Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Romain Blachier - DR

Uber Pop contre Taxis de Lyon : les nouveaux barbares ?

Romain Blachier - DR

C’est sans doute le sujet casse-museau (casse gueule en lyonnais traditionnel) à traiter. Raison de plus pour le faire.

Le Préfet du Rhône a pris un étrange arrêté : il a interdit (théoriquement puisque le service continue de tourner) le service de transport de passagers exercé par des particuliers dénommé Uber Pop. Ceci au motif que son exercice troublerait l’ordre public. Depuis des mois les taxis de France, de la Métropole de Lyon et du Rhône sont en lutte contre ce mode de transport souple et à grand succès qui leur fait concurrence.

Le risque de tension entre les deux, les menaces et violences commises par des taxis contre des Uberpop (et leurs clients comme à Strasbourg l’année passée)  d’une part ainsi, qu’à l’inverse, une agression au couteau d’un Uberpop contre un taximan à Roissy, faisait craindre au Préfet  des débordements. C’est une décision des plus discutables qui a été prise : si on commence à interdire un service parce que certains concurrents sont mécontents et menacent de troubler l’ordre public, c’est un vrai souci.

Rappelons un fait : le conflit ne porte que sur Uber Pop, pas sur l’ensemble des alternatives aux Taxis proposées sur le marché par la société californienne Uber, aujourd’hui start-up la plus valorisée du monde.

Uber Pop a pour caractéristique de faire appel à des chauffeurs non professionnels, qui utilisent leur véhicule personnel. On démarre l’application, on attend que le client se signale, on fait la course. Et Uber  prélève 20% du prix. On s’arrête quand on veut.

C’est une opportunité pour des étudiants, des chômeurs, des salariés à temps partiel de gagner un peu d’argent en travaillant. C’est aussi une opportunité pour de nombreuses personnes de faire des trajets en véhicule pour un prix accessible à tous. Il y aurait 200 personnes qui proposeraient leurs services dans notre région contre environ 1200 taximans traditionnels.

Seulement les taxis ont peur de se faire retirer le pain de la bouche.  Conduire les personnes c’est leur métier. A plein temps en ce qui les concerne. C’est ainsi qu’ils vivent et nourrissent leurs familles. Et ils ont pour beaucoup des licences de taxis et des véhicules professionnels à rembourser.

Ces licences, pourtant délivrées gratuitement par le service public, ont été, à la demande de ces mêmes taxis, restreintes pour éviter trop de véhicules en concurrence.  Et donnent lieu à une spéculation forte de ceux qui en disposent et les revendent à prix de vacances des Balkany. Du coup les taxis ont endetté d’autres taxis en profitant d’un système établi pour limiter les acteurs sur le marché. Résultat les nouveaux entrants, Uber et les autres, se passent de ce dispositif.

Qu’il soit clair : Uber n’est pas en soi un ange. Placements dans les paradis fiscaux, flicage, dumping, commissions lourdes et précarisation du travail. Le géant US est sans doute la face la plus sombre de l’économie du partage qui est en train de révolutionner nos économies et nos manières de travailler. Au risque de transformer, si nous n’y prenons pas garde, la promesse d’autonomie que peut permettre la sharing economy, en précarité généralisée dans tous les domaines.

Mais comment ne pas voir aussi qu’en bousculant la profession, de l’aveu même de certains syndicalistes du taxi, Uber a révélé des besoins et des manques qu’il fallait combler.

Le prix est certes un facteur important pour beaucoup de gens qui ne peuvent pas s’offrir les services d’un taxi. Mais ce n’est pas le seul élément dans l’histoire : preuve en est que Uber Berline, la partie professionnelle de Uber fonctionne également très bien alors que ses prix sont comparables aux taxis.

Et que de nouvelles entreprises, comme les lyonnais de Naveco, se lancent sur le marché sur ce même segment de coût. Mais en proposant des prix plus transparents, un service plus souriant (sans doute parce que usagers et uber se notent) et de petites attention (ne pas être contraint de subir la radio du taxi mais choisir sa station, une bouteille d’eau, des bonbons) , la géolocalisation du véhicule qu’on attend et surtout le fait, peu fréquent chez les taxis, de pouvoir payer en carte bleue de façon systématique sans compter qu’il n’y a jamais de refus de prendre des passagers,  Uber a montré les manques qui existent et les demandes des consommateurs.

Les taxis, si il veulent survivre, ne doivent pas s’en prendre physiquement aux usagers des Uber Pop comme c’est arrivé en Alsace l’année passée. Ou comme semble-t-il ce week-end à Lyon où un jeune homme, que les taxis avaient refusé de prendre, s’est fait frapper par ces mêmes taxis lorsqu’il s’est décidé à prendre un Uber Pop. Ils ne doivent pas insulter une mère de famille avec son bébé l’autre jour en presqu’ile parce qu’après avoir été refusée par un taxi pour cause de trajet trop court (Cordeliers-Jean Macé) elle a ouvert l’application d’Uber. Ils ne doivent pas s’en prendre à vingt contre un à leurs concurrents pour saccager son véhicule ou ses pneus.

Ce n’est pas non plus, mes collègues élus me pardonneront, en mettant en place des pis-aller comme à Paris à Toulouse ou encore à Lyon, qui géolocalisent les stations de taxis que les collectivités locales aideront les taxis. Outre le fait qu’on en est à la préhistoire du numérique avec ce genre de dispositif, ce n’est pas du tout à ce type de demande que répondent aujourd’hui les Uber. Pas plus que l’installation de tablette n’est bien nécessaire dans les taxis. On est dans l’ordre du gadget.

