore, ont préféré ne pas s'adresser à la police.

Déposé le 09/04/2013 à 14h54  
Par gnafron du 8eme Citer

Julie a écrit le 09/04/2013 à 14h39

As-tu des sources fiables (autre que Rebellyon et autres médias mythomane) afin de justifier tes dires ?

le proces de l'agression de Villeurbanne est en cours ..et l'agression a coups de battes sur une jeune fille a ete couvert par lyon mag ,le progres ,lyon capitale..Le "media mythomane" me semble plutot s'appeller "Julie"...les prevenus ont fait de la prison preventive mais sont sortis..et sevissent de nouveaux dans la mouvance identitaire..mais ja n'ai pas besoin de vous convaincre ,et si ca se trouve vous les connaissez tres bien ...

Déposé le 09/04/2013 à 14h39  
Par Julie Citer

gnafron du 8eme a écrit le 09/04/2013 à 14h00

agression d'une jeune femme a 10 contre 1 a coups de battes de base ball par des neo nazis a villeurbanne ,agression d'une lycenne a coups de rasoirs ...et biens d' autres agressions toujours aussi laches..je sais pas ce qu'il vous faut..vous croyez qu'identitaires ,GUD et neo-nazis se comportent en preux chevaliers ? plutot en vautours..

As-tu des sources fiables (autre que Rebellyon et autres médias mythomane) afin de justifier tes dires ?

Déposé le 09/04/2013 à 14h00  
Par gnafron du 8eme Citer

Tulipe a écrit le 09/04/2013 à 13h13

Contrairement à certain "Antifa", eux (le GUD & co.) ne s'en prennent pas aux femmes, enfants, personnes agées ... or quant on voit la photo la moyenne d'âge est plutôt élevée.

agression d'une jeune femme a 10 contre 1 a coups de battes de base ball par des neo nazis a villeurbanne ,agression d'une lycenne a coups de rasoirs ...et biens d' autres agressions toujours aussi laches..je sais pas ce qu'il vous faut..vous croyez qu'identitaires ,GUD et neo-nazis se comportent en preux chevaliers ? plutot en vautours..

Déposé le 09/04/2013 à 13h13  
Par Tulipe Citer

fanfan a écrit le 09/04/2013 à 13h09

C'est dire le courage de la demi-douzaine d'andouilles du GUD casquées qui n'ont pas osé approcher...

Contrairement à certain "Antifa", eux (le GUD & co.) ne s'en prennent pas aux femmes, enfants, personnes agées ... or quant on voit la photo la moyenne d'âge est plutôt élevée.

Déposé le 09/04/2013 à 13h09  
Par fanfan Citer

Super fiasco pour le CV69! a écrit le 09/04/2013 à 11h12

15 personnes, même pas 50! moitié moins que le nombre d'organisations membres du Comité!

Un super fiasco! Merci pour l'info! Merci pour la Photo! Cela en dit long sur l'insignifiance de ce Comité!

Rappellons qui compose le CV69 :
collectifvigilance69.over-blog.com

Attac, CCRASS, CGA, CGT Educ'Action, CGT Vinatier, CNT, COVRA, EELV, Fédération Rhone-Alpes des MJC, PCF, PG, GU, GA, Alternatifs, FASE, CA, FSU, HES, JEL, LDH, Planning Familial, MRAP, NPA, PS, Ras l'Front, RESF, Résistance Citoyenne, SOS Racisme, Sud Education, Union Syndicale Solidaires, UJFP, Les Voraces...

http://collectifvigilance69.over-blog.com/

C'est dire le courage de la demi-douzaine d'andouilles du GUD casquées qui n'ont pas osé approcher...

Déposé le 09/04/2013 à 11h12  
Par Super fiasco pour le CV69! Citer

15 personnes, même pas 50! moitié moins que le nombre d'organisations membres du Comité!

Un super fiasco! Merci pour l'info! Merci pour la Photo! Cela en dit long sur l'insignifiance de ce Comité!

Rappellons qui compose le CV69 :
collectifvigilance69.over-blog.com

Attac, CCRASS, CGA, CGT Educ'Action, CGT Vinatier, CNT, COVRA, EELV, Fédération Rhone-Alpes des MJC, PCF, PG, GU, GA, Alternatifs, FASE, CA, FSU, HES, JEL, LDH, Planning Familial, MRAP, NPA, PS, Ras l'Front, RESF, Résistance Citoyenne, SOS Racisme, Sud Education, Union Syndicale Solidaires, UJFP, Les Voraces...

http://collectifvigilance69.over-blog.com/

Déposé le 09/04/2013 à 10h07  
Par la faute à François Citer

C'est terrible cette indigence intellectuelle chez nos amis les fafs. A force de squatter les sites et blogs de l'entre-soi type fsetouche et consorts, ils sont devenus complètement handicapés de l'argumentation, incapables d'étayer un minimum leur raisonnement, tout juste bons à invectiver dans le vent. C'est à la fois comique et pathétique à observer...

