Najat à l’Education : les instits et les parents lyonnais en attendent beaucoup

Najat à l’Education : les instits et les parents lyonnais en attendent beaucoup
Najat Vallaud-Belkacem - LyonMag.com

Ca y est, Najat Vallaud-Belkacem s’est glissée ce mercredi matin dans ses nouveaux habits de ministre de l’Éducation Nationale.

Lors de la passation de pouvoir avec son prédécesseur Benoit Hamon rue Grenelle, elle a souhaité que "l'école soit un havre de paix" et a tenu à saluer le travail des enseignants, notamment les siens, ceux qui ont "pu faire de la petite immigrée que j'étais à l'époque, une ministre".
Concernant son action, la désormais numéro 4 du gouvernement, avait dressé un peu plus tôt sur France Info ses priorités, indiquant que "beaucoup de choses ont déjà été lancées" et qu'elle s'inscrit "dans la continuité" de l'action de Vincent Peillon et de Benoît Hamon "car on a besoin de stabilité".
Un message qu’elle va devoir répéter pour rassurer les enseignants, notamment à Lyon. Car "nous commençons à avoir le sentiment d’être lynchés avec ces changements de ministres tous les trois mois", s'alarme Sylvie Caron, la secrétaire départemental de l’UNSA dans le Rhône.

"Je lui souhaite beaucoup de courage"

Au nom des enseignants lyonnais, la syndicaliste demande aujourd’hui à Najat Vallaud-Belkacem de donner très vite des garanties notamment sur les 60 000 postes de profs supplémentaires promis par le candidat Hollande, mais surtout d’être en capacité d’apporter des réponses de fonctionnement à la réforme des rythmes scolaires qui va se mettre en place dès mardi prochain pour la rentrée.
Et à la tête de l’UNSA du Rhône, on ne se s’émeut pas des origines lyonnaises de la première ministre femme de l’Éducation, on lance plutôt un message. "Je souhaite beaucoup de courage à Najat Vallaud-Belkacem car elle va prendre de plein fouet le contexte actuel. Rien qu’en entendant les réactions de certains sur le fameux abécédaire de l’égalité, je pense que cela va être une rentrée houleuse. Dans ses précédents ministères, elle a lancé des idées qui n’ont pas toujours été suivie d’effets et il ne faudra pas qu’elle fasse la même chose dans l’Éducation parce que nous avons besoin de stabilité et de cohérence."

A l’écoute des parents pendant les Présidentielles

L’a priori est en revanche bien meilleur du côté des parents d’élèves, et en particulier à la PEEP. Si, là aussi, les représentants attendent que la jeune ministre prenne rapidement ses fonctions et qu’elle donne ses orientations, on se réjouit de cette nomination. "Ce qui nous parait intéressant c’est qu’on a pu la rencontrer lors de la campagne présidentielle quand elle n’était pas encore ministre, explique Louis-Georges Quintelas, l’ancien président et membre du comité départemental. On lui avait fait part de nos préoccupations et on avait l’impression que c’était quelqu’un qui était à l’écoute."
Et même s’il n’y a plus eu d’échange depuis son entrée au gouvernement, les parents d’élèves espèrent avoir l’occasion d’exprimer à l’ancienne adjointe de Gérard Collomb, leur opposition à l’organisation de la réforme des rythmes scolaires qui est proposé par la Ville de Lyon avec le vendredi après-midi libéré. "On ne sait pas ce qu’elle pense là-dessus, ajoute Louis-Georges Quintelas. On attend donc qu’elle se prononce assez rapidement, voire même qu’elle vienne faire une visite d’école à Lyon pour se rendre compte par elle-même de la réalité." L’invitation est lancée.

X
13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
horrible le 27/08/2014 à 22:50

Qu'est ce qu'on en a a faire de la muli ethinicité et autre pseudo diversité ? Terminologie absurde. La diversité biologique a un sens. La diversité humaine ça n'existe pas. Ou comment faire du communautarisme sans le dire, et faire la politique anglo-saxonne.

Signaler Répondre

avatar
parent_mecontant le 27/08/2014 à 21:58

Est-ce que la pire aberration des changements de rythmes scolaire en primaire, à Lyon, va demeurer, au détriment des enfants ?

Après un vote aux conseils d'école valable à une voix prêt/un conseil prêt, avec une réglementation créant un déséquilibre de voix au conseil, de fait, entre instituteurs/mairie et les parents, il est claire qu'une large majorité de parents élus à voté contre le projet de la Mairie.