Mettre en place une réflexion sur le prix des petits trajets, besoin qui est peu comblé par les taxis, surtout pour ceux qui n’ont pas les moyens. Et puis créer place des applications faciles à utiliser, qui fonctionnent correctement (j’ai du faire 14 tentatives pour me géolocaliser correctement sur l’une d’entre elles), qui permettent une évaluation du service, de localiser et qui ne se résument pas à un gadget, qui permettent de commander facilement un véhicule aussi. C’est tout de même surprenant que des géants des centrales de réservation de taxi n’y arrivent pas quand la toute petite équipe de Naveco y arrivent très bien. Tout cela ce serait déjà un grand pas. Et ça permettrait à beaucoup de revenir aux taxis.

A l’Etat aussi de réfléchir à ce système de licence. Et de cesser les atermoiements. Oui ou non Uber Pop est-il légal ? Et si il est légal, ce qui semble le plus rationnel puisqu’il y a une demande des consommateurs et une offre de conducteurs, à quelles conditions fiscales, juridiques et d’assurances ? Et d’ailleurs, s'il est légal, alors (et même si il ne l'est pas, nul ne doit se faire justice lui-même), il faudra donc sanctionner ceux qui commettent des violences à leur égard.

Plutôt que de laisser s’installer un climat barbare, des interdictions et des agressions, il s’agit que chacun se remette en cause. Je vous laisse je vais rater mon bus.

Retrouvez tous les billets de Romain Blachier sur son site

Romain Blachier



Tags : romain blachier | blachier |

Commentaires 61

Déposé le 30/06/2015 à 12h37  
Par La barbaire n'est pas là où vous le dites Citer

"Uber Pop contre Taxis de Lyon : les nouveaux barbares ?"

Heu... les nouveaux barbabres ne seraient-ils pas les Merah, Nemmouche, Kouachi, Coulibaly et autres Salhi ?

Post monétaire Déposé le 29/06/2015 à 14h31  
Par Post monétaire Citer

JCB a écrit le 27/06/2015 à 18h28

le problème qui est soulevé est celui de façon plus générale qui est de tenter de mettre un secteur en concurrence face à un corporatisme des taxis qui date de l'après guerre sans se soucier des besoins de la population .On peut pêle-mêle faire le même constat avec les notaires ,les pharmaciens ou toute profession dite réglementée mais dont l'objet est bien de faire une réelle barricade pour éviter à d'autres acteurs de s'immiscer dans leurs services:La France a multiplié ces lobbies-corporatismes depuis 60 ans qui montrent bien entendu leurs limites tant sur les services rendus que sur les emplois plus restreints engendrés mais permettant d'assurer de réelles situations de rente à quelques uns seulement:on réforme alors toujours dans la douleur et on connait bien notre système de la pénurie d'emplois proposés propre à notre pays face à 3,6millions de "chercheurs d'emploi"...

Ne vous leurrez pas : pour qu'un ait un travail, il faut que l'autre soit au chômage. C'est ça, une société monétaire arrivée à un stade "d'optimisation".
.
Normal que certains protègent leur bifteck (par le corporatisme, qui date du moyen âge voir avant) et que d'autres les envient. (depuis que notre société est une société de barrières au lieu d'être une civilisation de l'accès)
.
Bienvenu dans un monde à la noix que de plus en plus de monde rejette.

Déposé le 27/06/2015 à 23h20  
Par lyon Citer

Il ne faudrait pas oublier ceci :
* le ministère de l'intérieur a interdit l'activité de Uberpop car c'est une activité tout à fait illégale,
* les personnes conduisant pour Uberpop représentent une concurrence tout à fait déloyale et en plus elles ne payent pas de charges,
* le ministère de l'intérieur a demandé que soient saisis tout véhicule contrevenant.
Sachez conducteurs pour Uberpop et clients que cela est à vos risques et périls et que de toute façon cette activité ne va pas exister bien longtemps.

Déposé le 27/06/2015 à 18h28  
Par JCB Citer

le problème qui est soulevé est celui de façon plus générale qui est de tenter de mettre un secteur en concurrence face à un corporatisme des taxis qui date de l'après guerre sans se soucier des besoins de la population .On peut pêle-mêle faire le même constat avec les notaires ,les pharmaciens ou toute profession dite réglementée mais dont l'objet est bien de faire une réelle barricade pour éviter à d'autres acteurs de s'immiscer dans leurs services:La France a multiplié ces lobbies-corporatismes depuis 60 ans qui montrent bien entendu leurs limites tant sur les services rendus que sur les emplois plus restreints engendrés mais permettant d'assurer de réelles situations de rente à quelques uns seulement:on réforme alors toujours dans la douleur et on connait bien notre système de la pénurie d'emplois proposés propre à notre pays face à 3,6millions de "chercheurs d'emploi"...

