Grève chez Loomis à Lyon : les convoyeurs bloquent le centre fort dans le 7e (Màj)

Grève chez Loomis à Lyon : les convoyeurs bloquent le centre fort dans le 7e (Màj)
Les grévistes de chez Loomis - LyonMag

Depuis 6 heures, mardi matin, les convoyeurs en grève de chez Loomis empêchent les fourgons de sortir du centre fort, à Lyon 7e.

L'accord signé par Loomis dont les grévistes demandent l'application - LyonMag
L'accord signé par Loomis dont les grévistes demandent l'application - LyonMag

Conséquences : les distributeurs de billets ne sont plus approvisionnés et les coffres-forts de différentes grandes enseignes de l'agglomération lyonnaise ne sont pas vidés. D'où l'inquiétude qui monte chez les responsables de magasins.
En revanche il n'y a pas de risques de pénurie dans les distributeurs des banques, ceux-ci ne dépendent pas d'une seule société de convoyeurs de fonds et sont donc toujours approvisionnés.

Les convoyeurs de fonds avaient pourtant vu la direction lundi matin. Des négociations qui n'ont abouti à rien selon la CGT. Les grévistes demandent l'application de l'accord sur la prime de déménagement de 150 euros, sur la prime de vie chère de 250 euros et une amélioration des conditions de travail.

Màj à 12h: les grévistes seront reçus à 15h30 à la préfecture pour essayer de trouver une issue au conflit qui les opposent à la direction de Loomis.

X

Tags :

greve

loomis

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
nonmaiscepaspourdire le 09/08/2013 à 17:37

@Robert. Si les salariés attendent que l'inspection du travail ai le temps de s'occuper de leurs problèmes, il risque de ne pas être jeunes quand ils obtiendront gain de cause. Les dossiers en attente se multiplient à l'inspection du travail depuis que les patrons ont les pleins pouvoirs et en plus quand ils perdent devant les prud'hommes il font appel et ça dure des années.

Signaler Répondre

avatar
olala le 06/08/2013 à 19:10
Robert a écrit le 06/08/2013 à 12h07

Donc si j'ai bien compris cet article.
Les grévistes demandent l'application d'un accord, où figure deux primes et l'amélioration de leurs conditions de travail ?

Pour les primes résultant d'un accord, inutile de faire grève.
L'inspection du travail et les prud'hommes sont là pour faire appliquer le droit...

L'inspection du travail est aussi compétente pour relever des infractions aux conditions de travail.
Les salariés peuvent toujours utiliser leur droit de retrait, s'ils jugent que leur santé physique ou morale est mis en danger.

Vous le voyez, des syndicat on encore choisit le voie du conflit plutôt que de faire leur boulot auprès des services de l'état !

N'y aurait-il pas des élections des représentants du personnel dans cette entreprise ?

bien sûr, la défense de salariés est une manœuvre électoraliste ,c'est bien connu ! Il vous reste la passivité ;l'inaction ,l’indifférence et la télé pour vous.à bon entendeur

Signaler Répondre

avatar
Robert le 06/08/2013 à 12:07

Donc si j'ai bien compris cet article.
Les grévistes demandent l'application d'un accord, où figure deux primes et l'amélioration de leurs conditions de travail ?

Pour les primes résultant d'un accord, inutile de faire grève.
L'inspection du travail et les prud'hommes sont là pour faire appliquer le droit...

L'inspection du travail est aussi compétente pour relever des infractions aux conditions de travail.
Les salariés peuvent toujours utiliser leur droit de retrait, s'ils jugent que leur santé physique ou morale est mis en danger.

Vous le voyez, des syndicat on encore choisit le voie du conflit plutôt que de faire leur boulot auprès des services de l'état !

N'y aurait-il pas des élections des représentants du personnel dans cette entreprise ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.