Les instituteurs ont à présent un week-end de 2 jours et demi. Félicitation.


La ministre devrait sanctionner dès à présent ce choix, et imposer un rythme correct aux enfants pour la rentrée 2015.


Parents d'élève de primaire, mobilisez-vous aux élections de la rentrées pour vos enfants.

Signaler Répondre

avatar
tabou le 27/08/2014 à 20:13
Deborah a écrit le 27/08/2014 à 17h34

Si elle est ministre aujourd'hui c'est uniquement grâce à son minois. Et elle le sait.
De toute façon, être ministre de l'EN c'est être un pantin non ?
http://www.bvoltaire.fr/pierrevanommeslaeghe/leducation-nationale-ministre-interchangeable-il-sait,100901

Pas seulement:le Ps est expert pour recruter des personnes d'origine étrangère pour faire bonne figure et une femme pour parler de parité:comme ça difficile de critiquer sans qu'on nous accuse de machisme ou de raciste...Pour ce qui est de la compétence ,elle a rien prouvé à la différence du nouveau surdoué ministre d'économie..

Signaler Répondre

avatar
varan1963 le 27/08/2014 à 19:50
Boo a écrit le 27/08/2014 à 16h06

En tant qu'étudiante, je suis ravie de ce choix de la part de Manuel Valls. C'est enfin une femme, c'est enfin quelqu'un de suffisamment jeune pour appréhender les problématiques des enfants et des adolescents d'aujourd'hui, et c'est un choix parfait pour représenter la multi-éthnicité et le mélange culturel en France.

Pour résumer : C'est pas trop tot !

Vous vous trompez Mlle l'étudiante ,elle ira pas loin . Comme l'a dit Montebourg à Valls : tu vas couler avec Hollande....elle suivra aussi !

Signaler Répondre

avatar
Deborah le 27/08/2014 à 17:34

Si elle est ministre aujourd'hui c'est uniquement grâce à son minois. Et elle le sait.
De toute façon, être ministre de l'EN c'est être un pantin non ?
http://www.bvoltaire.fr/pierrevanommeslaeghe/leducation-nationale-ministre-interchangeable-il-sait,100901

Signaler Répondre

avatar
belleisa le 27/08/2014 à 17:29

Bravo à Najat, une femme courageuse et intelligente!

Signaler Répondre

avatar
je demande le 27/08/2014 à 16:56
Boo a écrit le 27/08/2014 à 16h06

En tant qu'étudiante, je suis ravie de ce choix de la part de Manuel Valls. C'est enfin une femme, c'est enfin quelqu'un de suffisamment jeune pour appréhender les problématiques des enfants et des adolescents d'aujourd'hui, et c'est un choix parfait pour représenter la multi-éthnicité et le mélange culturel en France.

Pour résumer : C'est pas trop tot !

Représenter la "multi-ethnicité" et en même temps le "mélange culturel", vous ne pensez pas que ça semble difficile ?
Que ce genre de tentatives est un échec depuis une bonne trentaine d'années au moins ?

Signaler Répondre

avatar
Vincent Poursan le 27/08/2014 à 16:28

Pauvres profs.

Signaler Répondre

avatar
Boo le 27/08/2014 à 16:06

En tant qu'étudiante, je suis ravie de ce choix de la part de Manuel Valls. C'est enfin une femme, c'est enfin quelqu'un de suffisamment jeune pour appréhender les problématiques des enfants et des adolescents d'aujourd'hui, et c'est un choix parfait pour représenter la multi-éthnicité et le mélange culturel en France.

Pour résumer : C'est pas trop tot !

Signaler Répondre

avatar
remède-miracle le 27/08/2014 à 15:38

elle pourra expliquer comment réussir l'ENA chose qu'elle a échouée par 2 fois et l'égalitarisme qu'elle prône qui permettra aux cancres d'avoir les mêmes notes que les meilleurs et de ne se jamais remettre en cause

Signaler Répondre

avatar
varan1963 le 27/08/2014 à 15:11

Non pas elle..........qui ne représente qu'elle même . Sa double nationalité me gène énormément . Surveillons de très près ses décisions pour nos enfants et petits enfants !!!

Signaler Répondre

avatar
Pour une nouvelle c'est une bonne nouvelle le 27/08/2014 à 14:50

et bien on pourra pas dire qu'on a un ministre de l'éducation en âge de la retraite.

Signaler Répondre

avatar
Prout le 27/08/2014 à 14:44

Et bien ils ne vont pas être déçus !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.