Déposé le 09/04/2013 à 09h51  
Par Nostalgie Citer

Je me souviens d'un temps pas si lointain où l'extrême-droite assumait au moins franchement son racisme et sa violence, à grands coups de théories fumeuses sur l'inégalité des races. Aujourd'hui, c'est le discours victimaire qui semble l'emporter : "c'est pas nous, c'est eux qui font rien qu'être racistes anti-français, alors nous bah on se défend un peu". Vous allez voir que dans quelques années ils vont se mettre à pleurnicher sur le "racisme anti-racistes". Allez pleure pas, petit guerrier de la race blanche, tu vas les retrouver tes cojones...

Déposé le 09/04/2013 à 09h33  
Par SmyC Citer

Philippe a écrit le 09/04/2013 à 09h09

@Pika

Et combien de bébés congelés parce qu'ils sont blancs ?
Sérieusement, merci de venir faire ici la démonstration que tout le battage organisé par l'extrême-droite autour du concept lepénien de "racisme anti-blanc" n'est qu'une pathétique tentative de justification de vos propres exactions. Souvenons-nous des réactions au Front National après l'arrestation d'Anders Breivik, qui visaient à le dédouaner en le présentant encore une fois comme une victime du "racisme anti-blanc" et de "l'islamisation"...

@passivite, Philippe : Heureusement pour toi que je le ridicule ne tue pas ... encore une fois l’extrême gauche est la pour nous abreuver de pensées nauséabondes et diffamatrices

Déposé le 09/04/2013 à 09h30  
Par Hiha Citer

compter les moutons a écrit le 08/04/2013 à 22h37

et de cent commentaires des identitaires sur ce site aujourd'hui. Sérieux mec va chercher du travail.

Vu l'heure du commentaire, il est tout à fait possible que cette personne travail ... enfin bref, un commentaire bien inutile encore une fois.

Déposé le 09/04/2013 à 09h25  
Par passivite Citer

Philippe a écrit le 09/04/2013 à 09h09

@Pika

Et combien de bébés congelés parce qu'ils sont blancs ?
Sérieusement, merci de venir faire ici la démonstration que tout le battage organisé par l'extrême-droite autour du concept lepénien de "racisme anti-blanc" n'est qu'une pathétique tentative de justification de vos propres exactions. Souvenons-nous des réactions au Front National après l'arrestation d'Anders Breivik, qui visaient à le dédouaner en le présentant encore une fois comme une victime du "racisme anti-blanc" et de "l'islamisation"...

Ce que je préfère dans le propos de @Pika c'est le coup du viol because "elles sont blanches". On sait tous que le viol est par essence un acte réfléchi et politique:) Bhon c'est pas tout...mais j'ai mon pain au chocolat à terminer avant le début du prochain ramadan :)

Déposé le 09/04/2013 à 09h09  
Par Philippe Citer

@Pika

Et combien de bébés congelés parce qu'ils sont blancs ?
Sérieusement, merci de venir faire ici la démonstration que tout le battage organisé par l'extrême-droite autour du concept lepénien de "racisme anti-blanc" n'est qu'une pathétique tentative de justification de vos propres exactions. Souvenons-nous des réactions au Front National après l'arrestation d'Anders Breivik, qui visaient à le dédouaner en le présentant encore une fois comme une victime du "racisme anti-blanc" et de "l'islamisation"...

Déposé le 09/04/2013 à 08h24  
Par mouton Citer

Philippe a écrit le 08/04/2013 à 21h58

@politiquementincorrect

Oui, combien ? Combien d'agressions à Lyon de français par des étrangers pour des motifs purement idéologiques ? Et quand bien même il y en aurait, en quoi cela justifierait-il ou excuserait-il les faits dénoncés par ce collectif ?

et hop encore un identitaire qui copie colle des commentaires à longueur de journée

Déposé le 09/04/2013 à 08h07  
Par passivite Citer

Farandole a écrit le 08/04/2013 à 21h46

10 selon la photo

Et encore 10 si on compte les femmes...
10 même pas armés, même pas rasés, même pas violents, même pas haineux, même pas frustrés... Que fait la police ?

