La métropole de Lyon pour redresser le pays, selon Collomb

La métropole de Lyon pour redresser le pays, selon Collomb

Alors que François Hollande a, lors de sa conférence de presse de mardi, proposé de s'inspirer de l'exemple de Lyon, dont la communauté urbaine exercera sur son périmètre les compétences auparavant dévolues au conseil général, Gérard Collomb réagit : "seules les métropoles et régions fortes pourront aider à redresser le pays".

Dans un communiqué, le maire de Lyon "se félicite que la création de notre métropole ait été saluée par le président de la République qui en a fait un point de départ pour d'autres avancées de la réforme administrative globale" , avant d'analyser : "Je pense, comme il l'a dit, que c'est par la création de métropoles et de régions fortes qu'on pourra progresser, relever le défi des autres pays européens, ceux qui affichent aujourd'hui une compétitivité plus forte que la nôtre, une capacité à exporter partout dans le monde". Selon Gérard Collomb, "la métropole de Lyon, ses responsables, sont volontaires pour contribuer à ce redressement". Ce dernier, candidat à sa propre succession aux prochaines municipales affirme "n'attendre qu'une chose : la promulgation de la loi".

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
fred75 le 16/01/2014 à 16:30

oui la métropole c'est bien!
que fait on des communes de l'agglomération qui se trouvent dans les départements de l'Isère et de l'Ain?
cela représente près de 300000 habitants!

Signaler Répondre

avatar
basse1 le 16/01/2014 à 13:03

Sur le papier, la métropole est séduisante. Mais comment cela va concrètement se traduire ? Il faut quand même préciser que rien n'a été défini sur le fonctionnement, la répartition de rôles et des financements, la gestion des EPICs liés au département. Interrogé des salariés de ces entreprises ou du département, ils vous expliqueront qu'aujourd'hui, aucune réflexion n'est engagée. La consigne donnée : ne rien faire Le risque de casse sociale étant important, aucune réflexion ne sera menée avant les municipales... J'espère que lors des élections, les questions sur ce sujet ne manqueront pas et que notre maire pluriel comme Mercier apporteront des réponses concrètes

Signaler Répondre

avatar
societsuprème le 16/01/2014 à 09:24

tant que les collectivités locales (département ou région) qui perdront du pouvoir au profit d'une autre structure,n'entrainera pas la suppression des élus et fonctionnaires concernés pas leur fusion,la gabegie continuera avec toujours autant (voir plus) d'impôt que les contribuables particuliers et entreprises auront à payer pour une efficacité non démontrée sur le plan économique et social à l'image de la décentralisation mise en place en 1982 et de son millefeuille administratif unique au monde:on voit déjà dans le projet de regroupement des régions les élus contestataires uniquement sur leur sort en devenir et pas pour s’interroger des bienfaits que la réforme suppose

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 16/01/2014 à 08:25

36 200 communes...autant que de paroisses sous la révolution !
Et si on regroupait les communes comme l'ont fait les allemands depuis longtemps ?
Chiche !!!

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 16/01/2014 à 08:19

Peu importe l'organisation si au final c'est toujours la médiocrité qui est au pouvoir de ces organisations.
Seul le courage et l'audace sont vecteurs de croissance pas les tours de passe-passe organisationnels.

Signaler Répondre

avatar
Non le 16/01/2014 à 06:25

Cette Métropole va imposer aux habitants plus d impôts et plus de constructions

Signaler Répondre

avatar
herope le 16/01/2014 à 00:39

Prochaine étape transformer Lyon en principauté et en paradis fiscale ?

Signaler Répondre

avatar
Gérard TROLLOMB le 15/01/2014 à 23:01
mic123 a écrit le 15/01/2014 à 22h50

N'en déplaise à ceux qui n'apprécient pas G. Collomb a transformé Lyon et bientôt il y aura la métropole, ne critiquons pas tout.

Oui c'est vrai.
C'est un peu critique mais quand même si objectif.
Merci Mic 123

J'attends le post de Mic456 avec impatience.

Signaler Répondre

avatar
mic123 le 15/01/2014 à 22:50

N'en déplaise à ceux qui n'apprécient pas G. Collomb a transformé Lyon et bientôt il y aura la métropole, ne critiquons pas tout.

Signaler Répondre

avatar
cumulus crétinus le 15/01/2014 à 21:59

collomb grand stade honteux baronnet vivement élection Havard agagaaaaaaa

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 15/01/2014 à 21:22

La rencontre de la médiocrité et la mégalomanie ne fait aucun bien à Lyon.

Signaler Répondre

avatar
RB le 15/01/2014 à 20:37

C'est a de se faire dessus tellement les propos de l'un et de l'autre sont hilarants de stupidité, sur un fond épais d'incompétences !

Depuis mai 2012, l'un a montrer que sa seule compétence est de faire du scooter, la nuit dans Paris et se faire amener les croissants au petit matin avec sa maitresse.

L'autre, a part empiler les dossiers scabreux et faire du vent avec ses retournements de veste, telle une girouette.

Ils seraient bien inspiré de faire profil bas !

La seule chose qui les sauvent aux yeux des électeurs, c'est l'attitude complaisante, courtisane et complice des journalistes.

Pour s'en rendre compte, au plan local un seul médias est véritablement indépendant.
Lui seul sort en des dossiers pourris du pouvoir.

Ensuite, il suffit d'avoir regarder la conférence de presse de super président mardi après-midi et écouter ou lire la presse étrangère, qui tire à boulets rouge sur leurs confrère français, qu'ils trouvent complaisants et pas professionnels du tout !

Tant que ces gens-là auront des électeurs les choses ne feront que s'aggraver, jusqu'à un point de non retour.

Signaler Répondre

avatar
misere le 15/01/2014 à 19:58

aujourd'hui je suis socialiste. demain on verra.
Collomb la même girouette que hollande

Signaler Répondre

avatar
collombophobe le 15/01/2014 à 19:27

Mais qu'il se taise ce clown !!!

Signaler Répondre

avatar
dernier le 15/01/2014 à 19:09

C'est la Collombopole !!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.