Post monétaire Déposé le 25/06/2015 à 18h05  
Par Post monétaire Citer

@ romainblachier.
.
Ok.
Je ne suis pas sûr que les taxis apprécient de laisser exister UberPop, mais c'est une autre histoire...
Le tout étant de ne pas dire "qui devra payer ou ne pas gagner assez", cela évite les réactions ;o)
.
Pour précision : ce n'est pas parce qu'on n'est pas d'accord sur un point de vue et qu'on l'exprime, qu'on est "énervé" :o)
Faire passer l'autre pour un violent, c'est politiquement intelligent, mais fondamentalement... l'inverse. :o)

Déposé le 25/06/2015 à 17h01  
Par romainblachier Citer

Post monétaire a écrit le 25/06/2015 à 14h19

@ romainblachier

"...ça parle de trancher le souci en permettant aux uber pop de travailler tout en ayant des exigences plus hautes afin d'assurer une concurrence plus loyale. Ca parle aussi de moderniser les taxis....."
.
Oui, c'est ça. Vous ne parlez une fois de plus pas du problème de fond, à savoir, que les taxis ont payé une somme énorme pour avoir le privilège (l'exclusivité) de faire le taxi, et que devient ce "fond de commerce" qu'ils ont acheté cher, si tout le monde peut maintenant faire le taxi ?
C'est ça le fond du problème : un problème de fric. Auquel vous ne répondez pas.
.
".... Et vous, vous en pensez qu'il faudrait faire quoi?...."
.
Moi ? Je pense qu'il n'y a aucune solution équitable dans un monde monétaire, que pour donner à l'un, il faut prendre à l'autre.
La seule "dilution" du problème serait à mon avis que l'Etat assume d'avoir laissé se créer ces "fonds de commerce" (plus ou moins illégaux puisque l'état n'a jamais fait payer ces licences au départ), et qu'il rembourse ce que chaque taxi a payé. Mais ce seraient les contribuables qui payeraient, et ça....
Sans oublier que les personnes qui "font le taxi chez UBER" ne déclarent à mon avis rien (ou pas grand chose) au fisc...
Bref.
Aucune solution équitable dans un monde primitif utilisant de de monnaie. :o)

J'avais dit que je ne commentais plus mais comme je vous avais posé une question il est bien naturel de vous répondre et je m'étais reservé une dernière réponse à cet effet.

Déjà soyez zen, je ne suis pas le sujet du billet contrairement à ce que vous pouvez penser mais c'est bien la question de Uber vs taxis qui nous occupe. Enfin moi qui m'occupe. Le jeu de mesurer des longueurs c'est un peu puérile non ? ;)

mon billet parle bien de la licence mais il, c'est vrai, développe peu la solution sur le point que je préconise et qui est, je l'ai dit dans je ne sais plus quel écrit d'ailleurs en vous lisant proche de la votre(vous voyez rien ne sert de s'énerver) à savoir soit un rachat de licence (mais cela hélas revient à valider ceux qui ont fait n'importe quoi avec) soit de laisser quelques privilèges aux taxis-maraudes, station- tout en demandant à uber pop d'améliorer son cadre (comme je l'ai dit à diverses reprises dans le billet et les commentaires)

A bientôt

Déposé le 25/06/2015 à 16h49  
Par ben ? Citer

Girouette ? a écrit le 25/06/2015 à 14h39

"C’est une décision des plus discutables qui a été prise : si on commence à interdire un service parce que certains concurrents sont mécontents et menacent de troubler l’ordre public, c’est un vrai souci."
On ne vous a pourtant pas entendu lorsque le préfet précédent interdisait presque systématiquement les manifestations de droite sous prétexte que des associations de gauche appelaient à contre-manifester violemment...!

les manifs de droite interdites? les militants de la manif pour tous ont pourtant librement pu exprimer leur haine lors de cortèges à Lyon...

Déposé le 25/06/2015 à 16h47  
Par my 2 cents Citer

Post monétaire a écrit le 25/06/2015 à 14h19

@ romainblachier

"...ça parle de trancher le souci en permettant aux uber pop de travailler tout en ayant des exigences plus hautes afin d'assurer une concurrence plus loyale. Ca parle aussi de moderniser les taxis....."
.
Oui, c'est ça. Vous ne parlez une fois de plus pas du problème de fond, à savoir, que les taxis ont payé une somme énorme pour avoir le privilège (l'exclusivité) de faire le taxi, et que devient ce "fond de commerce" qu'ils ont acheté cher, si tout le monde peut maintenant faire le taxi ?
C'est ça le fond du problème : un problème de fric. Auquel vous ne répondez pas.
.
".... Et vous, vous en pensez qu'il faudrait faire quoi?...."
.
Moi ? Je pense qu'il n'y a aucune solution équitable dans un monde monétaire, que pour donner à l'un, il faut prendre à l'autre.
La seule "dilution" du problème serait à mon avis que l'Etat assume d'avoir laissé se créer ces "fonds de commerce" (plus ou moins illégaux puisque l'état n'a jamais fait payer ces licences au départ), et qu'il rembourse ce que chaque taxi a payé. Mais ce seraient les contribuables qui payeraient, et ça....
Sans oublier que les personnes qui "font le taxi chez UBER" ne déclarent à mon avis rien (ou pas grand chose) au fisc...
Bref.
Aucune solution équitable dans un monde primitif utilisant de de monnaie. :o)

sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas, il est bien question de la licence dans l'article.

Déposé le 25/06/2015 à 14h39  
Par Girouette ? Citer

"C’est une décision des plus discutables qui a été prise : si on commence à interdire un service parce que certains concurrents sont mécontents et menacent de troubler l’ordre public, c’est un vrai souci."
On ne vous a pourtant pas entendu lorsque le préfet précédent interdisait presque systématiquement les manifestations de droite sous prétexte que des associations de gauche appelaient à contre-manifester violemment...!

