Stéphanie Lefort : "Guignol et la marionnette ont besoin d’un engagement politique de la Ville de Lyon"

Stéphanie Lefort : "Guignol et la marionnette ont besoin d’un engagement politique de la Ville de Lyon"
Stéphanie Lefort - LyonMag

Stéphanie Lefort est l’invitée de Ca Jazz à Lyon ce mercredi. La directrice du théâtre Guignol de Lyon est revenu sur la biennale de la marionnette menacée.

Guignol-a-t-il encore la côte à Lyon ? Du 12 au 17 avril, Moissons d’Avril, la biennale de la marionnette se déroulera entre Rhône et Saône dans un contexte particulier. "Il semblerait que le temps ne soit pas très propice aux petits festivals comme le nôtre. On a réussi à le sauver cette année mais je suis assez pessimiste pour la 12e édition. Il a fallu qu’on se batte", souligne Stéphanie Lefort.

Selon elle, "si la Ville n’y va pas (ne donne pas de subventions ndlr), la Région n’ira pas non plus".

"L’outil festival doit peut-être être repensé. Mais faire table rase du passé, ca m’a paru un peu rapide et un peu sec", admet la directrice du théâtre Guignol de Lyon.

En charge de la direction artistique de Moissons d’Avril, elle reconnaît qu’avec "la marionnette, on n’est pas sur de grosses jauges de spectateurs. C’est plus de l’ordre de l’intime. 5000 spectateurs pour une biennale, ca peut paraître chiche au regard de ce qui se fait aujourd’hui".

"On veut montrer à quel point la marionnette est capable de se renouveler. Et de proposer des choses innovantes et surprenantes. Il faut s’enlever de la tête tous les préjugés sur la marionnette et notamment que c’est un spectacle pour enfants. La Biennale n’est pas orientée vers le jeune public".

Pour Stéphanie Lefort, le problème vient donc des baisses des dotations de l’Etat. Mais aussi de la politique dictée par la mairie centrale. "Je ne peux pas dire que la Ville soutienne ce théâtre-là. Ils ont l’impression que ca peut vivoter tout seul".

Concernant sa volonté d’inscrire Guignol au patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO, elle indique qu’un dossier, "c’est long. Ca demande de mouiller la chemise. Ca demande un engagement politique. Et là, l’engagement politique, je ne le sens pas vraiment. (…) A Lyon, il y a une manière de penser le patrimoine qui est un peu 19e siècle".

Ca Jazz à Lyon est à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
rusty83 le 31/03/2016 à 22:25
Apolitique a écrit le 31/03/2016 à 16h41

Mon cher monsieur,la démocratie n'est plus ce qu'elle était ,bafouée par les gouvernements successifs.la laïcité est en danger et la France ne fait plus rêver grand monde.desoles ,mais pour des millions de personnes,la vrais patrie est devenue la famille et l'entraide. Nous ne voulons rien et attendons plus rien de l'état. Toute ses inepties nous passe au dessus de la tête,je laisse les adeptes du bipartisme et des extrêmes se déchirer entre eux,car tout est écrit d'avance et je n'ai plus de temps à perdre.bonne soirée.

Ouh! la!la...ca ne "reniflerait" pas une arrière pensée politico-politicienne toute cette soupe?!! Qu'en penses-tu cher Guignol?

Signaler Répondre

avatar
Beurk le 31/03/2016 à 19:38

Guignol et ses marionnettes ont besoin d'un environnement politique pour s'épanouirs.

Signaler Répondre

avatar
Apolitique le 31/03/2016 à 16:41
rusty83 a écrit le 31/03/2016 à 14h30

Le laxisme électoral est la maladie du satisfait de la démocratie ...Il profite sans se rendre compte qu'il l'affaiblit..

Mon cher monsieur,la démocratie n'est plus ce qu'elle était ,bafouée par les gouvernements successifs.la laïcité est en danger et la France ne fait plus rêver grand monde.desoles ,mais pour des millions de personnes,la vrais patrie est devenue la famille et l'entraide. Nous ne voulons rien et attendons plus rien de l'état. Toute ses inepties nous passe au dessus de la tête,je laisse les adeptes du bipartisme et des extrêmes se déchirer entre eux,car tout est écrit d'avance et je n'ai plus de temps à perdre.bonne soirée.

Signaler Répondre

avatar
rusty83 le 31/03/2016 à 14:30
Apolitique a écrit le 31/03/2016 à 11h02

Exact,c'est pour ça qu'il y a environ vingt millions de personnes qui ne votent plus et ne croit plus en rien.

Le laxisme électoral est la maladie du satisfait de la démocratie ...Il profite sans se rendre compte qu'il l'affaiblit..

Signaler Répondre

avatar
Apolitique le 31/03/2016 à 11:02
rusty83 a écrit le 31/03/2016 à 10h23

Si les politiques sont considérés comme des marionnettes, faut bien que des guignols les aient élu pour qu'ils soient sur la scène

Exact,c'est pour ça qu'il y a environ vingt millions de personnes qui ne votent plus et ne croit plus en rien.

Signaler Répondre

avatar
rusty83 le 31/03/2016 à 10:23

Si les politiques sont considérés comme des marionnettes, faut bien que des guignols les aient élu pour qu'ils soient sur la scène

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 30/03/2016 à 12:37

Pourtant avec tous nos hommes politiques Guignol est toujours d'actualité ...

Signaler Répondre

avatar
lAutre le 30/03/2016 à 10:25

Mais pourquoi parle-t-elle du président de la République et du maire de Lyon sans les citer?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.