Assassinat de Villeurbanne : loin de Neyret mais le trafic de cocaïne en arrière-plan

Assassinat de Villeurbanne : loin de Neyret mais le trafic de cocaïne en arrière-plan
'emplacement du corps de la victime avait été délimité sur le trottoir à Villeurbanne - LyonMag

Deux individus ont été mis en examen pour meurtre en bande organisée par une juge d’instruction lyonnaise ce mardi dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Lali L.

La police judiciaire est allée vite dans ce dossier. Vendredi soir, vers 21h15, Lali L., 38 ans et bien connu des services de police, était abattu à Villeurbanne par deux hommes à moto qui ont tiré avec une arme de petit calibre.

Peu avant ce règlement de comptes sommaire, une altercation avait éclaté dans un bar avec deux autres individus. La concordance des deux évènements a d’abord lancé les enquêteurs sur une tentative d’enlèvement qui aurait mal tourné selon une source proche du dossier.

Mais au final, la brigade criminelle de la PJ a été d’une redoutable efficacité dans cette enquête. Car dans les heures qui ont suivi la mort de Lali L., deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue.

Ils ont été mis en examen ce mardi pour meurtre en bande organisée par la juge Nathalie Andreassian. La magistrate en charge des dossiers de grande criminalité au sein du TGI de Lyon travaille déja sur plusieurs dossiers de règlements de comptes survenus dans l’agglomération lyonnaise ces dernières années.

Lali L. était bien connu dans le milieu des caïds lyonnais. Connu pour braquage et trafic de stupéfiants, l’annonce de sa mort a fait le tour des prisons de toute la région en à peine une demi-heure.

L’arrière-fond du trafic de cocaïne

Le lendemain de son décès, l’ensemble de la presse le désignait comme étant un indicateur de l’ancienne star de la PJ de Lyon, Michel Neyret. Les lecteurs pouvaient ainsi aisément faire un lien entre sa mort et sa qualité d’indicateur. De manière assez invraisemblable dans les annales de la presse judiciaire, il faut bien le dire, un truand était ainsi qualifié publiquement d’indic des services de police.

Sa mort n’a pourtant rien à voir avec Michel Neyret. Ce règlement de comptes a pour arrière-fond un trafic de cocaïne. Selon nos informations, Lali L. aurait approché des trafiquants de la région parisienne en vue d’alimenter un trafic de cocaïne sur la région lyonnaise. Le deal se chiffrait à un demi-million d’euros selon une source proche du dossier. C’est dans ce contexte qu’intervient la mort de Lali L. qui aurait escroqué les commanditaires de ce trafic.

Dès lors pourquoi faire un lien tre sa mort et l'affaire Neyret ? Il est vrai que son nom circule depuis quelques années dans le milieu comme étant un informateur de Michel Neyret.

Une lettre anonyme avait ainsi été envoyée au juge d’instruction en charge de l’enquête sur l’ancien numéro 2 de la PJ de Lyon désignant Lali L. comme informateur de la PJ. La missive s’interrogeait notamment sur un braquage en Suisse lors duquel la PJ ne l’aurait pas suffisamment recherché.

Le PV des Renseignements Généraux

Enfin, un PV qui a circulé dans le milieu et dans de nombreuses prisons lyonnaises évoque le rôle de Lali L. Ce document daté du 19 janvier 2012 retranscrit l’audition d’un brigadier-chef des Renseignements Généraux de l'Isère. Interrogé sur Lali L., le policier préfère opposer le "secret-défense".

"J’ai vu que votre dossier concernait Lali L."  commence-t-il par répondre avant d'ajouter: "je préfère vous dire tout de suite que tout ce qui concerne les notes de contact établies sur cet individu est couvert par le confidentiel-défense. Si vous voulez avoir accès aux notes de contact que j’ai pu établir sur cet individu, il faut demander la levée du confidentiel-défense et demander la copie des notes confidentielles que j’ai pu faire. Je précise que toutes les notes de contact avec des informateurs immatriculés et qui concernent la DIPJ de Lyon que j’ai pu faire ont été transmises à M. Catto [ex, directeur interrégional de la PJ de Lyon] ou par M. Neyret par la voie hiérarchique".

Dans cette audition, rien ne dit que Lali L. est un informateur de Michel Neyret. Pourtant, les prisons lyonnaises se sont fait passées ce PV. Chacun l'a lu un peu vite. Michel Neyret a toujours nié qu’il s’agissait de l’un de ses indics alors que pour des individus autres que Lali L., l’ex super flic avait admis sur PV qu’il s’agissait bien d’informateurs avec qui il travaillait. 

Slim Mazni

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Flopjustice le 25/07/2018 à 03:05
Bertha a écrit le 05/05/2016 à 01h09

J'aime mieux çà, je vais pouvoir dormir cette nuit parce que non, si on lui mettait encore çà sur le dos à mon Michou, c'était pas possible, déjà qu'y'en a qui l'ont bien chargé (je dirai pas les noms) mais il a un bon avocat et je suis confiante. Non mais quand même, vouloir le salir en le mêlant au meurtre d'un minable, c'est pas possible parce que d'abord, c'est un Monsieur, mon Michou.

C'est pas liée as lui
Et pour rajoute la cerise sur le gateaux l'un des protagonisme vien de sortir y'as une semaine de prison

Signaler Répondre

avatar
Bertha le 05/05/2016 à 01:09

J'aime mieux çà, je vais pouvoir dormir cette nuit parce que non, si on lui mettait encore çà sur le dos à mon Michou, c'était pas possible, déjà qu'y'en a qui l'ont bien chargé (je dirai pas les noms) mais il a un bon avocat et je suis confiante. Non mais quand même, vouloir le salir en le mêlant au meurtre d'un minable, c'est pas possible parce que d'abord, c'est un Monsieur, mon Michou.

Signaler Répondre

avatar
max le 04/05/2016 à 16:34

Une racaille de moins!

Signaler Répondre

avatar
lyonnn le 04/05/2016 à 13:07

Article incompréhensible au vu de la qualité de rédaction

Signaler Répondre

avatar
Villeurbannaze le 04/05/2016 à 11:06

trafic connu
individus connus
.. depuis des années

il faut attendre un mort pour arrêter les malfrats
... c est juste inadmissible!!
cela veut dire que ce n est pas grave, ils peuvent continuer a vendre du stups, braquer et frauder.... tant qu il n y a pas de meurtres???????
et si monsieur ou madame ToutLeMonde était passé par la et avait pris une balle????

j avais déjà des doutes sur la justice, mais la...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.