Lyon : deux blessés dans une collision entre un vélo et un bus TCL

Lyon : deux blessés dans une collision entre un vélo et un bus TCL
Photo d'illustration - LyonMag

Une cycliste et un bus TCL sont entrés en collision ce samedi matin au niveau du 58 cours Albert Thomas, dans le 3e arrondissement de Lyon. 

L'accident s'est produit peu après 10h30. La cycliste, âgée de 54 ans, a été transporté à l'hôpital en état d'urgence relative. Une autre personne a été prise en charge sur place par les sapeurs-pompiers. Il s'agit du conducteur du bus. L'homme a surtout été choqué de la scène. 

Tags :

TCL

accident

13 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Benoui2 le 27/06/2016 à 13:23
Piliers de com a écrit le 27/06/2016 à 12h26

Si les piliers du com. pouvaient attendre d'avoir les faits précis avant de commenter....

Je ne vous le fait pas dire!

Signaler Répondre

avatar
Piliers de com le 27/06/2016 à 12:26

Si les piliers du com. pouvaient attendre d'avoir les faits précis avant de commenter....

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 27/06/2016 à 10:10
zeus. a écrit le 26/06/2016 à 18h59

étrange, dès qu'un chauffeur de transport en commun est impliqué dans un accident, il se fait hospitaliser alors qu'ils ne sont jamais blessés.

Une façon d'éviter la garde à vue ?

Surtout que lorsqu'on compare le "type de blessure", il n'y a pas photo !
J'espère que les caméras de surveillance montreront si le bus avait son clignotant.

Mais comme d'hab, la violence et la destruction sont faits par les engins polluants. Et les réelles pistes cyclables sécurisées (hors trottoirs et hors voitures qui se garent dessus), ceci de partout où il y a une voie, et bien on devra attendre encore des décennies (jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de stock de pétrole).

En attendant, que cette dame se remette bien de cet accident.

Signaler Répondre

avatar
Ca suffit le 27/06/2016 à 07:30

Si nos administrateurs permettaient de faire respecter le code de la route par les ve,os, peut'etre que ce genre de situation ne seraient plus relatées!!!
Les velos se prennent pour les rois de la ville, exigent des voitures et des pietons de la bienveillance a leur egard, mais... Cette exigence ne s appliquét pas a eux

Tant que des sanctions ne seront pas prises et communiquées dans les journaux, les velos continueront a etre des delinquants de la route en toute impunité!!!!

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 26/06/2016 à 18:59
Jean François DUFOUR a écrit le 26/06/2016 à 10h13

L'heure de l'accident : Samedi 25 juin 2016, 12h15

Le lieu de l'accident :

à Grange Blanche, à 2 mètres du McDonald's de la place d'Arsonval (Grange Blanche)

160 Cours Albert Thomas, 69008 Lyon (Grange Blanche)

Le bus C16 venait de quitter son arrêt, cours Albert Thomas, et effectuait son virage à 180° autour du McDonald's, pour redescendre à contresens, par l'Avenue des frères Lumière.

Il s'est écarté de 2 mètres, de la bordure de trottoir en arrondi, arrondi sur 180°, de la terrasse du McDonald's, parce qu'en virage, un virage de 180°, les roues arrières ne passent pas du tout au même endroit, que les roues avant.

Le cycliste qui arrivait par la rue Professeur Florence, en provenance de l'avenue Lacassagne, voulait aller tout droit, pour rejoindre le Boulevard Jean XXIII, en direction de la place du Bachut.

Il a doublé à très haute vitesse, le bus par la droite, ÉNORME ERREUR, pensant que celui-ci allait continuer tout droit, allait se diriger en direction de l'Avenue Rockefeller, en tournant autour de la place d'Arsonval.

Une fois sur deux, le feux est ROUGE pour le bus, et le bus s'arrête TRÈS EXACTEMENT, à l'endroit de l'accident, ce qui a pu inciter le cycliste à faire de TRÈS MAUVAIS CALCULS !!!

Et une fois sur deux, le feux est VERT pour le bus, et le bus effectue la totalité du virage à 180°, sans s'arrêter, c'était le cas, lors de l'accident, ce que le cycliste n'avait pas prévu.

Il ne faut JAMAIS, JAMAIS, doubler un bus par la droite, et SURTOUT PAS dans un virage, comme à Grange Blanche.

Très régulièrement, un bus serre à droite, pour s'arrêter aux arrêts de bus, donc c'est EXTRÊMEMENT DANGEREUX de doubler un bus par la droite, il ne faut jamais faire ça.

ÉNORME ERREUR du cycliste, le bus a continué son virage à 180°, vers la droite, la roue avant du bus, tournée à 45° en direction du malheureux cycliste, qui déséquilibré, a mis son pied contre la carrosserie du bus, avec la vitesse du vélo, le pied a glissé et est rentré dans le logement de la roue avant, le pied s'est appuyé contre la partie du pneu, qui roulait vers le haut, le pied a été entraîné vers le haut et s'est coincé entre la roue et le garde boue, TOUT EN HAUT de la roue.

