Métropole de Lyon : 96% des agents du Département connaissent leur affectation

Métropole de Lyon : 96% des agents du Département connaissent leur affectation
photo Lyonmag.com

Alors que la future Métropole de Lyon doit voir le jour le 1e janvier prochain, le Grand Lyon et le Conseil Général du Rhône poursuivent leur "chantier ressources humaines".
 

L’objectif étant d’assurer la continuité du service, l’une des étapes majeures reste la constitution des effectifs de la future Métropole. C’est pour cela que le dispositif "passerelle" a été mis en place au mois de juin afin de permettre aux agents du département de faire acte de candidature sur les postes de la Métropole ou du Nouveau Rhône au 1er janvier 2015.

La Métropole de Lyon réunira en tout 8 700 agents, représentant plus de 250 métiers différents. Selon un communiqué du Grand Lyon, ce dispositif a permis à 96% des agents du département de connaitre aujourd’hui leur affectation. Pour 86% d’entre eux, il s’agit de leur premier vœu exaucé, et dans plus de 97% des cas, ce choix correspondait aussi à celui de leur hiérarchie. On apprend également que 145 nouveaux postes d’encadrant ont été ouverts, dont 138 sont pourvus à ce jour.

Selon le Grand Lyon, ce grand chantier avance en concertation avec les organisations syndicales et en concertation avec les agents du Grand Lyon et du Conseil Général du Rhône.

Pour rappel, au 1er janvier 2015, la Métropole de Lyon prendra en charge l’ensemble des compétences de la Communauté urbaine telles que la propreté, l’eau et l’assainissement, la voirie, l’habitat, ou encore le domaine des transports et celles  du Conseil Général du Rhône (enfance, famille, personnes, âgées, personnes, handicapées, insertion, culture et sports, éducation) sur le territoire des 59 communes qui forment actuellement par le Grand Lyon.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
action le 10/10/2014 à 17:38

ouh la la ça va pas du tout.Ca va exploser avec le personnel !!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.