Finances : la Ville de Lyon "va baisser son train de vie"

Finances : la Ville de Lyon "va baisser son train de vie"
LyonMag

Ce vendredi matin, aura lieu à l'Hôtel de Ville le dernier conseil municipal de l'année.

L'occasion pour Gérard Collomb de présenter aux élus les orientations budgétaires 2015. Et le sénateur-maire n'aura pas que des bonnes nouvelles dans sa hotte. Face aux baisses des dotations de l'Etat (une baisse estimée à 50% d'ici 2020) et aux investissements très lourds de la Ville (environ 600 millions d'euros maintenus pour le mandat 2014-2020), il va falloir faire des choix pour ne pas couler.

Ainsi, plusieurs axes ont été définis. Le premier consiste à "redimensionner le budget de fonctionnement". Ce qui devrait entraîner une hausse des tarifs municipaux.
Durant la campagne, Gérard Collomb avait promis qu'il augmenterait les impôts et il le fera : +5% en moyenne. La taxe d'habitation augmentera de 4% et la taxe foncière de 6%.
Endettée à hauteur de 440 millions d'euros, la Ville poursuivra la démarche d'emprunter tout en gardant à l'esprit sa volonté de "maîtriser l'endettement". A la fin du mandat, sa capacité à se désendetter devrait passer de 6,5 années aujourd'hui à 9,4 ans.

Si les efforts ne suffisent pas, le maire de Lyon et le président de la Métropole, qui ne sont qu'une seule et même personne, tenteront de trouver des passerelles pour mutualiser certains services.

X
17 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bonne nuit le 21/12/2014 à 21:03
Lugdoudou a écrit le 21/12/2014 à 09h32

Quel est le rapport entre etre membre d'un club, d'une organisation, et etre tolérant ??! Et surtout, quel est le rapport avec les finances de la ville de Lyon !! Vous etes exactement , parfaitement , complétement , à coté de la plaque ! hors sujet, zéro pointé .

et vous, vous êtes le mouton qui suit le troupeau sans se poser la moindre question ....

sûr que vous dormez bien la nuit, COLLOMB et les franc machons de votre réseau vous protègent contre les gens qui voudraient vous remettre en question, votre fauteuil est si confortable et la bouffaille est si abondante et la justice est si tolérante, du "entre soi" sécurisant en quelque sorte

Signaler Répondre

avatar
Place aux jeunes le 21/12/2014 à 14:20
voireuil a écrit le 19/12/2014 à 17h57

"Endettée à hauteur de 440 millions d'euros, la Ville poursuivra la démarche d'emprunter tout en gardant à l'esprit sa volonté de "maîtriser l'endettement". A la fin du mandat, sa capacité à se désendetter devrait passer de 6,5 années aujourd'hui à 9,4 ans."

Choix typiquement fachocialiste qui consiste à surendetter les citoyens.
Donc 5% en 2015, 10% en 2016 et 25% en 2017 d'augmentation de la TH.

Nous aurons des taux comparables à une ville de coco (Montrouge).

Ah, oui, à titre perso, ma TH a bondi de + 50% après mon déménagement de la RP J'aurai du penser que passer d'une ville bien gérée à une ville de gauchistes... ça fait très très mal au portefeuille...
Mais, je pense que le grand Paris est aujourd'hui entre les bonnes mains d'un gestionnaire hors pair... à la différence de la Métropole Lyonnaise qui elle... risque de se faire Stéfanisée (en référence à la dette abyssale des Stéfanois).

Fallait rester en région parisienne .....

Tu ne nous aurait pas manqué!

Signaler Répondre

avatar
sam le 21/12/2014 à 10:38
ces gens là se disent "tolérants" ?? il vaut mieux être aveugle que de voir de tels mensonges a écrit le 20/12/2014 à 11h56

45% des conseillers municipaux de la ville de LYON déclarent être franc-maçons -
plus tous ceux qui n'iosent pas l'avouer

c'est donc un bataillon qui se cooptent en réseau

extrait du jour d'un édito d'un quotidien :
L’opération séduction de Daniel Keller, grand maître du Grand Orient de France, le 9 décembre 2014, lors de son passage dans « Le Petit Journal » de Canal+, fut une indéniable réussite. Devant 1,9 million de téléspectateurs, il a su, avec sa figure de gendre idéal, dresser un portrait charmant des frères invisibles de la République.