Post monétaire Déposé le 25/06/2015 à 14h19  
Par Post monétaire Citer

@ romainblachier

"...ça parle de trancher le souci en permettant aux uber pop de travailler tout en ayant des exigences plus hautes afin d'assurer une concurrence plus loyale. Ca parle aussi de moderniser les taxis....."
.
Oui, c'est ça. Vous ne parlez une fois de plus pas du problème de fond, à savoir, que les taxis ont payé une somme énorme pour avoir le privilège (l'exclusivité) de faire le taxi, et que devient ce "fond de commerce" qu'ils ont acheté cher, si tout le monde peut maintenant faire le taxi ?
C'est ça le fond du problème : un problème de fric. Auquel vous ne répondez pas.
.
".... Et vous, vous en pensez qu'il faudrait faire quoi?...."
.
Moi ? Je pense qu'il n'y a aucune solution équitable dans un monde monétaire, que pour donner à l'un, il faut prendre à l'autre.
La seule "dilution" du problème serait à mon avis que l'Etat assume d'avoir laissé se créer ces "fonds de commerce" (plus ou moins illégaux puisque l'état n'a jamais fait payer ces licences au départ), et qu'il rembourse ce que chaque taxi a payé. Mais ce seraient les contribuables qui payeraient, et ça....
Sans oublier que les personnes qui "font le taxi chez UBER" ne déclarent à mon avis rien (ou pas grand chose) au fisc...
Bref.
Aucune solution équitable dans un monde primitif utilisant de de monnaie. :o)

Déposé le 25/06/2015 à 11h46  
Par romainblachier Citer

Merci à tous de vos lectures, partages et commentaires. Et bonne semaine tout de même.

Déposé le 25/06/2015 à 11h38  
Par romainblachier Citer

totocaca a écrit le 25/06/2015 à 10h39

j utilise taxi-eu sur iOs... Je ne sais plus quel centrale de taxi est associée sur Lyon
Cette application est vraiment tres pratique (on connait meme la marque du vehicule! pratique pour le voir arriver)

par contre, elle ne permet pas de payer en ligne... je fais tout en espece a chaque fois.. mais c est une habitude (pour le pour-boire)

j espere que nous trouverons une solution viable pour tout le monde!

il est dommage de voir qu' aujourd'hui, les corporations ne cherchent plus le dialogue, mais l affront (souvenons nous des bonnets rouges!!! de la facture salée pour l Etat et donc le contribuable.. surtout que nous sommes le seul pays d Europe a ne pas appliquer cette taxe.. bref, autre débat)
.. et surtout que personne ne soit jamais responsable de soi... en tant que jeune entrepreneur, je me debrouille tout seul et je ne vais pas bruler les entrepots de mes concurrents étrangers...

Vous parlez sagement.

Pour les applis il serait par contre pas absurde que celles des taxis proposent les mêmes fonctions que les vtc. Sur Djump on peut d'ailleurs aussi donner des pourboires...

Déposé le 25/06/2015 à 11h37  
Par romainblachier Citer

gillesbb a écrit le 25/06/2015 à 09h43

Je crois que parmi tous les posts enflammés que j'ai lu ces derniers jours c'est celui-ci qui est le plus juste.

La profession de taxi est certes mise à mal à cause des évolutions technologiques comme le sont aussi les magasins, les agences de voyage, concurrencés par internet...comme l'ont été aussi les appareils photos en passant de l'argentique au numérique ... mais surtout c'est à l'état de réglementer la fiscalité d'UBER pour ne pas qu'elle soit plus avantageuse que celle des taxis.

A l'instar d'Amazon ou de Mc Do qui ont réussis à détourner les taxes qu'ils ne versent pas en France...


Il faut sauver la profession de taxi mais pas tous les taxis, à é"couter tout le monde il y a des brebis gâleuses dans cette profession, qu'ils fassent le ménage pour que le grand public reprenne confiance en eux.

Je viens de voir à la télé des taxis lancer des pierres contre un UBER alors qu'il y avait une femme qui tenait son bébé dedans?!?! scandaleux, comme l'est aussi le pauvre client qui s'est fait massacré.



Perso je veux garder nos taxis (les sérieux) et faire que tout redevienne sain

ce serait l'idéal. Les taxis en s'en prenant à des bébés (là c'est des pierres, l'autre jour une mére de famille à Lyon qui s'est fait insulter) à des personnes (une jeune femme à Strasbourg, le jeune homme à Lyon) sont en train de se faire encore plus hair par tout le monde au lieu de se remettre en question.

Alors que l'idéal serait des taxis respectueux et modernes....

Déposé le 25/06/2015 à 10h39  
Par totocaca Citer

romainblachier a écrit le 25/06/2015 à 01h38

Sur Lyon les principales ne font pas cela...celles que j'ai essayé fonctionnent mal. Si vous en connaissez une bien, conseillez la nous parce que nombre d'usagers et de taxis l'ignorent. Détail: es-ce qu'ele permet le paiement en cb

Après complétement d'accord avec vous sur le rôle de l'Etat sur la collecte d'impôts.

j utilise taxi-eu sur iOs... Je ne sais plus quel centrale de taxi est associée sur Lyon
Cette application est vraiment tres pratique (on connait meme la marque du vehicule! pratique pour le voir arriver)

par contre, elle ne permet pas de payer en ligne... je fais tout en espece a chaque fois.. mais c est une habitude (pour le pour-boire)

j espere que nous trouverons une solution viable pour tout le monde!

il est dommage de voir qu' aujourd'hui, les corporations ne cherchent plus le dialogue, mais l affront (souvenons nous des bonnets rouges!!! de la facture salée pour l Etat et donc le contribuable.. surtout que nous sommes le seul pays d Europe a ne pas appliquer cette taxe.. bref, autre débat)
.. et surtout que personne ne soit jamais responsable de soi... en tant que jeune entrepreneur, je me debrouille tout seul et je ne vais pas bruler les entrepots de mes concurrents étrangers...

