Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

François-Noël Buffet et Gérard Collomb - LyonMag

Collomb ou Buffet président du Grand Lyon ? L’heure de vérité

François-Noël Buffet et Gérard Collomb - LyonMag

Ce mercredi après-midi à 16h, trois semaines après le second tour des élections municipales, se tiendra le premier conseil communautaire de la mandature.

Les 162 élus des 58 communes du Grand Lyon, maires et conseillers municipaux fléchés, siègeront rue du Lac par ordre alphabétique et éliront leur président, sous la tutelle du président de séance, Claude Vial, maire de Charly et doyen des élus.
Comme lors de l'installation des maires, le scrutin se fait à bulletin secret.

Les candidats

Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon (PS), se présente pour un troisième mandat à la tête de la communauté urbaine. Pour lui, l'élection a un triple enjeu : pouvoir poursuivre les grands chantiers lancés par le Grand Lyon et couper leurs rubans, mais aussi et surtout devenir président de la Métropole au 1er janvier 2015. Un projet qu'il a porté avec Michel Mercier alors président du Département du Rhône. Enfin, pour avoir la main également sur les transports en commun, il aimerait reconduire à nouveau son ami Bernard Rivalta à la tête du Sytral.

Son adversaire déclaré, François-Noël Buffet, sénateur-maire d'Oullins (UMP), espère lui ravir le trône. L'homme a déjà été vice-président de la communauté urbaine sous Raymond Barre, il a également été challenger malheureux de Collomb en 2001. Buffet prône un changement dans le mode de gouvernance et envisage notamment de ne pas augmenter les impôts.

Les voix de droite

Comme en 2001, la droite bénéficie normalement d'une majorité sur l'ensemble du Grand Lyon. Mais comme en 2001, la victoire de Buffet n'est pas assurée, la faute à Gérard Collomb qui a un véritable don pour convaincre les maires des petites communes.
La gauche compte 77 voix sur 162, soit 6 voix de moins que la majorité absolue. François-Noël Buffet, lui, claironne avoir 83 voix, soit une de plus que le taux nécessaire pour l'emporter.

La véritable clé du scrutin, ce sont la quinzaine d'élus UDI et la vingtaine d'élus Divers Droite ou Synergies, venant des communes de l'Ouest lyonnais, du Val de Saône et du Sud immédiat de l'agglo lyonnaise. Pour faire entendre la voix de leurs communes, ils avaient répondu favorablement à l'appel du pied de Collomb. Selon nos informations, la plupart devrait renouveler leur confiance au premier magistrat lyonnais. "Les trois plus grosses villes du Grand Lyon, Lyon, Villeurbanne et Vénissieux, sont socialistes, nous explique un maire Divers Droite. Ce serait ingérable pour François-Noël s'il devenait président. De plus, le passage à la Métropole risque de laisser des traces. Et seul Gérard Collomb apparaît comme un capitaine de navire fiable pour mener un navire qu'il a lui même construit".

Quant au Front National, qui compte 2 élus communautaires, ses voix n'iront pas à Buffet puisque Christophe Boudot a de bonnes chances de présenter sa candidature en début de séance. Si ce n'est pas le cas, ils s'abstiendront.

Les voix de gauche

Contrairement à certaines voix de droite, les voix de gauche ne changeront certainement pas de camp. Si Collomb n'est pas à l'abri de quelques votes d'humeur, les Verts, les Communistes et le Front de Gauche se rangeront certainement derrière sa candidature.
Par contre, comme lors des municipales, le président sortant ne peut pas compter sur un réel engouement de ses partenaires politiques. La preuve, c'est que le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, pourtant socialiste, créera un groupe "La Métropole Autrement", pour forcer Collomb à faire des concessions, notamment sur son mode de gouvernance.

A partir de 16h, LyonMag vous fait vivre en live commenté la séance du Grand Lyon avec les résultats, les déclarations et les photos du scrutin.



Tags : grand lyon 2014 | grand lyon | collomb | buffet |

Commentaires 6

Déposé le 16/04/2014 à 17h33  
Par gréviste du tram Citer

chauffeur tcl a écrit le 16/04/2014 à 13h29

Pour ne plus avoir rivalta a la tete du sytral je serais plutot pour buffet.

Tu peux aussi démissionner

Déposé le 16/04/2014 à 13h29  
Par chauffeur tcl Citer

Pour ne plus avoir rivalta a la tete du sytral je serais plutot pour buffet.

Déposé le 16/04/2014 à 13h07  
Par Noisynut Citer

Lyon Obs être sénateur ne déplait à personne, Gérard Collomb n'a pas non plus craché sur cette fonction qu'il cumule avec beaucoup d'autres, Oullins se souvient que Roland Bernard PS, alors maire d'Oullins avait acheté sa place de sénateur en échange des constructions de Oullins centre qui jouxtent l'église confiées au beau-frère de Roland Fabius...
si les maires de Synergie vont à la gamelle pour quelques places pour eux et leurs invités ??? pour les manifestations sportives et les concert, prioritaires, dans toutes les spectacles dans les salles de Lyon, maire de la métropole ce sera dans toute la métropole, c'est bien petit et pas plus estimable, et c'est le budget de la métropole qui est utilisé au détriment de vrais spectateurs...belle vision que le copinage socialiste corrompu également en matière de marché publics ...
passons sur votre jeu de mots, votre "Collomb" est bien loin de la blancheur de la paix et de l'honêteté...

Déposé le 16/04/2014 à 11h59  
Par Ecoeurement Citer

Les Synergies vont aller à la gamelle.....Collomb les alimentent en voyages, trottoirs, etc....

Déposé le 16/04/2014 à 11h03  
Par Lyon obs Citer

Article intéressant mais inexact. Vous oubliez de dire que Buffet, en 2001, après que son parti, l'UMP, ait choisi de donner la ville de Lyon au PS en refusant la fusion de sa liste avec celle de Millon, est devenu vice-président de Collomb à la Courly. Buffet, homme de réelles convictions, comme tous les trois points, à démissionné de ses fonctions de v-p lorsqu'un certain Perben lui a promis qu'il deviendrait sénateur... Voilà qui est ce Monsieur. Disons que le Buffet est trop "froid" pour être intéressant. Bref, surtout pas lui.

Déposé le 16/04/2014 à 10h46  
Par collombitude Citer

Quant au Front National, qui compte 2 élus communautaires, ses voix n'iront pas à Buffet puisque Christophe Boudot a de bonnes chances de présenter sa candidature en début de séance. Si ce n'est pas le cas, ils s'abstiendront.

On le sait depuis le début le fn roule pour Collomb

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.