À la question simple « Qu’est-ce qu’un franc-maçon ? », Keller, élevé dans la maçonnerie comme Obélix dans la potion magique, répond d’emblée : « Un franc-maçon est un homme comme vous et moi », avec pour valeurs « la tolérance, le respect des autres et de soi-même, ainsi que la liberté absolue de conscience ». « On n’a rien à cacher », martèle-t-il. Et se dit même prêt à prendre un stagiaire en observation. Amis collégiens, à vos CV. ?Ah, il est fort, Daniel Keller, on lui donnerait le bon Dieu sans confession.

Ces gens là se disent tolérants

francs maçons ???? des sources?

Signaler Répondre

avatar
lysdia le 21/12/2014 à 10:36
voireuil a écrit le 19/12/2014 à 17h57

"Endettée à hauteur de 440 millions d'euros, la Ville poursuivra la démarche d'emprunter tout en gardant à l'esprit sa volonté de "maîtriser l'endettement". A la fin du mandat, sa capacité à se désendetter devrait passer de 6,5 années aujourd'hui à 9,4 ans."

Choix typiquement fachocialiste qui consiste à surendetter les citoyens.
Donc 5% en 2015, 10% en 2016 et 25% en 2017 d'augmentation de la TH.

Nous aurons des taux comparables à une ville de coco (Montrouge).

Ah, oui, à titre perso, ma TH a bondi de + 50% après mon déménagement de la RP J'aurai du penser que passer d'une ville bien gérée à une ville de gauchistes... ça fait très très mal au portefeuille...
Mais, je pense que le grand Paris est aujourd'hui entre les bonnes mains d'un gestionnaire hors pair... à la différence de la Métropole Lyonnaise qui elle... risque de se faire Stéfanisée (en référence à la dette abyssale des Stéfanois).

jes vis dans une ville ump et ma th a augmentée aussi je croyais que c'etait due au gauchisme ??

Signaler Répondre

avatar
Lugdoudou le 21/12/2014 à 09:32
ces gens là se disent "tolérants" ?? il vaut mieux être aveugle que de voir de tels mensonges a écrit le 20/12/2014 à 11h56

45% des conseillers municipaux de la ville de LYON déclarent être franc-maçons -
plus tous ceux qui n'iosent pas l'avouer

c'est donc un bataillon qui se cooptent en réseau

extrait du jour d'un édito d'un quotidien :
L’opération séduction de Daniel Keller, grand maître du Grand Orient de France, le 9 décembre 2014, lors de son passage dans « Le Petit Journal » de Canal+, fut une indéniable réussite. Devant 1,9 million de téléspectateurs, il a su, avec sa figure de gendre idéal, dresser un portrait charmant des frères invisibles de la République.

À la question simple « Qu’est-ce qu’un franc-maçon ? », Keller, élevé dans la maçonnerie comme Obélix dans la potion magique, répond d’emblée : « Un franc-maçon est un homme comme vous et moi », avec pour valeurs « la tolérance, le respect des autres et de soi-même, ainsi que la liberté absolue de conscience ». « On n’a rien à cacher », martèle-t-il. Et se dit même prêt à prendre un stagiaire en observation. Amis collégiens, à vos CV. ?Ah, il est fort, Daniel Keller, on lui donnerait le bon Dieu sans confession.

Ces gens là se disent tolérants

Quel est le rapport entre etre membre d'un club, d'une organisation, et etre tolérant ??! Et surtout, quel est le rapport avec les finances de la ville de Lyon !! Vous etes exactement , parfaitement , complétement , à coté de la plaque ! hors sujet, zéro pointé .

