Un militant UMP accusé de déstabilisation à Villeurbanne

Un militant UMP accusé de déstabilisation à Villeurbanne
Jean-Paul Bret

Cadre de l'UMP à Villeurbanne, Patrice Ranchon avait usurpé l'identité de Jean-Paul Bret pour lancer un site satirique où le maire de Villeurbanne était surnommé "Jean-Paulo 1er, l'affabulateur".

www.bret-2008.fr. Ça aurait pu être le nom du site de campagne de Jean-Paul Bret, qui se présente à sa succession aux municipales de mars 2008. Sauf qu'il s'agit d'un canular. Un vrai-faux site où le maire de Villeurbanne, surnommé "Jean-Paulo 1er, l'affabulateur" et coiffé d'une couronne, se faisait lourdement critiquer. Ainsi que la députée PS de Villeurbanne, Pascale Crozon. En particulieur leur bilan, jugé très mauvais.
Du coup, Bret, qui n'a pas du tout apprécié cette blague, a décidé d'identifier ses détracteurs. Il a alors saisi le tribunal de grande instance, qui a exigé de l'Afnic, le centre de gestion des noms de domaines Internet en France, de révéler le nom de l’imposteur. Il s'agit d'un certain Patrice Ranchon, un cadre de l’UMP villeurbannaise, puisque il est délégué de sa section au comité départemental du Rhône.
Au cours de sa conférence de presse mardi, Bret a annoncé qu'il allait demander à l’hébergeur la suppression de ce blog. Et il pourrait décider de poursuivre Patrice Tranchon pour usurpation d’identité, car "ce type de pratique contribue à jeter le discrédit sur toute la représentation politique".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.