Un engin de levage a levé l'avant du bus, pour dé-charger les suspensions du bus, pour augmenter la distance entre la roue et le garde boue, pour permettre de dé-coincer et d'extraire le pied du cycliste.

La Police a dessiné quatre traits de peinture ORANGE FLUO, sur la chaussée, devant le McDonald's, deux pour mémoriser les roues arrières du bus, et deux orientées à 45°, pour mémoriser les roues avant du bus, tournées à 45°, quand il s'est IMMÉDIATEMENT immobilisé, avec le pied du cycliste coincé, en haut de la roue, entre la roue AVANT DROITE et le garde boue.

étrange, dès qu'un chauffeur de transport en commun est impliqué dans un accident, il se fait hospitaliser alors qu'ils ne sont jamais blessés.

Une façon d'éviter la garde à vue ?

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 26/06/2016 à 18:57
Jean François DUFOUR a écrit le 26/06/2016 à 10h13

L'heure de l'accident : Samedi 25 juin 2016, 12h15

Le lieu de l'accident :

à Grange Blanche, à 2 mètres du McDonald's de la place d'Arsonval (Grange Blanche)

160 Cours Albert Thomas, 69008 Lyon (Grange Blanche)

Le bus C16 venait de quitter son arrêt, cours Albert Thomas, et effectuait son virage à 180° autour du McDonald's, pour redescendre à contresens, par l'Avenue des frères Lumière.

Il s'est écarté de 2 mètres, de la bordure de trottoir en arrondi, arrondi sur 180°, de la terrasse du McDonald's, parce qu'en virage, un virage de 180°, les roues arrières ne passent pas du tout au même endroit, que les roues avant.

Le cycliste qui arrivait par la rue Professeur Florence, en provenance de l'avenue Lacassagne, voulait aller tout droit, pour rejoindre le Boulevard Jean XXIII, en direction de la place du Bachut.

Il a doublé à très haute vitesse, le bus par la droite, ÉNORME ERREUR, pensant que celui-ci allait continuer tout droit, allait se diriger en direction de l'Avenue Rockefeller, en tournant autour de la place d'Arsonval.

Une fois sur deux, le feux est ROUGE pour le bus, et le bus s'arrête TRÈS EXACTEMENT, à l'endroit de l'accident, ce qui a pu inciter le cycliste à faire de TRÈS MAUVAIS CALCULS !!!

Et une fois sur deux, le feux est VERT pour le bus, et le bus effectue la totalité du virage à 180°, sans s'arrêter, c'était le cas, lors de l'accident, ce que le cycliste n'avait pas prévu.

Il ne faut JAMAIS, JAMAIS, doubler un bus par la droite, et SURTOUT PAS dans un virage, comme à Grange Blanche.

Très régulièrement, un bus serre à droite, pour s'arrêter aux arrêts de bus, donc c'est EXTRÊMEMENT DANGEREUX de doubler un bus par la droite, il ne faut jamais faire ça.

ÉNORME ERREUR du cycliste, le bus a continué son virage à 180°, vers la droite, la roue avant du bus, tournée à 45° en direction du malheureux cycliste, qui déséquilibré, a mis son pied contre la carrosserie du bus, avec la vitesse du vélo, le pied a glissé et est rentré dans le logement de la roue avant, le pied s'est appuyé contre la partie du pneu, qui roulait vers le haut, le pied a été entraîné vers le haut et s'est coincé entre la roue et le garde boue, TOUT EN HAUT de la roue.

Un engin de levage a levé l'avant du bus, pour dé-charger les suspensions du bus, pour augmenter la distance entre la roue et le garde boue, pour permettre de dé-coincer et d'extraire le pied du cycliste.

La Police a dessiné quatre traits de peinture ORANGE FLUO, sur la chaussée, devant le McDonald's, deux pour mémoriser les roues arrières du bus, et deux orientées à 45°, pour mémoriser les roues avant du bus, tournées à 45°, quand il s'est IMMÉDIATEMENT immobilisé, avec le pied du cycliste coincé, en haut de la roue, entre la roue AVANT DROITE et le garde boue.

dans l'articie il parle d'une cycliste

Signaler Répondre

avatar
Jean François DUFOUR le 26/06/2016 à 10:13

L'heure de l'accident : Samedi 25 juin 2016, 12h15

Le lieu de l'accident :

à Grange Blanche, à 2 mètres du McDonald's de la place d'Arsonval (Grange Blanche)

160 Cours Albert Thomas, 69008 Lyon (Grange Blanche)

Le bus C16 venait de quitter son arrêt, cours Albert Thomas, et effectuait son virage à 180° autour du McDonald's, pour redescendre à contresens, par l'Avenue des frères Lumière.

Il s'est écarté de 2 mètres, de la bordure de trottoir en arrondi, arrondi sur 180°, de la terrasse du McDonald's, parce qu'en virage, un virage de 180°, les roues arrières ne passent pas du tout au même endroit, que les roues avant.

