Pollution à Lyon : les TCL gratuits tout le week-end

Pollution à Lyon : les TCL gratuits tout le week-end
LyonMag

Alors que l'épisode de pollution a débuté il y a maintenant plus d'une semaine dans l'agglomération lyonnaise, le niveau 3 d'alerte devrait être atteint dimanche.

Le Sytral a dévoilé vendredi ses mesures exceptionnelles dues à l'épisode de pollution en cours. Ainsi, les TCL seront gratuits ce week-end, pour encourager les Lyonnais à prendre les transports en commun plutôt que leur véhicule. Lyon rejoint ainsi les nombreuses villes à avoir pris la même décision (Grenoble, Caen, Reims, l'Ile-de-France...).

Le réseau des bus devrait ainsi être augmenté de 15%. La fréquence des rames de métros et des lignes de bus les plus fréquentées (les C), circuleront sur le même rythme qu'en semaine. 150 bus supplémentaires seront mis en circulation. Une réunion devrait avoir lieu dimanche ou lundi soir, afin de déterminer l'impact que ces deux jours exceptionnels auront eu sur le réseau : "ces mesures ont un coût", a précisé Bernard Rivalta, président du Sytral.

Le ticket et l'abonnement redeviendront obligatoires dès lundi, alors que l'épisode de pollution ne sera probablement pas terminé.
Pour rappel, les Vélo'v sont également gratuits la première heure après sa location. Même chose pour Bluely, la location des Bluecars est gratuite les premières 60 minutes (valable une fois par jour). Mais uniquement ce week-end et pour les abonnés. Quant aux 24 parcs-relais, ils seront en libre-accès.

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Victime le 16/03/2014 à 18:38

A J-M CHAFFRINGEON,

On ne va pas monopoliser le débat, mais le "réalisme" de votre proposition sur des hypothèses:
- les flux vont rester les mêmes (ni diminution par reports sur d'autres routes ou d'autres modes, ni augmentation par effets d'opportunité),
- les nuisances de la construction du COL sont négligeables (énergie dépensée pour la construction, impact environnemental...),
- l'extension du réseau routier est inéluctable et doit rester prioritaire (pour les investissements) sur les autres réseaux,
- l'indicateur de performance est uniquement une combinaison (laquelle?) de la masse de CO2 et de la masse de particules rejetées par la circulation.

Si la réalité à ce jour est incontestable (et je ne la conteste pas), vos hypothèses sont très contestables (et je donne des arguments, autres qu'arguments d'autorité).
Le "réalisme" est une idéologie: pire qu'une opinion.

Pour résumer ma pensée : Ni contournement par l'ouest, ni contournement par l'est, mais diminution des flux quand ces flux payeront le coût réel des nuisances.

Vous avez l'air intelligent et connaisseur du dossier: il ne vous reste plus qu'à être audacieux!!! (sur les bases d'un benchmarking international et d'études sérieuses).

Faites-le au moins pour mes enfants ; qu'ils n'aient pas à scander "Tousse ensemble, Tousse ensemble, Ouais! Ouais!" dans les manifestations d'asthmatiques....

Bien à vous,

Signaler Répondre

avatar
Jean-Marc CHAFFRINGEON le 16/03/2014 à 16:55

A Victime.
Je me permets de répéter (parce que vos arguments peuvent être valables dans d'autres situations mais pas pour le COL).
Aujourd'hui, le trafic en transit sur Lyon a deux solutions: passer par l'A6/A7 en polluant sur 40 km ou passer sur la Rocade en polluant sur 60km. 50% de pollution en plus en passant par l'Est pour le bassin lyonnais.
Un contournement à l'Est, ce serait près de 100% de plus de pollution (90km). Le COL représenterait une formidable économie d'émission de gaz et autres particules (un million de tonnes en moins pour le COL, par rapport à un contournement à l'Est).
Ceci est une réalité et non une opinion.

