La librairie Chapitre de la place Bellecour ferme ses portes lundi soir

La librairie Chapitre de la place Bellecour ferme ses portes lundi soir
La librairie de la place Bellecour - LyonMag

Le tribunal de commerce de Paris doit encore examiner plusieurs offres de reprise ce lundi.

La situation ne devrait toutefois pas changer pour les 23 salariés de l'enseigne situé sur la place Bellecour et qui devraient mettre la clé sous la porte à la fin de la journée. La CGT a d'ailleurs lancé dimanche soir un mot d'ordre d'occupation pour une durée illimitée.

 Le réseau Chapitre, qui compte 57 magasins en France et qui emploi 1200 salariés, est placé en liquidation judiciaire depuis le 2 décembre dernier. Certaines librairies ont trouvé des repreneurs ; 31 autres sont toujours à la recherche d'un acquéreur laissant ainsi près de 450 emplois sur le carreau. Un plan social devrait ainsi être mis en place avec une réunion d'information-consultation le 13 février lors d'un Comité d'entreprise.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
basse1 le 11/02/2014 à 15:37

Si Decitre se positionne sur les magasins lyonnais de Chapitre, nous aurons l'explication de l'inaction de la mairie. Le patron de Decitre faisant parti du comité de soutien de Gérard Collombssss, la mairie ne pouvait pas les aider et surtout, Decitre n'y avait aucun intérêt. Une boite en liquidation, cela ne se rachète pas cher..,

Signaler Répondre

avatar
cerise le 11/02/2014 à 14:06

Gégé Only Lyon n'a pas daigné se pencher sur leur sort, il a fait savoir qu'il n'avait pas le temps...

Signaler Répondre

avatar
épilogue le 11/02/2014 à 00:12

Après Virgin, au tour de Chapitre! La place Bellecour perd son enseigne culturelle la plus ancienne. Lyon prétentieuse sur le plan international fait une fois plus pâle figure face à Barcelone auquel notre only maire s'est targué de rivaliser. Flammarion? Combien de voix? Évidemment Lyon!

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 10/02/2014 à 13:02

On ne fait pas de la vraie économie avec des subsides publiques.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.