Signaler Répondre

avatar
ces gens là se disent "tolérants" ?? il vaut mieux être aveugle que de voir de tels mensonges le 20/12/2014 à 11:56

45% des conseillers municipaux de la ville de LYON déclarent être franc-maçons -
plus tous ceux qui n'iosent pas l'avouer

c'est donc un bataillon qui se cooptent en réseau

extrait du jour d'un édito d'un quotidien :
L’opération séduction de Daniel Keller, grand maître du Grand Orient de France, le 9 décembre 2014, lors de son passage dans « Le Petit Journal » de Canal+, fut une indéniable réussite. Devant 1,9 million de téléspectateurs, il a su, avec sa figure de gendre idéal, dresser un portrait charmant des frères invisibles de la République.

À la question simple « Qu’est-ce qu’un franc-maçon ? », Keller, élevé dans la maçonnerie comme Obélix dans la potion magique, répond d’emblée : « Un franc-maçon est un homme comme vous et moi », avec pour valeurs « la tolérance, le respect des autres et de soi-même, ainsi que la liberté absolue de conscience ». « On n’a rien à cacher », martèle-t-il. Et se dit même prêt à prendre un stagiaire en observation. Amis collégiens, à vos CV. ?Ah, il est fort, Daniel Keller, on lui donnerait le bon Dieu sans confession.

Ces gens là se disent tolérants

Signaler Répondre

avatar
ouioui le 19/12/2014 à 18:31
voireuil a écrit le 19/12/2014 à 17h57

"Endettée à hauteur de 440 millions d'euros, la Ville poursuivra la démarche d'emprunter tout en gardant à l'esprit sa volonté de "maîtriser l'endettement". A la fin du mandat, sa capacité à se désendetter devrait passer de 6,5 années aujourd'hui à 9,4 ans."

Choix typiquement fachocialiste qui consiste à surendetter les citoyens.
Donc 5% en 2015, 10% en 2016 et 25% en 2017 d'augmentation de la TH.

Nous aurons des taux comparables à une ville de coco (Montrouge).

Ah, oui, à titre perso, ma TH a bondi de + 50% après mon déménagement de la RP J'aurai du penser que passer d'une ville bien gérée à une ville de gauchistes... ça fait très très mal au portefeuille...
Mais, je pense que le grand Paris est aujourd'hui entre les bonnes mains d'un gestionnaire hors pair... à la différence de la Métropole Lyonnaise qui elle... risque de se faire Stéfanisée (en référence à la dette abyssale des Stéfanois).

je comprends ca fait mal de comparer la gestion locale et nationale des élus de droite

mercier - collomb

hollande - sarkozy

je vous laisse chercher qui a fait exploser les déficits :)

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 19/12/2014 à 17:57

"Endettée à hauteur de 440 millions d'euros, la Ville poursuivra la démarche d'emprunter tout en gardant à l'esprit sa volonté de "maîtriser l'endettement". A la fin du mandat, sa capacité à se désendetter devrait passer de 6,5 années aujourd'hui à 9,4 ans."

Choix typiquement fachocialiste qui consiste à surendetter les citoyens.
Donc 5% en 2015, 10% en 2016 et 25% en 2017 d'augmentation de la TH.

Nous aurons des taux comparables à une ville de coco (Montrouge).

Ah, oui, à titre perso, ma TH a bondi de + 50% après mon déménagement de la RP J'aurai du penser que passer d'une ville bien gérée à une ville de gauchistes... ça fait très très mal au portefeuille...
Mais, je pense que le grand Paris est aujourd'hui entre les bonnes mains d'un gestionnaire hors pair... à la différence de la Métropole Lyonnaise qui elle... risque de se faire Stéfanisée (en référence à la dette abyssale des Stéfanois).

Signaler Répondre

avatar
@tatonette le 19/12/2014 à 17:11

On va pas chipoter, au final, c'est toujours le con-tribuable qui se retrouve lésé par la mauvais gestion des politiques, en attendant, le problème est pris à l'envers, augmenter les recettes avant de diminuer les pertes. Je trouve normal de payer des impôts (je fais partie de cette minorité...) mais pas pour qu'ils soient dilapidés n'importe comment.
Ville de Lyon, Grand Lyon, Conseil Général, État et bientôt Métropole ce sont quasiment les mêmes personnes qui y siège ou y siègeront. Et au final la source des recettes est la même : le contribuable

Parlons alors Maison de la Danse et autres dossiers

Signaler Répondre

avatar
roki le 19/12/2014 à 16:32

les cantonniers de croix luizet travaillent les jours fériés
et la semaine se promenent avec leur chariot sans
nettoyer les rues. Ou sont les responsables pour
que ces abus cessent..

