Centre nautique Gagnaire de Villeurbanne : une condamnation et un nouvel incident

Centre nautique Gagnaire de Villeurbanne : une condamnation et un nouvel incident
Un nouvel incident ce vendredi à la piscine Gagnaire de Villeurbanne - LyonMag

Six mois de prison avec sursis ; c’est la peine à laquelle a été condamné un jeune homme ce vendredi en comparution immédiate pour coups et blessures volontaires et pour outrages.

Mardi après-midi, il avait atteint un agent de sécurité à la tête de la piscine de Gagnaire avec une pierre. Le vigile avait dû se faire recoudre à l’hôpital. Le personnel avait par conséquent exercé son droit de retrait et avait organisé la fermeture de l’établissement pendant deux jours.

A noter que le jeune homme a également été condamné à 105 heures de travaux d’intérêt général et à une amende de 100 euros pour l’outrage et 250 euros de dommages et intérêts avec également une interdiction de piscine à Villeurbanne.

Ce vendredi, pourtant jour de la réouverture de l’établissement, un nouvel incident grave a été enregistré. Selon le Progrès, trois jeunes se trouvaient en garde à vue dans la soirée. Expulsés de la piscine, plusieurs individus seraient revenus avec des barres de fer et une matraque télescopique et auraient brisé des vitres et cassé du matériel avant de menacer le personnel.

Ce dernier a une nouvelle fois décidé de réagir face à ce nouvel incident en n’ouvrant l’établissement ce week-end uniquement de 9 heures à 12h30.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pegida le 27/07/2015 à 07:27

six mois ferme c est ca qu il fallait

Signaler Répondre

avatar
vill le 27/07/2015 à 05:01

apres avoir foutu le bordel jusqu' a 2 ou 3 heures du matin dans leur quartier ils vont dormir jusqu'a 14 heures comme ils ne bossent pas, et ils vont ensuite a la piscine faire chier les gens.
quand aux peines avec sursis ,bien obligé les prisons sont deja pleines .

Signaler Répondre

avatar
Construisons des prisons ! le 26/07/2015 à 17:48

Un État qui ne se fait pas respecter n'existe plus ! A méditer !

Signaler Répondre

avatar
Roberttt le 25/07/2015 à 19:59

La justice socialiste pousse le laxisme et le foutage de gueule à son paroxysme !!

6 mois avec sursis et quelques centaines d'euro, que ce délinquant ne règlera jamais !
La victime elle sera emmerdé au quotidien avec cette blessure et son traumatisme.

Après les menus, les cours de sports, le révisionnisme de l'histoire de France, le tout pour des questions religieuses et communautaires, voila les piscines !

Allez-vous continuer d’accepter cela sans broncher ?

Signaler Répondre

avatar
Kairamerda le 25/07/2015 à 16:19

LES PEINES SONT DISSUASIVES SEULEMENT quand. CA touche un juge ou un seigneur. !!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
Intellectuellement trop simple le 25/07/2015 à 13:08
Doud69510 a écrit le 25/07/2015 à 09h43

Avec sursis.... Autant dire rien.... quand la justice va t'elle enfin rendre de vrais peines dissuasives ? par leur laxisme incroyable, les juges se rendent complices de la situation actuelle ou ces jeunes se sentent intouchables !!

Si les peines étaient "dissuasives" ça se saurait depuis longtemps.

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 25/07/2015 à 12:33

Qui a envie d'aller à la piscine avec ses enfants dans ces conditions ?
Il faudrait déjà interdire l'entrée aux mineurs non accompagnés comme celà était le cas il y a longtemps; un référent adulte me semble indispensable pour casser ces phénomènes de groupe.

En tous cas, la mairie de Villeurbanne doit se réveiller et prendre en compte les dérives de plus en plus fréquentes dans tous les quartiers.

Signaler Répondre

avatar
LYS le 25/07/2015 à 11:10

Gestion des lieux est aussi catastrophique!
Les enfants et bien jeunes ados peuvent accéder sans d’être accompagnes par les adultes . Ils font la loi sur place grâce au laxisme et m de la direction et les maîtres nageurs qui son la sur tout pour faire la figuration.Ils sont permis de faire les plongeons dangereux pour eux même et surtout pour les autres nageurs par tout sur les deux piscines.. l'EXCEPTION; UN GRAND BRAVO POUR LES AGENTS DE SÉCURITÉ!!!CHAPEAU!
, le centre prend de grands risques ...Les ballons , de fois même les matelas pneumatique sont permis aussi etc...

Signaler Répondre

avatar
Padamalgam 500 mg le 25/07/2015 à 10:56

Veuillez cesser vos amalgames.
Tout le personnel des piscines ne ferme pas au moindre incident.

Signaler Répondre

avatar
Doud69510 le 25/07/2015 à 09:43

Avec sursis.... Autant dire rien.... quand la justice va t'elle enfin rendre de vrais peines dissuasives ? par leur laxisme incroyable, les juges se rendent complices de la situation actuelle ou ces jeunes se sentent intouchables !!

Signaler Répondre

avatar
Ah ces "jeunes"! le 25/07/2015 à 09:41

la réalité "déborde"!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.