La scission chez les écolos de Lyon regrettée par EELV

La scission chez les écolos de Lyon regrettée par EELV
Pierre Hémon - LyonMag.com

"Diviser les écologistes au prétexte de rassembler la gauche nous parait étonnant, tout comme "balkaniser" un peu plus la majorité municipale à Lyon".

Telle est le reproche fait par la présidence du groupe EELV de la Ville à la fronde de quatre d'entre eux menée semaine dernière. Mécontents de la désignation de deux têtes de liste en vue d'affronter Gérard Collomb aux prochaines municipales, Gilles Buna, Alain Giordano, Françoise Rivoire et Mireille Roy avaient décidé de créer un nouveau groupe appelé Lyon Ecologie. "Europe Ecologie-Les Verts Lyon, en désignant une tête de liste (ndlr Emeline Baume et Etienne Tête) sans discussion avec les partenaires de la Gauche, sans échange programmatique préalable, sans perspective de modalité de gouvernance, et en laissant planer des incertitudes quant à ses alliances plus politiciennes que politiques, a fait le choix d'une écologie punitive", s'étaient justifiés ces derniers adressant au passage un message de fidélité (récompensée ?) au sénateur-maire de Lyon.

Au sein d'EELV, on assure continuer à être loyal à la majorité mais sans être vraiment des béni oui-oui. "Nous continuerons à travailler au sein de la majorité municipale comme le font quotidiennement nos élu-e-s d'arrondissements, municipaux ou communautaires. Et ce, sans "fermer notre gueule" comme le dit une ministre", ont déclaré par communiqué Pierre Hémon et Maguite Chichereau.
Les échanges tout comme les regards promettent d'être noirs lors du conseil municipal de rentrée.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Cumulus Plancus le 03/09/2013 à 23:08

Comme disait l'autre : "y a marqué quoi sur ta gamelle ?"

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.