Signaler Répondre

avatar
Merci Gégé ! le 19/12/2014 à 15:04
pourquoi toujours dans un seul sens a écrit le 19/12/2014 à 13h01

Avant d'augmenter les prix des services municipaux et d'augmenter les impôts (habitation et foncier) pourquoi ne pas d'abord mutualiser certains services, faire des économies en interne et APRÈS seulement si cela ne suffit pas augmenter les prix et les impôts ...parce que franchement, de ce côté on a été gâté ces derniers temps...
Et puis bon...quand on voit le cout du Musée des Confluence (x 5 sur le cout initial !!!) le cout d'OL Land (enfin les accès, parkings, débranchement tram etc) on se dit que là il y aurait eu des économies à faire ....

Collomb prend en effet le problème à l'envers...
Qu'il commence par réduire les frais de fonctionnement avant d'augmenter les recettes !

http://www.canol.fr/_media/les-10-scandales-du-musee-des-confluences.pdf

Signaler Répondre

avatar
Tatonette le 19/12/2014 à 13:35
pourquoi toujours dans un seul sens a écrit le 19/12/2014 à 13h01

Avant d'augmenter les prix des services municipaux et d'augmenter les impôts (habitation et foncier) pourquoi ne pas d'abord mutualiser certains services, faire des économies en interne et APRÈS seulement si cela ne suffit pas augmenter les prix et les impôts ...parce que franchement, de ce côté on a été gâté ces derniers temps...
Et puis bon...quand on voit le cout du Musée des Confluence (x 5 sur le cout initial !!!) le cout d'OL Land (enfin les accès, parkings, débranchement tram etc) on se dit que là il y aurait eu des économies à faire ....

On est d'accord que le coût de construction du Musée des confluences n'a rien à voir avec les finances de la ville?

Signaler Répondre

avatar
PS/PC le 19/12/2014 à 13:06

La gauche caviar aime le fastueux, quand c'est les autres qui paient. Le mépris de l'électeur n'a d'égal que son manque de mémoire.

Signaler Répondre

avatar
pourquoi toujours dans un seul sens le 19/12/2014 à 13:01

Avant d'augmenter les prix des services municipaux et d'augmenter les impôts (habitation et foncier) pourquoi ne pas d'abord mutualiser certains services, faire des économies en interne et APRÈS seulement si cela ne suffit pas augmenter les prix et les impôts ...parce que franchement, de ce côté on a été gâté ces derniers temps...
Et puis bon...quand on voit le cout du Musée des Confluence (x 5 sur le cout initial !!!) le cout d'OL Land (enfin les accès, parkings, débranchement tram etc) on se dit que là il y aurait eu des économies à faire ....

Signaler Répondre

avatar
PICAS le 19/12/2014 à 09:04

Arrêter de subventionner tout et n’importe quoi, dont certains artistes ( ou barbouilleurs) qui ont moins de talents que mon fils de 10 ans, avec cette idée a la C... qui consiste a croire que derrière chaque artiste il y a un Picasso qui sommeil.

Au moins lui il a toucher aucune subvention, ce qui l'a pas empêcher d'exercer son talent.

Signaler Répondre

avatar
jingle bells le 19/12/2014 à 09:02

gaspi, gaspi , impôts, gachi ! refrain d'une chanson bien connue du secteur public français par tous ces élus qui pensent que la dépense publique les anoblie...

Signaler Répondre

avatar
GADAGNE le 19/12/2014 à 08:50

On aimerait surtout connaître le détail de ses "investissements très lourds" prévus pour le nouveau mandat. S'ils sont utiles pourquoi pas? Mais le sont ils tous ?...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.