Déposé le 25/06/2015 à 09h43  
Par gillesbb Citer

totocaca a écrit le 24/06/2015 à 14h54

les applications de geolocalisations et de reservations de taxis existent deja depuis... presque 5ans!
moi j en utilise une qui fonctionne dans tout l Europe... il y a biensur des zones "blanches";.. mais pour l essentiel des zones taxi-able, je trouve mon bonheur!
je peux meme suivre l arrivée du taxi, savoir ou il est, et mon telephone sonne quand il arrive; Le taxi a aussi mon numero de telephone et peu m appeler si il ne me voit pas
... je ne prend que le Taxi. pas d Uber pour ma part...

CEPENDANT
sur lyon, je suis tomber sur des abrutis finis! un taxi est parti devant moi... il s est représenté 10minutes plus tard! il m a fait la moral, un petit tour de Lyon.. parce que je n etais pas au rendez vous... et qu il n a pas que ca a faire... un petit coup de telephone aurait été sympa.. surtout a l heure des forfaits illimité pour moins de 20€/mois
le trajet ma couté plus de 30€ alors que d habitude, j en ai pour .. 11€ maxi (je fait ce trajet presque toutes les semaines.. en rentrant de l apero)

Uber vient combler un manque! ce n est pas lui qui va piquer les clients des taxis!

avec le comportement violent de ces artisans, la profession est décriée et n a plus l appuie du public.

je le repete dans plusieurs commentaires sur le suejt, mais les taxis sont une profession reglementée... sans reglementation
On les a laissé s enfermer dans la rente des licence. L Etat et la profession sont responsables
.. pas nous, pauvre utilisateur

enfin, que prefere notre prefet? voir des gens investir dans du shit et dealer? ou bien investir dans une petite voiture propre et travailler honnêtement?

la fiscalité de Uber ne nous concerne pas non plus! c est la responsabilité de l'Etat! C est a lui d encadré l activité commerciale du pays!

encore une fois, il serait tant que chacun prenne ses responsabilités et ne se dédouane pas sans cesse sur le voisin....

Je crois que parmi tous les posts enflammés que j'ai lu ces derniers jours c'est celui-ci qui est le plus juste.

La profession de taxi est certes mise à mal à cause des évolutions technologiques comme le sont aussi les magasins, les agences de voyage, concurrencés par internet...comme l'ont été aussi les appareils photos en passant de l'argentique au numérique ... mais surtout c'est à l'état de réglementer la fiscalité d'UBER pour ne pas qu'elle soit plus avantageuse que celle des taxis.

A l'instar d'Amazon ou de Mc Do qui ont réussis à détourner les taxes qu'ils ne versent pas en France...


Il faut sauver la profession de taxi mais pas tous les taxis, à é"couter tout le monde il y a des brebis gâleuses dans cette profession, qu'ils fassent le ménage pour que le grand public reprenne confiance en eux.

Je viens de voir à la télé des taxis lancer des pierres contre un UBER alors qu'il y avait une femme qui tenait son bébé dedans?!?! scandaleux, comme l'est aussi le pauvre client qui s'est fait massacré.



Perso je veux garder nos taxis (les sérieux) et faire que tout redevienne sain

Déposé le 25/06/2015 à 01h38  
Par romainblachier Citer

totocaca a écrit le 24/06/2015 à 14h54

les applications de geolocalisations et de reservations de taxis existent deja depuis... presque 5ans!
moi j en utilise une qui fonctionne dans tout l Europe... il y a biensur des zones "blanches";.. mais pour l essentiel des zones taxi-able, je trouve mon bonheur!
je peux meme suivre l arrivée du taxi, savoir ou il est, et mon telephone sonne quand il arrive; Le taxi a aussi mon numero de telephone et peu m appeler si il ne me voit pas
... je ne prend que le Taxi. pas d Uber pour ma part...

CEPENDANT
sur lyon, je suis tomber sur des abrutis finis! un taxi est parti devant moi... il s est représenté 10minutes plus tard! il m a fait la moral, un petit tour de Lyon.. parce que je n etais pas au rendez vous... et qu il n a pas que ca a faire... un petit coup de telephone aurait été sympa.. surtout a l heure des forfaits illimité pour moins de 20€/mois
le trajet ma couté plus de 30€ alors que d habitude, j en ai pour .. 11€ maxi (je fait ce trajet presque toutes les semaines.. en rentrant de l apero)

Uber vient combler un manque! ce n est pas lui qui va piquer les clients des taxis!

avec le comportement violent de ces artisans, la profession est décriée et n a plus l appuie du public.

je le repete dans plusieurs commentaires sur le suejt, mais les taxis sont une profession reglementée... sans reglementation
On les a laissé s enfermer dans la rente des licence. L Etat et la profession sont responsables
.. pas nous, pauvre utilisateur

enfin, que prefere notre prefet? voir des gens investir dans du shit et dealer? ou bien investir dans une petite voiture propre et travailler honnêtement?

la fiscalité de Uber ne nous concerne pas non plus! c est la responsabilité de l'Etat! C est a lui d encadré l activité commerciale du pays!

encore une fois, il serait tant que chacun prenne ses responsabilités et ne se dédouane pas sans cesse sur le voisin....

Sur Lyon les principales ne font pas cela...celles que j'ai essayé fonctionnent mal. Si vous en connaissez une bien, conseillez la nous parce que nombre d'usagers et de taxis l'ignorent. Détail: es-ce qu'ele permet le paiement en cb

Après complétement d'accord avec vous sur le rôle de l'Etat sur la collecte d'impôts.

