SNCF : une septième journée de grève consécutive ce mardi à Lyon

SNCF : une septième journée de grève consécutive ce mardi à Lyon
LyonMag

La galère se poursuit pour les usagers de la SNCF.

Les syndicats ont reconduit le mouvement alors que les discussions à l'Assemblée Nationale sur la réforme ferroviaire doivent s'ouvrir ce mardi. Il s'agit du sujet de discorde entre les cheminots et le gouvernement.

Des perturbations sont de nouveau attendues sur le trafic en cette nouvelle journée de grève ; pour les lignes TGV, il n'y aura que 4 trains sur 10 sur l'axe Sud-Est. Du côté des TER, on note une légère amélioration puisque 6 TER sur 10 circuleront en moyenne sur le réseau national.

Les grévistes ont multiplié les actions à Lyon lundi. Ils ont par exemple bloqué un TGV sur les voies, en gare de Perrache et se sont rendus devant la préfecture en parallèle de la venue à Lyon du ministre du Travail, François Rebsamen.

Mise à jour à 8h30 : Sud-Rail Lyon a déjà reconduit le mouvement pour mercredi lors de son AG matinale.

Tags :

SNCF

greve

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Privilégiés ! le 18/06/2014 à 14:43
Johnn a écrit le 17/06/2014 à 16h15

@Privilégiés et @Nul
Merci pour ces arguments!
En espérant que vous ne subirez pas les foudres du chômage et de la crise!


Pour les cheminots qui se battent pour des trains moins chers, le service public et des conditions de transport sécurisées : bon courage à vous!

Et soutien aux intermittents : rdv aux Gratte-Ciel à 18h45 aujourd'hui!!

Les cheminots ne connaissent pas vraiment l'un et l'autre... assis sur des privilèges fort enviables, quasiment intouchables, payés par le contribuable, la vie est trop belle pour qu'ils acceptent des restrictions.

Signaler Répondre

avatar
informonscartesurtable le 18/06/2014 à 14:26
Liresponsable a écrit le 17/06/2014 à 23h15

@Johnn C'est sûr les cheminots risquent le chômage.... et se battent pour nous. Vôtre prose est pitoyable!

que "Johnn" cheminot ou apparenté à cette caste balance ce genre d'argument ,on peut comprendre,mais qu'il y a encore des crédules pour y croire ça relève de l'incompréhension ou de la propagande efficace
...Dans les échos du 6 juin un article qui évoque le projet de donner 2 ans de salaire aux cheminots qui quittent avant l'age de retraite (52 ans pour les roulants avec 75% de traitement) aucun média pour en parler:trop tabou
Beaucoup seraient scandalisés d'examiner en profondeur les conditions de travail (horaires allégées ...) d'une caste sans cesse hostile à toute réforme et qui utilise depuis 30 ans l'alibi de la défense du service public alors que seuls leurs intérets comptent:on est pas dupe..

Signaler Répondre

avatar
Liresponsable le 17/06/2014 à 23:15

@Johnn C'est sûr les cheminots risquent le chômage.... et se battent pour nous. Vôtre prose est pitoyable!

Signaler Répondre

avatar
propagande le 17/06/2014 à 21:13
Privilégiés ! a écrit le 17/06/2014 à 15h41

Quand ces abrutis seront au chômage à cause de la concurrence, c'est encore le contribuable qui sera le pigeon...

les nostaliques du communisme se retrouvent à mediapart journal polémiste de gauche à l'égal de Charlie Hebdo sans l'humour:ils devraient migrer en Corée du Nord car le poids du secteur public en France est bien la cause de nos faiblesses économiques démontrés par de vrais experts indépendants

Signaler Répondre

avatar
Johnconnaitpaslacrise le 17/06/2014 à 20:56
Johnn a écrit le 17/06/2014 à 16h15

@Privilégiés et @Nul
Merci pour ces arguments!
En espérant que vous ne subirez pas les foudres du chômage et de la crise!


Pour les cheminots qui se battent pour des trains moins chers, le service public et des conditions de transport sécurisées : bon courage à vous!

Et soutien aux intermittents : rdv aux Gratte-Ciel à 18h45 aujourd'hui!!

il est vrai que les cheminots ne sont concernés ni par le chômage ni par la crise ...alors un peu de décence pour ceux qui la connaisse et qui ont contribué à un moment ou un autre au financement d'un système déficitaire et qui aurait fait faillite depuis longtemps s 'il n'était pas protégé d'un couvercle en or

Signaler Répondre

avatar
Johnn le 17/06/2014 à 16:15

@Privilégiés et @Nul
Merci pour ces arguments!
En espérant que vous ne subirez pas les foudres du chômage et de la crise!


Pour les cheminots qui se battent pour des trains moins chers, le service public et des conditions de transport sécurisées : bon courage à vous!

Et soutien aux intermittents : rdv aux Gratte-Ciel à 18h45 aujourd'hui!!

Signaler Répondre

avatar
Privilégiés ! le 17/06/2014 à 15:41

Quand ces abrutis seront au chômage à cause de la concurrence, c'est encore le contribuable qui sera le pigeon...

Signaler Répondre

avatar
Nul le 17/06/2014 à 15:23


avatar
Stop ! le 17/06/2014 à 10:38

Covoiturage !
Quand les cheminots n'auront plus aucun client ils se retrouveront au chômage et auront l'obligation de travailler enfin !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.