Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Image d'illustration - LyonMag.com

Oublis de sacs : Pourquoi le réseau TCL reste-t-il paralysé si longtemps ?

Image d'illustration - LyonMag.com

Des oublis de sacs ont perturbé par trois fois le réseau TCL dans la journée de lundi, entraînant des retards plus ou moins conséquents sur différents lieux d’exploitation.

Le matin, une valise avait été laissée à proximité du tram T2 dans la station de Perrache, perturbant les lignes de tram T1 et T2. Dans l’après-midi, c’était au tour d’un bagage à main d’être oublié dans le quartier de la Part-Dieu, tandis qu’un sac à dos allait connaître le même sort en début de soirée dans la station de métro Perrache. Des incidents qui ont paralysé le réseau pendant près de 3 heures. L’occasion de se pencher sur le système de fonctionnement du réseau TCL lorsque celui-ci subit un danger potentiel.

Comment fonctionne le déclenchement d’une alerte ?


Lorsqu’une rame de métro ou de tram arrive à son terminus, le conducteur effectue une vérification des wagons. Lundi, un agent TCL avait retrouvé un sac à dos, qualifié de colis suspect. De fait, par mesure de sécurité, l’ensemble de la ligne est arrêtée suite à ce préjudice. La police est alors appelée sur place pour évaluer la nature du danger.
Si les forces de l’ordre estiment que l’objet ne présente aucun danger, elles peuvent l’ouvrir ; au contraire, si elles estiment que l’objet présente une réelle menace, une équipe de démineurs est appelée sur place.
Lundi après-midi, ce fut le cas pour un sac oublié près de l’arrêt de bus de la ligne C22 dans le quartier de la Part-Dieu. Un périmètre de sécurité a alors été mis en place et les bus devant passer par ce secteur ont été déviés. A noter que cette vigilance est d’autant plus accrue à cause du plan Vigipirate, placé au niveau rouge depuis plusieurs mois.

Pourquoi la reprise du réseau met autant de temps ?

La procédure de vérification d’un colis suspect est longue, notamment parce que la police doit se déplacer. Une fois que cette dernière se trouve sur les lieux, il faut ensuite qu’elle rende son expertise, obligeant parfois la venue d’une équipe de démineurs.
Si ce n’est pas le cas, le colis est évacué et le trafic peut reprendre, même si la remise en exploitation d’une rame de métro prend généralement plusieurs minutes. En particulier sur la ligne A, car il existe un service partiel qui fonctionne entre les stations Charpennes et Vaulx-en-Velin la Soie.
Lundi, pour une simple valise oubliée dans un wagon à la station Perrache, la rame avait été bloquée durant 45 minutes.

Que faire pour éviter ce genre de désagrément ?

Etre vigilant en n’oubliant tout simplement pas ses affaires dans le métro, ou prévenir les personnes coupables d’un oubli. Des messages vocaux de vigilance à la sortie des véhicules devraient également être remis en place sur le réseau TCL. Par ailleurs, l’usager étourdi n’est pas sanctionné d’une amende et est généralement invité à venir chercher son bien dans le lieu de l’oubli.



Tags : TCL | retard | trafic perturbé | colis suspect |

Commentaires 1

Déposé le 30/05/2013 à 18h52  
Par Jean Charles K. Citer

Belle farce à réserver seulement au jour du 1er Avril !

Le reste du temps, je pense qu'il devrait y avoir systématiquement une petite sanction, rien que pour que les voyageurs prennent l'habitude de mieux penser à leurs bagages.
Ne pas oublier tout de même toutes les conséquences et tous les bouleversements d'horaires provoqués par un tel oubli !!!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.