Déposé le 25/06/2015 à 01h35  
Par romainblachier Citer

Social libéral à fond a écrit le 24/06/2015 à 19h52

"Et si il est légal, ce qui semble le plus rationnel puisqu’il y a une demande des consommateurs et une offre de conducteurs"
Romain vous avez une drôle de conception de la légalité, en somme il suffit de mettre le législateur devant le fait accompli pour que ce soit légal.
Il est important de savoir, si tout le monde a les mêmes obligations fiscales, si chacun paie ses impôts, si un tel job permet à un père de famille de faire survivre sa famille,y a-t-il concurrence déloyale? Si ce n'est que pour arrondir les fins de mois des étudiants, alors ce n'est pas sérieux, face aux taxi drivers qui se sont endettés. Ceci dit les socialistes sont devenus des socio libéraux, i.e. un parti de droite, pas étonnant la position de Romain, le peuple, les "sans dents" ne peuvent plus compter sur eux. Mais la pensée est libre, le tout est de la qualifier honnêtement, le PS doit donc changer de nom!

Sauf que vous auriez du passer ce temps que vous avez dépensé à vous en prendre au fait que je n'ai pas les mêmes idées que vous à lire le billet que vous commentez.

J'évoque justement le fait que cette concurrence actuelle n'est pas équitable. Et que si on choisi de légaliser les Uber Pop, cela doit se faire en comblant cette inégalité.

Déposé le 25/06/2015 à 01h33  
Par romainblachier Citer

Post monétaire a écrit le 24/06/2015 à 18h43

Incroyable...
Me parler de fond alors que votre réponse est un blabla sur ma personne...
.
La question était : quelle décision prendriez vous.
(au lieu de vous en remettre à l'avis de votre maître).
.
Réponse ?

Vous bottez encore en touche ça devient lassant. Personne ne s'en prend à votre personne qui si cela se trouve est très sympa, juste à votre attitude sur les forums où vous vous en prenez à vos contradicteurs violemment avant de vous plaindre si ils osent vous répondre...mais bref c'est votre choix pour vous faire connaitre, c'est votre droit.

Pour les solutions que je préconise, si j'étais en mesure de les prendre, elle sont dans mon article. Relisez le. Ca parle de trancher le souci en permettant aux uber pop de travailler tout en ayant des exigences plus hautes afin d'assurer une concurrence plus loyale. Ca parle aussi de moderniser les taxis. Et vous, vous en pensez qu'il faudrait faire quoi?

Déposé le 24/06/2015 à 19h52  
Par Social libéral à fond Citer

naness a écrit le 24/06/2015 à 18h53

Uber n a rien inventé c est le mode d appel d un taxi qui a changé c est pas une révolution non plus je rigole quand les gens comparent les taxis au mail électronique par rapport au courrier de la poste c est totalement différent sur ce point le mail arrive en une seconde à destination alors qu une lettre ca met 2 jours c est pas comme avait inventé une navette aérienne sur Lyon pour transporter les gens plus vite en évitant les bouchons. Je veux dire par là le mode de transport reste le MÊME entre un taxi ou un uberpop la VOITURE une boite de conserve sur 4 roue!! Donc uber n est qu un parasite qui siphonne l argent des pauvres bougres qui l utilisent pour gratter 5 ou 10 euros sur une course et encore c est logique que c est moin cher qu un taxi ils font du black!! Le taxi pour l Aeroport en partant de la part dieu c est 45 euros vous vous mettez a 4 dans la voiture ça fait 11 euros par personne c est donc moin cher que le Rhône express et le taxi vous dépose devant la porte d entrée du terminal alors qu avec le Rhône express il vous dépose à l opposé et il faut ce traîner les valises pendant 25 min avant d arriver au T3 Alors réfléchissez un peu avant de postez un com

"Et si il est légal, ce qui semble le plus rationnel puisqu’il y a une demande des consommateurs et une offre de conducteurs"
Romain vous avez une drôle de conception de la légalité, en somme il suffit de mettre le législateur devant le fait accompli pour que ce soit légal.
Il est important de savoir, si tout le monde a les mêmes obligations fiscales, si chacun paie ses impôts, si un tel job permet à un père de famille de faire survivre sa famille,y a-t-il concurrence déloyale? Si ce n'est que pour arrondir les fins de mois des étudiants, alors ce n'est pas sérieux, face aux taxi drivers qui se sont endettés. Ceci dit les socialistes sont devenus des socio libéraux, i.e. un parti de droite, pas étonnant la position de Romain, le peuple, les "sans dents" ne peuvent plus compter sur eux. Mais la pensée est libre, le tout est de la qualifier honnêtement, le PS doit donc changer de nom!

Déposé le 24/06/2015 à 18h53   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par naness Citer

Uber n a rien inventé c est le mode d appel d un taxi qui a changé c est pas une révolution non plus je rigole quand les gens comparent les taxis au mail électronique par rapport au courrier de la poste c est totalement différent sur ce point le mail arrive en une seconde à destination alors qu une lettre ca met 2 jours c est pas comme avait inventé une navette aérienne sur Lyon pour transporter les gens plus vite en évitant les bouchons. Je veux dire par là le mode de transport reste le MÊME entre un taxi ou un uberpop la VOITURE une boite de conserve sur 4 roue!! Donc uber n est qu un parasite qui siphonne l argent des pauvres bougres qui l utilisent pour gratter 5 ou 10 euros sur une course et encore c est logique que c est moin cher qu un taxi ils font du black!! Le taxi pour l Aeroport en partant de la part dieu c est 45 euros vous vous mettez a 4 dans la voiture ça fait 11 euros par personne c est donc moin cher que le Rhône express et le taxi vous dépose devant la porte d entrée du terminal alors qu avec le Rhône express il vous dépose à l opposé et il faut ce traîner les valises pendant 25 min avant d arriver au T3 Alors réfléchissez un peu avant de postez un com

Post monétaire Déposé le 24/06/2015 à 18h43  
Par Post monétaire Citer

romainblachier a écrit le 23/06/2015 à 22h00

Cher ami,

vous êtes pour le moins paradoxal: je cite des pistes à prendre, je ne renvoie pas cela à autrui. Et si j'avais ce que vous nommez le pouvoir réel, je serais donc cet Etat à qui je demande de prendre des mesures.

