Fusillade à Vénissieux : les proches des protagonistes entendus par les enquêteurs

Fusillade à Vénissieux : les proches des protagonistes entendus par les enquêteurs
Le Cibo où s'est déroulé la fusillade vendredi - LyonMag

Au lendemain de la fusillade qui a coûté la vie à Youssef D. à Vénissieux, les enquêteurs ont reçu ses proches.

Mais aussi ceux du tireur présumé, qui n'est autre que l'ancien gendre de la victime.

Le but est d'éclaircir les zones d'ombre planant au-dessus des motivations de cette dispute qui a éclaté dans l'après-midi de vendredi dans un restaurant de l'avenue de la République. Il semblerait que les deux hommes ne s'appréciaient guère, d'autant que le tireur était connu pour des faits de violences conjugales sur la fille de Youssef D., 54 ans.

Mais que s'est-il passé pour que de simples coups et insultes se transforment en des tirs de pistolet automatique en pleine journée dans un lieu où il y avait du public ? Les enquêteurs espèrent arriver rapidement à une conclusion grâce à ces nouveaux témoignages.

Le tireur, toujours en possession de son arme, est activement recherché. Certaines sources craignent qu'il tente de fuir en Tunisie où il possède de la famille.

Tags :

fusillade

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
franck le 09/02/2016 à 19:55

Qu'elle aveuglement !! Mes les parents quand vos enfants sont en bas de l'immeuble vous croyez réellement que c'est pour discuter entre amis. Parents des minguettes réveillez vous c'est pas la société qui est responsable du désœuvrement de vos enfants et de leurs délinquance mais vous...

Signaler Répondre

avatar
John Steed le 08/02/2016 à 19:31
Akm a écrit le 08/02/2016 à 10h01

Pourquoi parler des minguettes j'y vis et le quartier est absolument calme
Le meurtre a eu lieu à la limite de saint fons /venissieux très loin des minguettes mais même carrément à l'opposé .

Juste pour le plaisir de baver.
C'était déjà comme ça y'a 40 piges alors maintenant sur internet pourquoi se priver...

Signaler Répondre

avatar
Akm le 08/02/2016 à 10:01

Pourquoi parler des minguettes j'y vis et le quartier est absolument calme
Le meurtre a eu lieu à la limite de saint fons /venissieux très loin des minguettes mais même carrément à l'opposé .

Signaler Répondre

avatar
John Steed le 07/02/2016 à 21:42
antifa a écrit le 18/01/2016 à 13h18

bizarre je connais des gens qui habitaient aux minguettes dans les années 50/60, ils disent tous que c'etait déja un quartier pourri.

La construction des Minguettes a commencé en 1965 pour se terminer en 73.
La 1ère tranche de logements a été livrée en 1967 (La Démo, Monmousseau...)

Bizarre comme vous dîtes.

Signaler Répondre

avatar
ha ha le 21/01/2016 à 14:39
NAPO a écrit le 21/01/2016 à 13h11

Je ne vous permets pas de douter de mon repentir, déja que c'est pas facile.
Vous êtes un odieux personnage, je vous déteste.

c'est du anakyn skywalker épisode 2 et 3 je reconnais !!!

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 21/01/2016 à 13:11
antifa-- a écrit le 21/01/2016 à 13h00

la blague on sais tous que ce n'est pas le vrai ha ha

Je ne vous permets pas de douter de mon repentir, déja que c'est pas facile.
Vous êtes un odieux personnage, je vous déteste.

Signaler Répondre

avatar
antifa-- le 21/01/2016 à 13:00
NAPO a écrit le 21/01/2016 à 12h56

je me rends compte que je délire complétement, désolé.

la blague on sais tous que ce n'est pas le vrai ha ha

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 21/01/2016 à 12:56

je me rends compte que je délire complétement, désolé.

Signaler Répondre

avatar
Savate francise le 21/01/2016 à 08:44

Mélangeons pas tous, c'est un drame familiale, comme on en trouve chez les français, les arabes ou les noirs et autre!!

Ce n'etait pas de pauvre gens, au contraire.

