Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jubilé de Yann Cucherat : deux jours de fête pour célébrer 25 ans de carrière

Cela fait plus d’un an que l’idée lui trottait dans la tête. L’idée d’un jubilé pour mettre à l’honneur la gym et les gymnastes tout en faisant ses adieux à la compétition.

DR - FFGDR - FFG
Yann Cucherat allait alors partir à Londres, pour ses 4e et derniers jeux olympiques.

Un an plus tard, le plus gros palmarès de la gymnastique française est parvenu à rassembler ses coéquipiers de l’Equipe de France, mais aussi des gymnastes étrangers, le Cirque du Soleil, les Pokemon Crew, et même des joueurs du LOU, de l’ASVEL et de l’OL, ou encore la vice-championne du monde de lancer du disque, Mélina Robert-Michon et le patineur multi-médaillé Gwendal Peizerat. Tous ont accepté de venir assurer le spectacle qui aura lieu le samedi 18 novembre au Palais des Sports de Gerland et auquel assisteront 6000 spectacteurs. Un spectacle qui mettra à l’honneur la gym, évidemment, mais aussi "tous les sports acrobatiques et artistiques, et les sports représentés à Lyon", explique Yann Cucherat, avant d’ajouter : "Ce jubilé, c’est avant tout pour remercier tous les gens qui m’ont accompagné pendant 25 ans". Et pendant toutes ces années de carrière,  il y a eu des "bons moments, et d’autres où ça allait moins fort". Une carrière marquée par 4 olympiades, un record pour un gymnaste.

C’est donc autour de ces temps forts que le gala s’articulera "Nous allons retracer en quatre tableaux, les 4 olympiades auxquelles j’ai participé", détaille le gymnaste. Le show durera 2h environ et sera le point d’orgue d’un grand week-end de fête autour de la gym.
La veille, 2000 enfants originaires des écoles primaires de la région sont attendus au petit palais des sports pour une grande journée d’initiation à la gym, où ils seront encadrés par des membres de l’équipe de France. Et le samedi, de 9h à 15h, se tiendront le Grand Prix du Rhône et le gala du comité régional de gym. Les champions d’hier passeront le témoin aux espoirs de demain, dans une ville qui compte près de 8000 licenciés et dans un palais des sports où Yann Cucherat a conquis son premier titre de champion de France, en 98. De quoi boucler la boucle. Samedi 16 novembre, aux alentours de 21h, Yann Cucherat aura définitivement tourné une page de sa carrière.
Son avenir passera par la Fédération Française de Gymnastique, mais aussi, peut-être, par l’Hôtel de Ville de Lyon, où son nom est souvent cité pour devenir le nouvel adjoint aux sports.



Tags : Yann Cucherat | jubilé |

Commentaires 3

Déposé le 20/10/2013 à 01h15  
Par on n'est pas dupes pour tout gobber Citer

etrange ! personne n'est capable à la question judicieuse de CURIEUSE
et cette non réponse argumente effecdtivement dans le sens que la réponse est bien compliquée

ce sont donc les contribuables qui paient la campagne d'un aficionado du baronnet

que ne ferait on pas pour, prendre le leader ship ? mais c'est ignorer les performances sportives qui portent celui là au zénith restent suspectes
même lla personne visée ne peut me contredire
on a des choses dans le placard il le sait très bien

Déposé le 19/10/2013 à 11h47  
Par curieuse Citer

sur quel budget COLLOMB prend il ce financement qui n'est autre que de la promotion personnelle pour prendre le poste d'adjoint aux sports ????

merci de m'éclairer

Déposé le 19/10/2013 à 10h20  
Par Soso Citer

Côlon fonce tout azimut bravo il faut terrasser l UMP

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.