Déposé le 09/04/2013 à 04h52  
Par Sam Citer

Faudra-t-il un mort ? a écrit le 08/04/2013 à 19h34

Quelques exemples des violences d'extrême-droite à Lyon :

- Un jeune garçon marche rue Saint-Jean. Quelqu'un lui tape sur l'épaule, il se retourne. Un coup de poing au visage lui brise le nez. Motif : il avait sur son sac à dos un badge à l'effigie de Che Guevara.
- Pont de la feuillée. Un jeune homme arrache un autocollant raciste de "génération identitaire". Il est pris à partie par un groupe d'une dizaine de personnes qui le jettent à terre et le rouent de coups de pieds et de parapluie.
- Place des Terreaux. Une lycéenne de 17 ans attend son bus. Trois hommes s'approchent d'elle. Ils l'ont reconnue car elle a participé à des manifestations du collectif de vigilance. A l'aide d'un cutter, ils lui entaillent la gorge, puis l'un d'eux la pousse à terre et tente de lui briser la jambe en sautant dessus.
- Villeurbanne, métro Gratte-Ciel. Un couple se rend au métro après avoir assisté à un concert dans un squat du quartier. Sur le parking de carrefour, une dizaine de jeunes hommes sont en embuscade. Elle est frappée la première, un coup de batte sur la tempe. Son compagnon se couche sur elle pour la protéger, il est frappé à coups de pied et de batte. Séquelles neurologiques à vie pour les deux.
- Saint-Jean, place du Change. La terrasse d'un restaurant "bouchon" est attaquée à la fin du service par une douzaine d'hommes armés de barres de fer et de chaînes de vélo. Le gérant avait le tort d'être d'origine maghrébine.
- Lyon 8ème. Le local du Parti Communiste reçoit la visite d'une dizaine de jeunes gens, dont certains cagoulés, venus chercher la bagarre. Ils se présentent eux-mêmes comme "nazis". Le leader du groupe n'est autre que l'un des agresseurs présumés du couple de Villeurbanne, fraîchement libéré après un an de détention préventive et en attente de son procès.
- Place Saint-Jean. Un groupe de six amis est violemment attaqué par une douzaine de jeunes gens armés de matraques et de poings américains aux cris de "hooligans". L'une des victimes, frappée à la tempe, risque de perdre un oeil.
- Saint-Jean. Agression antisémite de supporters (présumés juifs par leurs assaillants) du club de Tottenham rassemblés dans un bar. Leurs agresseurs sont une cinquantaine, armés de bouteilles de verre. Certains sont cagoulés. Certains font le salut hitlérien.

et caetera, et caetera, ...

NB : toutes ces affaires ont donné lieu à des dépôts de plainte.

Et les viloences d'extreme gauche il y a aussi alors bon cela remat un peu de l'ordre dans les choses.

Déposé le 09/04/2013 à 04h48  
Par Sam Citer

Les fascistes ce sont eux ces bobos gauchistes qui avec leur laxisme nourrissent la montee de la droite nationale.

Déposé le 09/04/2013 à 04h38  
Par gnafron du 8eme Citer

Il semble malheureusement que les neonazis et identitaires beneficient de la complaisance de certains policiers : ils sont connus des services de police ,et pourtant la police les laisse trainer en bande dans Saint Jean ,avec souvent des armes blanches dans les poches ,et quand ils commettent des agressions dans le quartier saint jean ou la videosurveillance est omnipresente ,ils ne sont pas inquietés..Quand a la mairie et la prefecture qui ont les moyens de fermer le local identitaire ,ils ne font RIEN (reconstitution de ligue dissoute car les identitaires sont feu "unite radicale" ,un groupe fasciste dissous ,appels a la haine raciale ,violences de gens sortant de la traboule etc)

Déposé le 08/04/2013 à 22h37  
Par compter les moutons Citer

Pika. a écrit le 08/04/2013 à 22h08

"Depuis 2010, le collectif Vigilance en a recensé 33 agressions dans plusieurs quartiers de Lyon" ... combien de Français victime de racisme anti-blanc ou anti-Français ? combien de filles violées car elles étaient blanches ? personne ne les compte, personne ne les défends.

et de cent commentaires des identitaires sur ce site aujourd'hui. Sérieux mec va chercher du travail.

Déposé le 08/04/2013 à 22h08  
Par Pika. Citer

"Depuis 2010, le collectif Vigilance en a recensé 33 agressions dans plusieurs quartiers de Lyon" ... combien de Français victime de racisme anti-blanc ou anti-Français ? combien de filles violées car elles étaient blanches ? personne ne les compte, personne ne les défends.

Déposé le 08/04/2013 à 21h58  
Par Philippe Citer

@politiquementincorrect

Oui, combien ? Combien d'agressions à Lyon de français par des étrangers pour des motifs purement idéologiques ? Et quand bien même il y en aurait, en quoi cela justifierait-il ou excuserait-il les faits dénoncés par ce collectif ?