Signaler Répondre

avatar
Victime le 16/03/2014 à 11:01
Jean-Marc CHAFFRINGEON a écrit le 16/03/2014 à 09h48

A Victime.
Merci de ne pas confondre l'anneau des sciences, le TOP (Tracé Ouest du Périphérique), dont l'intérêt est effectivement à questionner encore, avec le COL (Contournement Ouest de Lyon), qui a une utilité évidente pour ceux qui ne sont pas de mauvaise foi.

Une autoroute:
- ça pollue les terres sur 6km de large (interdiction d'agriculture bio par ex., production hors "normes" qui doit être diluée dans d'autres productions pour la rendre consommable...)
- ça coûte extrêmement cher (empêchant d'investir dans les transports en commun par ex.)
- ça provoque un effet d'opportunité (qui provoque une augmentation des flux qu'on entendait réduire),
- ça détruit des paysages et ça stresse la vie sauvage,

Répartissons mieux le vrai coût de la pollution, notamment vers les producteurs:
- écotaxe pour tous et sur les carburants (y compris professionnels: transports, agriculture...),
- financement des seuls investissements pour les modes peu polluants (arrêt des investissements pour le réseau automobile, rénovation des installations existantes et des matériels roulants collectifs)
- facturation "conséquences de ma pollution" aux péages pour la traversée des agglomérations,
- transports en commun gratuits pour tous et tout le temps,
- oui à l'utilisation des automobiles pour: rejoindre un arrêt de transports en commun, transporter gros volumes et fortes charges, faire du co-voiturage...
... à mettre en place au niveau européen pour éviter les effets de distorsion.

C'est pourquoi, je trouve que votre proposition envisage l'avenir avec une solution du passé.
Un peu de courage et d'imagination de nos personnels politiques et techniques (grands corps d'état) serait bienvenu...
Vive l'Europe si c'est pour ça.

Signaler Répondre

avatar
Jean-Marc CHAFFRINGEON le 16/03/2014 à 09:48

A Victime.
Merci de ne pas confondre l'anneau des sciences, le TOP (Tracé Ouest du Périphérique), dont l'intérêt est effectivement à questionner encore, avec le COL (Contournement Ouest de Lyon), qui a une utilité évidente pour ceux qui ne sont pas de mauvaise foi.

Signaler Répondre

avatar
Florian le 16/03/2014 à 09:20

Le centre, ville devrai être piétons les samedi après-midi Et interdire les camion de passer par le tunnel

Signaler Répondre

avatar
loulou le 16/03/2014 à 08:55

Bravo Gérard, tu vas être réélu !!!

Signaler Répondre

avatar
Victime le 16/03/2014 à 08:36
Jean-Marc CHAFFRINGEON a écrit le 15/03/2014 à 09h49

Retour d'expérience de la gratuité des transports hier à Paris: +10% de circulation (comparaison avec un jour identique). A Grenoble, l'AFP a mené l'enquête, elle n'a trouvé personne qui avait changé ses habitudes (article sur le site du journal Le Parisien. A Lyon, il ne faudra pas plus compter sur cette mesure pour réduire sérieusement la pollution.
Deux causes à la pollution lyonnaise:
1- Emission anthropique locale, générée par les flux et l'activité humaine. Solution raisonnable: extraire tout le trafic de transit qui passe dans l'agglomération (A6-A7 et Rocade Est) grâce au COL (Contournement Ouest de Lyon). Celui-ci permettrait d'économiser chaque année un million de tonnes de pollution qui se déverse aujourd'hui sur le bassin lyonnais.
Mille fois plus efficace que toutes les autres mesures.
2- Emissions extérieures, provenant du secteur le plus pollué sur la planète (Est de l'Allemagne). L'anticyclone (vent Nord-est) a poussé sur la France les gigantesques combustions de ce secteur très industrialisé auquel se rajoutent depuis 3 ans, suite à l'arrêt de la moitié des centrales nucléaires, les rejets massifs des centrales au charbon et fioul qui les remplacent. La plainte contre X déposée pour protester contre cette pollution doit en réalité être adressée à ses responsables: les Verts.
On ne nous dit pas tout.
En conclusion, le COL, vite!
Et pour l'Allemagne, ils nous ont envahis trois fois en 70 ans, aujourd'hui, c'est avec leur pollution. Mais on ne va pas pour autant leur déclarer la guerre. Vive l'amitié franco-allemande!