Signaler Répondre

avatar
Lol le 18/01/2016 à 18:17

A antifa,les minguettes, étaient des HLM ou les gens travaillaient tous pratiquement.les mentalités étaient différentes dans les années fin 60debut 70.pas de téléphone,pas d'ordinateur,1ou 2chaine télé,pas de superflu ,à peine le nécessaire,les gens sortais,le modèle français.on A suivi le modèle américain,voilà où on en est,surconsommation,surendettement,chômage de masse et c'est pas fini,sur libéralisme, plus de morale,l'individualisme de masse cet...,lavage de cerveaux par les médias .dites vous qu'il n'y a pas de quartier pourri,ces les gens qui y habitent qui font le quartier et ceux dans le monde entier.

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 18/01/2016 à 16:55

Deux semaines après les agressions de la Saint-Sylvestre à Cologne , attribuées par la police en partie à des réfugiés maghrébins, l’Allemagne veut refouler plus rapidement les migrants d'Afrique du Nord,
En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/021627344556-lallemagne-veut-refouler-davantage-dalgeriens-et-marocains-1193188.php?ebst8rSHG0XpZGIB.99

En espérant que le Gvt français en fasse autant !

Signaler Répondre

avatar
Zeus le 18/01/2016 à 13:20
NAPO a écrit le 18/01/2016 à 09h16

Nous , on n'a rien fait ; mais c'est vrai qu'est ce qu'on vivait
bien avant Giscard et Chirac qui ont autorisé le regroupement familial avec tous les dégâts sociaux qu'on déplore actuellement.

Ces propos ne peuvent que sortir de la bouche d'une ordure pour être aussi nauséabonds.
Je vous souhaite tout ce que vous méritez.

Signaler Répondre

avatar
antifa le 18/01/2016 à 13:18
Lol a écrit le 17/01/2016 à 19h03

J'ai des souvenir d'enfance ,des minguettes a venissieux,dans les années 1970. De l'amitié,du bonheur,du vivre ensemble,dans la paix.douce France! Notre société c'est gangrené,on vit dorénavant dans la violence voire la barbarie,pauvre France.qu'avont nous fait,pour en arriver là.

bizarre je connais des gens qui habitaient aux minguettes dans les années 50/60, ils disent tous que c'etait déja un quartier pourri.

Signaler Répondre

avatar
fourmis le 18/01/2016 à 13:15

venissieux vaulx duchere buers... au karcher

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 18/01/2016 à 09:16
Lol a écrit le 17/01/2016 à 19h03

J'ai des souvenir d'enfance ,des minguettes a venissieux,dans les années 1970. De l'amitié,du bonheur,du vivre ensemble,dans la paix.douce France! Notre société c'est gangrené,on vit dorénavant dans la violence voire la barbarie,pauvre France.qu'avont nous fait,pour en arriver là.

Nous , on n'a rien fait ; mais c'est vrai qu'est ce qu'on vivait
bien avant Giscard et Chirac qui ont autorisé le regroupement familial avec tous les dégâts sociaux qu'on déplore actuellement.

Signaler Répondre

avatar
Nono use le 17/01/2016 à 23:47

Un barbare c est individu aurais dû rester enferme ou dans un asile plus d une dizaine de plainte contre lui qu à fait la justice pourquoi avoir protège ce criminel qui cour toujours je souhaite que l enquête montre tous les défaillances la vérité doit être faite en urgence

Signaler Répondre

avatar
Lol le 17/01/2016 à 19:10

La violence est devenu le quotidien des français.cautionner par qui?nos dirigeants je pense,la question est pourquoi ? Aqui profites cette situation ?c'est triste.

Signaler Répondre

avatar
Lol le 17/01/2016 à 19:03

J'ai des souvenir d'enfance ,des minguettes a venissieux,dans les années 1970. De l'amitié,du bonheur,du vivre ensemble,dans la paix.douce France! Notre société c'est gangrené,on vit dorénavant dans la violence voire la barbarie,pauvre France.qu'avont nous fait,pour en arriver là.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.