Love-story avec Macron : Collomb "influencé par les sondages" selon Najat Vallaud-Belkacem

Love-story avec Macron : Collomb "influencé par les sondages" selon Najat Vallaud-Belkacem
Gérard Collomb et Najat Vallaud-Belkacem - LyonMag

Vendredi, on pensait la hache de guerre enterrée entre Najat Vallaud-Belkacem et Gérard Collomb.

A l’occasion de l’inauguration du Pôle universitaire des quais, maire de Lyon et ministre de l’Education posaient côte à côte sur les photos. Il semblait loin le temps où Gérard Collomb coupait son ancienne protégée sur les clichés qu’il relayait sur les réseaux sociaux.

Ce dimanche, c’était donc bien embêtée que Najat Vallaud-Belkacem devait s’exprimer sur le soutien du premier magistrat lyonnais à Emmanuel Macron, qu’elle qualifiait de traître.

Invitée de France 2, la ministre avait d’abord un rictus de gêne en voyant apparaître la photo de Gérard Collomb. Puis refusait d’employer ce terme de traîtrise à son encontre, malgré l’insistance de Laurent Delahousse. "Je crois que beaucoup de ceux qui font ce choix (soutenir Macron ndlr) se laissent influencer par les sondages", lâchera-t-elle simplement. Confirmant ensuite qu’elle faisait bien référence à Gérard Collomb.

Il semble clair aujourd'hui que l'entente entre les deux personnalités politiques, appelées à se croiser davantage lors des législatives (Najat Vallaud-Belkacem sera candidate à Villeurbanne), ne tient que jusqu'à l'officialisation de la candidature d'Emmanuel Macron à la présidentielle. Gérard Collomb deviendra alors un adversaire, qui, comme son protégé "fait beaucoup de mal aux idées de gauche".

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Solange le 03/10/2016 à 08:53

Le PS sombre, au lieu de quitter le navire les rats se mordent entre eux.

Signaler Répondre

avatar
Cloac le 02/10/2016 à 19:12

Info dont tout le monde se fout....les bisbilles internes au PS, ça n'attire pas foule

Signaler Répondre

avatar
Rotchild et son valet macron le 02/10/2016 à 18:54

Je pense qu'en temps qu'humoristes ,Hollande et sa troupe serait réélu.un sans faute dans la pièce" mon ennemi est la finance". Bonne chance à cette équipe de joyeux lurons qui font rire le monde entier.

Signaler Répondre

avatar
plouf le 02/10/2016 à 18:50

C'est bien une des seule fois où elle parle vrai !

Tel une pie il est toujours attiré par ce qui brille.
Des principes, des valeurs il a ?
Vous plaisantez ?!

Il suffit de regarder son parcours politique, ses propos, ses actes, pour savoir à qui nous avons a faire !!

Vide il est, vide il restera.

Signaler Répondre

avatar
Le petit rapporteur le 02/10/2016 à 18:45

Cette gauche moribonde qui tapine pour récolter les voix de quelques putes de l'état est pitoyable.

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 02/10/2016 à 18:17

N oublions pas non plus que cette femme a dit qu ils (les socialistes) avaient trouves a leur arrivee au pouvoir, une france en pire etat qu ils ne pouvaient l imaginer...

Ce que je ne comprend pas, c est que ces individus ont des deputes, des senateurs, des maires, des liens avec les cabinets,.... Leur chef est meme issue de la cour des comptes...
Comment peut on oser dire qu on n etait pas au courant de l etat des finances, et plus géeralement du pays..???
Soit ils sont de mauvaise foi, soient ils sont incompetents
Dans les deux cas, ils ne meritent meme pas de tribune pour s exprimer et revendiquer l adhesion des francais!!!

Nvb, a villeurbanne, on ne te connait pas!!! C est un peu tard pour venir racoller et esperer devenir la premiere des gagneuses locales!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.