Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Rhône : “la délinquance a été maîtrisée en 2014” selon les autorités

LyonMag

Le préfet du Rhône, Jean-François Carenco a dévoilé ce jeudi son traditionnel bilan annuel de la délinquance dans le département du Rhône.

Premier constat : les cambriolages, surtout ceux de résidences principales, ont diminué en 2014. Ils avaient explosé en 2013, avec une hausse de presque 30%, "une année catastrophique" selon Marc Cimamonti, le procureur de la République de Lyon.
Le gouvernement avait dès lors lancé un plan d'action qui, selon les chiffres, s'est révélé efficace en 2014. Les gendarmes avaient notamment mis en place le système des référents de quartiers, des personnes vigilantes qui pouvaient prévenir les autorités rapidement.
Sur l'année, le nombre des faits a diminué de 1,4 %, soit 500 cambriolages de moins qu'en 2013 et la baisse est de 20% sur les habitations. "Un chiffre non négligeable", affirme Gérard Gavory, nouveau préfet délégué pour la défense et la sécurité pour qui "les vols en résidences sont le pire viol de l'intimité". Le taux d'élucidation lui s'envole, +11%.

Seule ombre au tableau, les violences intrafamiliales
Les vols à main armée sont eux aussi en diminution (-36,1%) tout comme les vols de voitures (-0,1%) ainsi que les vols avec violence (-8,5%). "Nous sommes sur la bonne pente mais nous pouvons encore mieux faire. Lyon est une ville sûre où les délinquants se font interpeller et sont condamnés", a ajouté le préfet rhodanien. "La délinquance a été maîtrisée en 2014", a renchéri le procureur de la République.
L'été dernier, l'opinion lyonnaise avait été choquée par les débordements en ville suite aux rencontres de l'Algérie au Mondial. Mais finalement, les dégradations de biens privés et de véhicules n'ont pas augmenté, au contraire elles baissent de près de 15%.

Tout n'est pas parfait dans le bilan des autorités : il faut reconnaître une hausse des atteintes à l'intégrité physique (+1,1%) qui s'explique "en grande partie par celle des violences intrafamiliales (+6,8%)".

Le trafic de drogue a vraiment forcé les forces de l'ordre à être présentes sur le terrain. Si le patron de la police Albert Doutre s'est félicité de la prise impressionnante de 900 kilos de résine de cannabis avec l'interception d'un go-fast en juillet, le taux d'interpellations liées à la drogue et son trafic présumé est élevé : 9600 soit 26 par jour en zone police !
5 millions d'euros ont par ailleurs été saisis par les autorités sur les avoirs criminels dans le Rhône (immobilier, véhicules, comptes bancaires). C'était l'un des leitmotivs de Jean-François Carenco : frapper les malfaiteurs au porte-monnaie.

Après avoir fait état de la sécurité routière (2014 particulièrement meurtrière avec 48 tués), de l'économie souterraine ou encore des objectifs pour 2015, Marc Cimamonti a expliqué qu'une quarantaine de délinquants étaient suivis de près dans le Rhône, dont une grande partie serait convertie à l'islam radical.



Tags : delinquance | cambriolages |

Commentaires 7

Déposé le 27/02/2015 à 11h46  
Par LoL Citer

Si Carenco est satisfait, c'est le principal.
Vu la compétence du bonhomme...

Déposé le 27/02/2015 à 09h09  
Par SED LEX Citer

A voir ! a écrit le 27/02/2015 à 08h58

Je voudrais savoir ce qui est mis dans cette "délinquance" car dans l'arrondissement ou je vis, la "petite délinquance" n'a pas baissée, au contraire elle augmente de plus en plus.
De plus en plus d'incivilité, de menaces verbales, de squattes,, de dégradations.
Mais nos élus ferment les yeux, il ne faut pas faire de bruit, le quartier est en "reconstruction" .
Le jour ou le quartier va s'enflammer, il sera trop tard !

Il s'agit du bilan statistique annuel de la délinquance dans
le RHONE et non sur LYON et AGGLO . . .

Déposé le 27/02/2015 à 08h58  
Par A voir ! Citer

Je voudrais savoir ce qui est mis dans cette "délinquance" car dans l'arrondissement ou je vis, la "petite délinquance" n'a pas baissée, au contraire elle augmente de plus en plus.
De plus en plus d'incivilité, de menaces verbales, de squattes,, de dégradations.
Mais nos élus ferment les yeux, il ne faut pas faire de bruit, le quartier est en "reconstruction" .
Le jour ou le quartier va s'enflammer, il sera trop tard !

Déposé le 27/02/2015 à 08h34  
Par guy Citer

Le chômage baisse, la délinquance aussi. Tout va bien. Merci.

Déposé le 27/02/2015 à 07h15  
Par nonmaiscepaspourdire Citer

Le nombre plaintes a peut-être diminué, mais il se dit aussi qu'il est de plus en plus difficile de déposer une plainte.

Déposé le 27/02/2015 à 07h07  
Par freefrance Citer

On vous croit plus l umps la réalité on l a connait vivement deja les departementales vive la france

Déposé le 26/02/2015 à 20h51  
Par Robert Citer

Ce serviteur de l'état, où du moins censé l'être, tente de faire croire que la réalité n'est pas vraiment la réalité...

"La délinquance a été maitrisée".

Non il n'y a pas a redire, ce monsieur ferait un malheur comme camelot sur les marchés !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.