Déposé le 08/04/2013 à 21h46  
Par Farandole Citer

politiquementincorrect a écrit le 08/04/2013 à 20h53

combien d'agressions racistes anti français pendant ce temps?
50 personnes selon la police ou selon les organisateurs? mdr

10 selon la photo

Déposé le 08/04/2013 à 21h45  
Par José Citer

Ah les clowns sont de sortis !
Cela faisait longtemps nous nous ne les avions pas vu avec leurs amalgames nauséabonds et leurs manches de pioche en guise de porte drapeau ...
J'espère que pour une fois ils ne mettrons pas de cagoules ...

En tout cas vu la photo très grosse mobilisation au moins 10 000 selon les organisateurs

Déposé le 08/04/2013 à 20h53  
Par politiquementincorrect Citer

combien d'agressions racistes anti français pendant ce temps?
50 personnes selon la police ou selon les organisateurs? mdr

Déposé le 08/04/2013 à 19h49  
Par petitpouçin Citer

les violences sont peut etre aussi provoquées par des
groupes d'extreme gauche(ce sont pas des gens violent
EUX----------!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Déposé le 08/04/2013 à 19h34  
Par Faudra-t-il un mort ? Citer

Quelques exemples des violences d'extrême-droite à Lyon :

- Un jeune garçon marche rue Saint-Jean. Quelqu'un lui tape sur l'épaule, il se retourne. Un coup de poing au visage lui brise le nez. Motif : il avait sur son sac à dos un badge à l'effigie de Che Guevara.
- Pont de la feuillée. Un jeune homme arrache un autocollant raciste de "génération identitaire". Il est pris à partie par un groupe d'une dizaine de personnes qui le jettent à terre et le rouent de coups de pieds et de parapluie.
- Place des Terreaux. Une lycéenne de 17 ans attend son bus. Trois hommes s'approchent d'elle. Ils l'ont reconnue car elle a participé à des manifestations du collectif de vigilance. A l'aide d'un cutter, ils lui entaillent la gorge, puis l'un d'eux la pousse à terre et tente de lui briser la jambe en sautant dessus.
- Villeurbanne, métro Gratte-Ciel. Un couple se rend au métro après avoir assisté à un concert dans un squat du quartier. Sur le parking de carrefour, une dizaine de jeunes hommes sont en embuscade. Elle est frappée la première, un coup de batte sur la tempe. Son compagnon se couche sur elle pour la protéger, il est frappé à coups de pied et de batte. Séquelles neurologiques à vie pour les deux.
- Saint-Jean, place du Change. La terrasse d'un restaurant "bouchon" est attaquée à la fin du service par une douzaine d'hommes armés de barres de fer et de chaînes de vélo. Le gérant avait le tort d'être d'origine maghrébine.
- Lyon 8ème. Le local du Parti Communiste reçoit la visite d'une dizaine de jeunes gens, dont certains cagoulés, venus chercher la bagarre. Ils se présentent eux-mêmes comme "nazis". Le leader du groupe n'est autre que l'un des agresseurs présumés du couple de Villeurbanne, fraîchement libéré après un an de détention préventive et en attente de son procès.
- Place Saint-Jean. Un groupe de six amis est violemment attaqué par une douzaine de jeunes gens armés de matraques et de poings américains aux cris de "hooligans". L'une des victimes, frappée à la tempe, risque de perdre un oeil.
- Saint-Jean. Agression antisémite de supporters (présumés juifs par leurs assaillants) du club de Tottenham rassemblés dans un bar. Leurs agresseurs sont une cinquantaine, armés de bouteilles de verre. Certains sont cagoulés. Certains font le salut hitlérien.

et caetera, et caetera, ...

NB : toutes ces affaires ont donné lieu à des dépôts de plainte.

Déposé le 08/04/2013 à 19h19  
Par D'accord avec vigilance 69 Citer

C'est vrai que les anti stades luttent également contre le fascisme collombien

Déposé le 08/04/2013 à 19h00  
Par Damien Rijaune Citer

Le but n'était pas de demander aux élus de "stopper" la violence d'extrême-droite, mais que la mairie de Lyon et la Préfecture cesse de faire comme s'il ne se passait rien dans le Vieux-Lyon ou de renvoyer sans cesse à de soi-disant affrontements entre extrême-droite et extrême-gauche. L'idée c'est que les lyonnais et les lyonnaises sachent clairement ce qu'il se passe le week-end à Saint-Jean. Le collectif ne réclame pas des mesures bêtement sécuritaires, qui de toute façon ne résoudraient rien au problème de la violence d'une certaine frange de la jeunesse séduite par l'image de radicalité des fachos. C'est en tenant un discours de justice sociale clair et cohérent que l'on lutte le plus efficacement contre le fascisme.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.