Le LOU Rugby abandonne ses rêves à Dax (29-5)

Le LOU Rugby abandonne ses rêves à Dax (29-5)
Photo d'illustration - LyonMag

Dimanche soir, en clôture de la 28e journée de ProD2, les Lyonnais avaient l'occasion de se rapprocher un peu plus des play-off.

Et rien de tel qu'un match face à l'une des équipes les plus mal classées du championnat, Dax. Du moins c'est ce qu'ont du croire les joueurs de Xavier Sadourny. Car le match-piège s'est finalement refermé sur eux.

En première période, le LOU ne voit pas le jour. En 30 minutes, Dax mène déjà 9-0 grâce aux pénalités de Matthieu Bourret, Sukanaveita a pris un carton jaune et Sadourny a effectué un changement-sanction pour Facundo. La première mi-temps se terminait finalement sur un constat : Lyon n'a pas pris le match à son compte et en paye les conséquences.

Et alors qu'on était en droit d'attendre une réponse de la part d'une équipe qui vise toujours la montée en Top 14, ce sont les Dacquois qui vont marquer un essai deux minutes après le retour des vestiaires. Une transformation et une pénalité plus tard, l'écart se creuse pour Dax qui mène 19-0 (49e) puis 22-0 (53e). Dans la foulée, Toleafoa se prend un carton jaune et laisse ses partenaires à 14.
Conséquence, Dax alourdit la note avec un nouvel essai transformé (68e). Humiliés, les Lyonnais vont enfin sortir la tête de l'eau. Sébastien Chabal sonne la révolte et marque un essai en force. Mais comme rien ne va ce soir-là, il n'est pas transformé (29-5). Lorsque la sirène retentit, Dax se donne un peu d'air et Lyon s'étouffe.

Avec cette défaite méritée, le LOU reste à six points d'Aurillac et de la 5e place qui promettait une participation aux play-off. Il reste désormais deux matchs au LOU, face à Pau et Carcassonne, la première sait déjà qu'elle pourra tenter d'accéder au Top 14 et la seconde n'a plus rien à jouer. Dimanche, le LOU n'a rien fait pour se trouver ailleurs qu'entre les deux situations.

Tags :

LOU

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
tuberophile le 23/04/2013 à 07:30

Faîtes revenir Jean Henri TUBERT, il côute pas cher et il fera une équipe avec des jeunes de la Région

Signaler Répondre

avatar
dodo le 22/04/2013 à 20:50
Lyonel a écrit le 21/04/2013 à 23h54

quelle honte !!!!!

Et ca fanfaronnait en début de saison "on va remonter de suite" !!
Même pas qualifiés pour les play offs !!!

Honte a ce club minable !
Il fait honte à notre ville !

Même pas dans les 5 premiers !!!!

Pauvres minables !!

c'est un peu exagéré.Il y avait quand même de grands joueur, mais plutôt proche de la retraite

Signaler Répondre

avatar
colombine le 22/04/2013 à 14:00

alors quand on nous racontait que le LOU avait vraiment besoin du stade de Gerland ... d'où nécessité de construire un deuxième stade à DECINES !

on se fout de notre gueule pour les caprices du JEAN MIMI qui veut se payer une danseuse en tondant la laine des contribuables !

des mensonges à la CAHUZAC, en bloc et en détails, les yeux dans les yeux - COLLOMB est coutumier du fait

Signaler Répondre

avatar
Lyonel le 22/04/2013 à 07:32

Avant le LOU fanfaronnait et criait haut et fort qu'avec son budget il allait remonter tout de suite en top14 ...

Mais ça c'était avant

Signaler Répondre

avatar
Lyonel le 21/04/2013 à 23:54

quelle honte !!!!!

Et ca fanfaronnait en début de saison "on va remonter de suite" !!
Même pas qualifiés pour les play offs !!!

Honte a ce club minable !
Il fait honte à notre ville !

Même pas dans les 5 premiers !!!!

Pauvres minables !!

Signaler Répondre

avatar
philou le 21/04/2013 à 21:49

le plus gros budget de pro D2 va rester en prod2

Signaler Répondre

avatar
Jonathan le 21/04/2013 à 21:48

Je me demande si les joueurs n'ont pas sciemment lâché le match.On n'a jamais senti la moindre envie de gagner ce match.

Signaler Répondre

avatar
leçon69 le 21/04/2013 à 21:46

Virez ces anciennes vedettes retraités du rugby qui ont coûté une fortune.Faîtes jouer des jeunes du crue, entrainés par Tubert et retournez à Vuillermet, là ça gagnera

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.