Le cycliste qui arrivait par la rue Professeur Florence, en provenance de l'avenue Lacassagne, voulait aller tout droit, pour rejoindre le Boulevard Jean XXIII, en direction de la place du Bachut.

Il a doublé à très haute vitesse, le bus par la droite, ÉNORME ERREUR, pensant que celui-ci allait continuer tout droit, allait se diriger en direction de l'Avenue Rockefeller, en tournant autour de la place d'Arsonval.

Une fois sur deux, le feux est ROUGE pour le bus, et le bus s'arrête TRÈS EXACTEMENT, à l'endroit de l'accident, ce qui a pu inciter le cycliste à faire de TRÈS MAUVAIS CALCULS !!!

Et une fois sur deux, le feux est VERT pour le bus, et le bus effectue la totalité du virage à 180°, sans s'arrêter, c'était le cas, lors de l'accident, ce que le cycliste n'avait pas prévu.

Il ne faut JAMAIS, JAMAIS, doubler un bus par la droite, et SURTOUT PAS dans un virage, comme à Grange Blanche.

Très régulièrement, un bus serre à droite, pour s'arrêter aux arrêts de bus, donc c'est EXTRÊMEMENT DANGEREUX de doubler un bus par la droite, il ne faut jamais faire ça.

ÉNORME ERREUR du cycliste, le bus a continué son virage à 180°, vers la droite, la roue avant du bus, tournée à 45° en direction du malheureux cycliste, qui déséquilibré, a mis son pied contre la carrosserie du bus, avec la vitesse du vélo, le pied a glissé et est rentré dans le logement de la roue avant, le pied s'est appuyé contre la partie du pneu, qui roulait vers le haut, le pied a été entraîné vers le haut et s'est coincé entre la roue et le garde boue, TOUT EN HAUT de la roue.

Un engin de levage a levé l'avant du bus, pour dé-charger les suspensions du bus, pour augmenter la distance entre la roue et le garde boue, pour permettre de dé-coincer et d'extraire le pied du cycliste.

La Police a dessiné quatre traits de peinture ORANGE FLUO, sur la chaussée, devant le McDonald's, deux pour mémoriser les roues arrières du bus, et deux orientées à 45°, pour mémoriser les roues avant du bus, tournées à 45°, quand il s'est IMMÉDIATEMENT immobilisé, avec le pied du cycliste coincé, en haut de la roue, entre la roue AVANT DROITE et le garde boue.

Signaler Répondre

avatar
Kiki69 le 25/06/2016 à 21:48
Dietrich a écrit le 25/06/2016 à 18h32

Un peu de provocation ne fait pas de mal. Conscient qu'il faut lutter pour la qualité de l'air, j'ai pris à deux ou trois reprises un vélo depuis HEH, Albert Thomas puis Gambetta. Comme beaucoup tenant à la vie, je n'emprunterai plus jamais les " bandes cyclables". Si la ville de LYON ne se donne pas les moyens de créer de véritables pistes réservées aux vélos, on aura des drames. D'où mon interrogation ?

J'emprunte cette bande cyclable depuis des années, et le plus gros danger c'est encore celui causé par les automobilistes en double-file ou qui ouvrent leurs portières sans faire attention.

Signaler Répondre

avatar
a mdr le 25/06/2016 à 21:46
Mdr a écrit le 25/06/2016 à 18h14

Ce cycliste a perdu le contrôle de son vélo ,un vélo sans selle de fabrication européenne .

il rigole il rigole, mais y'en a qui sabote les freins des vélos stationnés dehors

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 25/06/2016 à 18:32
foobar a écrit le 25/06/2016 à 17h20

Excellente idée Mr Diestrich, Je propose aussi d'interdir les transports en commun et la marche à pied. Tout le monde en voiture ! La qualité de l'air, la sécurité en ville, et les conditions de circulation s'en trouveront grandement améliorées et la vie en ville bien plus agréable

Un peu de provocation ne fait pas de mal. Conscient qu'il faut lutter pour la qualité de l'air, j'ai pris à deux ou trois reprises un vélo depuis HEH, Albert Thomas puis Gambetta. Comme beaucoup tenant à la vie, je n'emprunterai plus jamais les " bandes cyclables". Si la ville de LYON ne se donne pas les moyens de créer de véritables pistes réservées aux vélos, on aura des drames. D'où mon interrogation ?

Signaler Répondre

avatar
Mdr le 25/06/2016 à 18:14

Ce cycliste a perdu le contrôle de son vélo ,un vélo sans selle de fabrication européenne .

Signaler Répondre

avatar
foobar le 25/06/2016 à 17:20
Dietrich a écrit le 25/06/2016 à 15h32

Quand va-t-on se décider à interdire les vélos ?

Excellente idée Mr Diestrich, Je propose aussi d'interdir les transports en commun et la marche à pied. Tout le monde en voiture ! La qualité de l'air, la sécurité en ville, et les conditions de circulation s'en trouveront grandement améliorées et la vie en ville bien plus agréable

Signaler Répondre

avatar
Dietrich le 25/06/2016 à 15:32

Quand va-t-on se décider à interdire les vélos ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.