Vous avez le droit, comme vous le faites souvent pour promouvoir vos candidatures, d'être en désaccord. Mais, conseil d'ami, faites le sur le fond au lieu de vous mettre volontairement en désaccord avec tout le monde sur tous les forums lyonnais pour faire parler. La politique n'en serait que gagnante :)

Incroyable...
Me parler de fond alors que votre réponse est un blabla sur ma personne...
.
La question était : quelle décision prendriez vous.
(au lieu de vous en remettre à l'avis de votre maître).
.
Réponse ?

Déposé le 24/06/2015 à 17h12  
Par RIEN NE VA PLUS Citer

Les jeux sont déjà fait pour les taxis , sans pondre une thèse sur le sujet , les UBER POP ont suent négociés le virage technologique qui est en adéquation avec les attentes des clients de notre époque , l'estocade pour les taxis viendra sur le plan de l'opinion publique qui les à déjà pratiquement enterré .

Déposé le 24/06/2015 à 17h11  
Par Louis Lyon Citer

Dr. Lecter a écrit le 24/06/2015 à 16h41

Personne ne vous a obligé à faire ce métier.
Cela me rappelle le monde de la presse et du livre il y a 10 ans lorsque les journaux gratuits ont été lancés.
Cela me rappelle les radios libres, l'arrivée du low cost, la téléphonie mobile.
Plus récemment cela me rappelle le monde de hôtellerie qui crie à l'injustice avec l'arrivée d'AirBnb et compagnie.

Dès qu'il y a des personnes qui cassent des modèles économiques, qui cassent les prix, vite il faudrait appliquer la solution protectionniste.
Toujours les mêmes comportements de rentiers, toujours les mêmes intimidations.

Etre chauffeur de taxi à l'ère du numérique ça signifie quoi, quel est la plus value ?
Moi aussi j'ai un permis de conduire, en quoi sous prétexte que certains ont payé une licence, mon permis vaudrait moins qu'eux ?
Parce que certains se sont fait rouler dans la farine, il faudrait condamner les autres mais cela ne marche pas comme ça...

Chauffeur de taxi à plein temps dans le monde d'aujourd'hui ça ne veut plus rien dire.
Toute personne aujourd'hui qui a un permis B est susceptible d'être chauffeur taxi.
Ce métier de plein de temps est voué à devenir un métier d'appoint.

Aujourd'hui vous accusez Uber, demain il y en aura des dizaines.
Le mal est déjà fait, plus rien ne pourra nous faire retourner en arrière.

Commencez à préparer votre reconversion, apprenez un nouveau métier.
Plus vous retarderez le changement, plus il sera douloureux.

Nous vivons dans un monde qui évolue
Il y a des métiers qui se créent, d'autres qui disparaissent.
C'est la vie.

Les français (du moins les râleurs) disent que le monde change trop vite ...
Les américains nous disent que les français ne rament juste pas assez vite ...
J'adore !

Déposé le 24/06/2015 à 16h41  
Par Dr. Lecter Citer

Exspray a écrit le 24/06/2015 à 15h49

taxi depuis 5 ans une licence a 100k euro 2700 euros de taxe verses a l etat donc a vous tous en droit de cession 70 heures ministre par semaine ca aujourd'hui eepuis 5h du matin 205 euros don 195 en CB entr 46 et 47 pourcent de charges parle anglais et espagnol revoyez vos cliches sur les taxiset faite comme avec votre boulanger si son pain est degueu vous changez si il est bon vous restez fidele comme avec tout les commerants les supporters de uber jouent contre leur camp et contre la france si vous vous faites arnaquer par un taxi denoncez le cela assainira notre profession

Personne ne vous a obligé à faire ce métier.
Cela me rappelle le monde de la presse et du livre il y a 10 ans lorsque les journaux gratuits ont été lancés.
Cela me rappelle les radios libres, l'arrivée du low cost, la téléphonie mobile.
Plus récemment cela me rappelle le monde de hôtellerie qui crie à l'injustice avec l'arrivée d'AirBnb et compagnie.

Dès qu'il y a des personnes qui cassent des modèles économiques, qui cassent les prix, vite il faudrait appliquer la solution protectionniste.
Toujours les mêmes comportements de rentiers, toujours les mêmes intimidations.

Etre chauffeur de taxi à l'ère du numérique ça signifie quoi, quel est la plus value ?
Moi aussi j'ai un permis de conduire, en quoi sous prétexte que certains ont payé une licence, mon permis vaudrait moins qu'eux ?
Parce que certains se sont fait rouler dans la farine, il faudrait condamner les autres mais cela ne marche pas comme ça...

Chauffeur de taxi à plein temps dans le monde d'aujourd'hui ça ne veut plus rien dire.
Toute personne aujourd'hui qui a un permis B est susceptible d'être chauffeur taxi.
Ce métier de plein de temps est voué à devenir un métier d'appoint.

