Vénissieux : un obus de 500 kilos découvert au-dessus du métro D

Vénissieux : un obus de 500 kilos découvert au-dessus du métro D
LyonMag.com

C'est une découverte un peu particulière qu'ont fait les ouvriers d'un chantier à Vénissieux ce vendredi après-midi.

Ils ont mis à jour un obus de 500 kilos, dont 250 kilos de TNT, sur ce chantier situé au-dessus du tunnel du métro D, près de la station Parilly, rue Joseph-Muntz.
La ligne a été interrompue à 17h entre Grange Blanche et Gare de Vénissieux, et le trafic ne devrait pas reprendre d'ici ce soir. Des bus relais ont été mis en place.

Les pompiers, les démineurs et la police ont été appelés en renfort. Un périmètre de sécurité a été installé, entraînant l'évacuation des habitants aux alentours, ces derniers étaient redirigés vers le gymnase Jacques-Anquetil où un repas leur sera servi.
Il a également été demandé aux Vénissians du périmètre élargi de fermer leurs volets et de ne pas sortir ce soir. Certains résidents ne pouvaient pas non plus accéder à leur domicile en début de soirée.

L'obus reposait ici vraisemblablement depuis la Seconde guerre mondiale. 
Entre le 23 et le 29 mars 1944, l'aviation anglaise avait bombardé à plusieurs reprises le secteur de Parilly, l'avenue Jules-Guesde, pour détruire l'usine SIGMA, qui fabriquait pour les nazis des moteurs d'avions.
Plus loin dans Vénissieux, l'usine Berliet avait également été réduite en cendres par les Alliés le 2 mai 1944.
La bombe, de fabrication anglaise, pourrait donc dater de ces épisodes marquants dans la quête de la libération de l'agglomération lyonnaise.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Col4 le 08/03/2015 à 00:28

Je suis d'accord pour le titre et encore je n'utiliserai pas le mot "racoleur". c'est pas malin de mettre ce genre de titre vu ce qui se passe ces derniers temps. Sur tout qu'on nous donne concrètement l'origine de cette bombe que dix lignes plus bas.

Signaler Répondre

avatar
misterdams le 06/03/2015 à 21:06

Un obus qui contraint au bus.

Signaler Répondre

avatar
ledéminé le 06/03/2015 à 20:21
Mel Jibson a écrit le 06/03/2015 à 20h07

Mdr, maintenant les démineurs commentent leurs opérations sur Lyonmag.com. Ca se passe bien, vous voulez qu'on vous apporte une orangeade ? Surtout ne coupez pas le fil rouge !

au vu de votre réaction un déminage s'impose là haut

Signaler Répondre

avatar
Mel Jibson le 06/03/2015 à 20:07
deminex a écrit le 06/03/2015 à 20h04

Il s'agit bien d'une bombe anglaise de la seconde guerre mondiale munie d'un dispositif à retardement....

Mdr, maintenant les démineurs commentent leurs opérations sur Lyonmag.com. Ca se passe bien, vous voulez qu'on vous apporte une orangeade ? Surtout ne coupez pas le fil rouge !

Signaler Répondre

avatar
deminex le 06/03/2015 à 20:04

Il s'agit bien d'une bombe anglaise de la seconde guerre mondiale munie d'un dispositif à retardement....

Signaler Répondre

avatar
Bartabas le 06/03/2015 à 19:55
kamel69110 a écrit le 06/03/2015 à 19h49

bravo pour le titre bien racoleur!!!

Euh, autant je trouve que la presse a tendance à toujours en faire trop. Mais là je ne vous suit pas...

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 06/03/2015 à 19:49

bravo pour le titre bien racoleur!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.