Ouais!!!!!

Vivement l' "anneau des diesels" !!!!

Signaler Répondre

avatar
Parallèles le 16/03/2014 à 08:22
g-g a écrit le 15/03/2014 à 19h03

les TCL gratuits, c'est bien... mais pour les habitants autour de Lyon, on aurait aussi apprécié la gratuité des TER ... A quand une vraie politique commune TCL et TER sur l'agglo ????

J'approuve!!!

Signaler Répondre

avatar
florian le 15/03/2014 à 21:02

a quand la circulation et stationnement interdir le samedi dans le centre de lyon
il s devrait plutot faire au lieu de ca soit gratuit

que le ticket normal 1h devrai etre valable une journee pour les jours de pollution

au moin les personnes qui paye les abonnement de diront pas qu'ils paye pour rien

Signaler Répondre

avatar
g-g le 15/03/2014 à 19:03

les TCL gratuits, c'est bien... mais pour les habitants autour de Lyon, on aurait aussi apprécié la gratuité des TER ... A quand une vraie politique commune TCL et TER sur l'agglo ????

Signaler Répondre

avatar
Tsamer le 15/03/2014 à 17:36

Et sinon à quand l'interdiction des voitures en centre-ville ?

Signaler Répondre

avatar
sauveur de la france le 15/03/2014 à 14:06

Les bus pollue plus que les automobile il sont fort les politiques pour les municipals quand les élections seront passe plus de gratuité

Signaler Répondre

avatar
Jean-Marc CHAFFRINGEON le 15/03/2014 à 11:08

Je corrige, il s'agit de la pollution de l'Ouest de l'Allemagne (le secteur qui borde les Pays-Bas et la Belgique) et non de l'Est.
Si vous ne voulez pas mourir asphyxié idiot, consultez le site, confidentiel mais très bien fait, PREV'AIR.

Signaler Répondre

avatar
Jean-Marc CHAFFRINGEON le 15/03/2014 à 09:49

Retour d'expérience de la gratuité des transports hier à Paris: +10% de circulation (comparaison avec un jour identique). A Grenoble, l'AFP a mené l'enquête, elle n'a trouvé personne qui avait changé ses habitudes (article sur le site du journal Le Parisien. A Lyon, il ne faudra pas plus compter sur cette mesure pour réduire sérieusement la pollution.
Deux causes à la pollution lyonnaise:
1- Emission anthropique locale, générée par les flux et l'activité humaine. Solution raisonnable: extraire tout le trafic de transit qui passe dans l'agglomération (A6-A7 et Rocade Est) grâce au COL (Contournement Ouest de Lyon). Celui-ci permettrait d'économiser chaque année un million de tonnes de pollution qui se déverse aujourd'hui sur le bassin lyonnais.
Mille fois plus efficace que toutes les autres mesures.
2- Emissions extérieures, provenant du secteur le plus pollué sur la planète (Est de l'Allemagne). L'anticyclone (vent Nord-est) a poussé sur la France les gigantesques combustions de ce secteur très industrialisé auquel se rajoutent depuis 3 ans, suite à l'arrêt de la moitié des centrales nucléaires, les rejets massifs des centrales au charbon et fioul qui les remplacent. La plainte contre X déposée pour protester contre cette pollution doit en réalité être adressée à ses responsables: les Verts.
On ne nous dit pas tout.
En conclusion, le COL, vite!
Et pour l'Allemagne, ils nous ont envahis trois fois en 70 ans, aujourd'hui, c'est avec leur pollution. Mais on ne va pas pour autant leur déclarer la guerre. Vive l'amitié franco-allemande!

Signaler Répondre

avatar
Ben le 15/03/2014 à 08:36

Mieux vaut tard que jamais !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.