Aujourd'hui vous accusez Uber, demain il y en aura des dizaines.
Le mal est déjà fait, plus rien ne pourra nous faire retourner en arrière.

Commencez à préparer votre reconversion, apprenez un nouveau métier.
Plus vous retarderez le changement, plus il sera douloureux.

Nous vivons dans un monde qui évolue
Il y a des métiers qui se créent, d'autres qui disparaissent.
C'est la vie.

Déposé le 24/06/2015 à 16h36   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Exspray Citer

Pourquoi votre application enleve les accents les posts deviennent illisible

Déposé le 24/06/2015 à 15h52   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Exspray Citer

lors de la prise d'otage a Sydney uber a multipli ses tarifs par 5 des philanthropes! !!!

Déposé le 24/06/2015 à 15h51   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Exspray Citer

uber ce bienfaiteur de l'humanit est la proprit de Google goldman sachs et Amazon 3 socit rpute pou leur gnrosit quand vous prenez uber vous paierez dans vos impts les conomies que vous avez faites

Déposé le 24/06/2015 à 15h49   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par Exspray Citer

taxi depuis 5 ans une licence a 100k euro 2700 euros de taxe verses a l etat donc a vous tous en droit de cession 70 heures ministre par semaine ca aujourd'hui eepuis 5h du matin 205 euros don 195 en CB entr 46 et 47 pourcent de charges parle anglais et espagnol revoyez vos cliches sur les taxiset faite comme avec votre boulanger si son pain est degueu vous changez si il est bon vous restez fidele comme avec tout les commerants les supporters de uber jouent contre leur camp et contre la france si vous vous faites arnaquer par un taxi denoncez le cela assainira notre profession

Déposé le 24/06/2015 à 14h54  
Par totocaca Citer

les applications de geolocalisations et de reservations de taxis existent deja depuis... presque 5ans!
moi j en utilise une qui fonctionne dans tout l Europe... il y a biensur des zones "blanches";.. mais pour l essentiel des zones taxi-able, je trouve mon bonheur!
je peux meme suivre l arrivée du taxi, savoir ou il est, et mon telephone sonne quand il arrive; Le taxi a aussi mon numero de telephone et peu m appeler si il ne me voit pas
... je ne prend que le Taxi. pas d Uber pour ma part...

CEPENDANT
sur lyon, je suis tomber sur des abrutis finis! un taxi est parti devant moi... il s est représenté 10minutes plus tard! il m a fait la moral, un petit tour de Lyon.. parce que je n etais pas au rendez vous... et qu il n a pas que ca a faire... un petit coup de telephone aurait été sympa.. surtout a l heure des forfaits illimité pour moins de 20€/mois
le trajet ma couté plus de 30€ alors que d habitude, j en ai pour .. 11€ maxi (je fait ce trajet presque toutes les semaines.. en rentrant de l apero)

Uber vient combler un manque! ce n est pas lui qui va piquer les clients des taxis!

avec le comportement violent de ces artisans, la profession est décriée et n a plus l appuie du public.

je le repete dans plusieurs commentaires sur le suejt, mais les taxis sont une profession reglementée... sans reglementation
On les a laissé s enfermer dans la rente des licence. L Etat et la profession sont responsables
.. pas nous, pauvre utilisateur

enfin, que prefere notre prefet? voir des gens investir dans du shit et dealer? ou bien investir dans une petite voiture propre et travailler honnêtement?

la fiscalité de Uber ne nous concerne pas non plus! c est la responsabilité de l'Etat! C est a lui d encadré l activité commerciale du pays!

encore une fois, il serait tant que chacun prenne ses responsabilités et ne se dédouane pas sans cesse sur le voisin....

Déposé le 24/06/2015 à 14h07  
Par nonosse Citer

naness a écrit le 24/06/2015 à 12h57

Vous vous moquez de mon pseudo c est pas grave ca me fait ni chaud ni froid pour revenir au système de l auto entrepreneur la règle fiscale est simple pas de chiffres pas de charges qui d ailleurs a fait le succès de ce nouveau statut. Je connai plein d auto entrepreneur dans la plomberie et la maçonnerie qui continu a travailler au black ce statut leur offre juste un cadre légal de travail en cas de contrôle. Le chauffeur uber pop reçois son solde chaque fin de semaine sur son compte bancaire personnel et non professionnel il n y a aucun contrôle des banques et du fisc sur ce point et de plus c est par ce que le client est prélevé directement sur son compte bancaire qu il n y a pas de black faut arreter de nous prendre pour des billes uber preleve ses 20% sur chaque course distribué cette argent retourne au Delaware en transitant par leur holding à Amsterdam en payant zéro euros à l ÉTAT. Uber ne possède aucune voiture de transport il propose juste une application de mise en relation entre client et particulier en exploitant des pauvres bougres qui ne se rendent pas conte qu ils détruisent à petit feu tout notre système sociale actuelle. Alors nonosse personne n est dupe arreter de prendre les gens pour des c...

Soyons clair naness; celui qui veut travailler au black le fera tjs. Le statut d'AE offre un cadre extrêmement simple et pratique a celui qui veut juste travailler sans se prendre la tete avec le RSI. De pauvres bougres en somme. Comme moi. Et mes cotisations contribuent au système de protection sociale. Comme les tiennes. Ni plus, ni moins.
Ensuite, un AE doit avoir un compte pro. Ben si. Mais pour de tous petits revenus complementaires ce n'est pas justifié puisque comme tu le sais, un compte pro c'est payant. Ben si.
Mais Hannibal a bien raison: pour les petites courses que les taxis refusent, je sais maintenant qui contacter. Bravo pour la pub.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.