Auvergne-Rhône-Alpes : 1ère région dans la pratique des sports olympiques d’hiver

Auvergne-Rhône-Alpes : 1ère région dans la pratique des sports olympiques d’hiver
DR - Photo d'illustration

Plus d’un million de licences sportives ont été délivrées en 2014 en Auvergne-Rhône-Alpes.

Les sports olympiques représentent la moitié de ce chiffre considérable dans la région et classent celle-ci 2e en nombre de licenciés dans les disciplines olympiques. Il est vrai que les montagnes aident beaucoup. Avec une place de choix sur le territoire français, « Auvergne-Rhône-Alpes est la première région française dans la pratique des sports olympiques d’hiver », explique l’INSEE.

Au contraire, la région ne se place qu’à la 8e place sur 13 en ce qui concerne les sports olympiques d’été. Néanmoins, les nombreux lacs et rivières présents aux alentours ont permis l’émergence de l’aviron. D’ailleurs, le Lyonnais Franck Solforosi concourt ce samedi au JO dans cette pratique à Rio. De même, le rugby ou l’escrime font partie des sports qui possèdent des clubs solides dans la région.

Au total en 2016, ce sont « 970 sportifs de haut niveau, 1 080 espoirs et 400 sportifs sous convention de formation en centres de formation des clubs professionnels et 70 structures sportives labellisées » qui ont été accompagnés par la direction régionale et départementale de la jeunesse d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Si l’on se penche enfin sur le département du Rhône, ce dernier « se place au 4e rang des départements français, en adéquation avec l’importance de sa population », rapporte l’INSEE.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gillesbb le 06/08/2016 à 19:21
nul a écrit le 06/08/2016 à 12h02

ah je pensais que c etait la Normandie!

hahahhaa excellent, je pensais de même .

le prochain article c'est: ARA est une des régions qui ne touche pas la mer ou l'atlantique? ridicule article.

Signaler Répondre

avatar
nul le 06/08/2016 à 12:02

ah je pensais que c etait la Normandie!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.