Veolia candidat pressenti pour le marché de l'eau du Grand Lyon : des économies à prévoir !

Veolia candidat pressenti pour le marché de l'eau du Grand Lyon : des économies à prévoir !
Photo d'illustration - DR

Ce lundi, en marge du conseil communautaire, Gérard Collomb a annoncé qu'un candidat avait été retenu pour prendre en charge le marché de l'eau du Grand Lyon durant 8 ans.

"On avait fixé un certain nombre d'objectifs : la baisse du prix de l'eau pour les usagers, la consolidation du réseau pour éviter les fuites pour un rendement de 80% en 2016, préparer l'avenir en détectant de nouvelles sources d'eau et constituer une autorité pour mieux contrôler les délégataires", explique le président du Grand Lyon qui a donc annoncé que Veolia avait terminé en tête sur chaque critère, devant la Lyonnaise des Eaux et SAUR.
Veolia devient donc le "candidat pressenti" pour passer devant le comité de la commission urbaine le 13 janvier prochain et rafler le pactole de 660 millions d'euros sur 8 ans (et non 10 comme il avait envisagé en dernier recours). A noter que Veolia est l'actuel délégataire.
Pour les Grands Lyonnais, ce choix devrait entrainer une baisse de 24% du tarif de l'eau, soit une baisse de 52 euros sur la facture moyenne (120m3 d'eau) estimée à 217 euros (et qui arriverait donc à 165 euros).
La DSP entrera en service en 2015, Givors et Grigny entreront alors dans le giron de Veolia.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Carlz le 07/02/2014 à 18:17

et le grand gagnant est......Veolia !!!!
Secret de polichinelle pendant quelques années, malgré une équipe mise en place au grand Lyon pour justement revoir l'ancienne gestion de l'eau, des ingénieurs et des chefs de projet embauchés juste pour cette mission et au final on reprend les mêmes et on recommence, cette équipe n'y est pour rien, elle a eu des ordres d'en haut afin de ne pas froisser des sensibilités de certains élus directement responsable de l'eau au grand Lyon et qui bénéficient des largesses d'arrosages (pas à l'eau potable) de ce groupe.
Tout ça pour ça ! Cette mise en place d'une unité de pilotage de l'eau potable n'aura donc servi à rien sauf alourdir encore les coûts de la direction de l'eau au grand Lyon.
Un grand coup d'épée......dans l'eau

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 21/11/2013 à 18:33
Ha Ssen... a écrit le 21/11/2013 à 18h15

ils nous prennent pour des idiots.le service de l'eau est au couleurs de veolia depuis une dizaine d'années

Oui et vous pouvez même votez lors des municipales pour le sénateur socialiste qui fait des affaires pour que cela continue.

Signaler Répondre

avatar
Ha Ssen... le 21/11/2013 à 18:15

ils nous prennent pour des idiots.le service de l'eau est au couleurs de veolia depuis une dizaine d'années

Signaler Répondre

avatar
pbjardin le 20/11/2013 à 11:50

Actuellement l'approvisionnement en eau dans le monde entier est à 80% sous régie public. A l'opposé d'autres pays européens la quasi-totalité de la gestion du service d'eau est confiée au privé en France. Même aux USA seulement 20% de l'eau est géré par le privé alors que c'est un pays connu pour sa politique ultra-libérale ! Il faut aussi savoir que l'eau est le 3em secteur le plus corrompu après l'armement et le BTP ... Alors que c'est une ressource vitale pour l'humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ?
plus d'infos pour un retour en régie de l'eau sur http://www.activeau.fr/retour-regie-eau

Signaler Répondre

avatar
arnak le 18/11/2013 à 21:20

ce qui coute cher ce n'est pas tant le prix de l'eau au m3 mais surtout tous les couts d'abonnement qui se superposent et qui correspondent à plus de moitié de la facture jusqu'à100m3/an de consommation
Ce n'est pas une incitation à l'économie

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.