Deux nouveaux trafics de drogue démantelés à Villeurbanne par le GEAD

Deux nouveaux trafics de drogue démantelés à Villeurbanne par le GEAD
Image Illustration - Lyonmag

Le GEAD (Groupe d’enquête anti-drogue) a interpellé sept personnes soupçonnées de s’adonner au trafic de drogue. Deux personnes d’origine albanaises ont été condamnées à 18 mois de prison ferme.

Après la saisie record de 10 kg de drogue à Bron le 5 octobre dernier, il semblerait que les policiers de la GEAD aient encore réussi à démanteler deux nouveaux trafics.

La première interpellation a eu lieu à Villeurbanne (aux abords du métro Flachet). La police semblait être déjà au courant depuis la mi-septembre que plusieurs héroïnomanes se rendaient dans le quartier pour rencontrer leur fournisseur. Un jeune homme a rapidement été identifié par le GEAD. Le 28 septembre ce dernier se faisait interpeller avec 5g de marchandise sur lui et 275€ au niveau de la Perralière. Trois complices ainsi qu’un toxicomane furent interpellés à Oullins où le principal suspect habitait.

En garde à vue le suspect a reconnu ses responsabilités dans le trafic, mais a cherché à atténuer ses charges avouant qu’il se livrait au trafic depuis peu. Jugé en comparution immédiate le 3 octobre dernier, l’homme a été condamné à 18 mois de prison ferme et écroué à la maison d’arrêt de Corbas.

Parallèlement et sans lien direct avec le trafiquant de Villeurbanne, le GEAD a repéré un second lieu de trafic, localisé entre le Tonkin et le Parc de la Feyssine. Après enquête, les policiers ont établi qu’un homme d’une quarantaine d’années originaire d’Albanie et habitant Château-Gaillard se livrait à diverses transactions. Interpellé en début de semaine dernière, l’homme était porteur de 140g d’héroïne et a été placé en garde à vue. Il s’est défendu de n’assurer qu’une simple "livraison". Présenté au parquet de Lyon et écroué à la maison d’arrêt de Villefranche-sur-Saône, il a lui aussi été condamné à 18 mois de prison ferme.

11 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Chichon le 30/01/2017 à 15:35
zeus. a écrit le 07/11/2016 à 21h56

je n'avais pas vu votre réponse, oui j'ai constaté, et j'ai alerté la mairie, la presse locale, le commissariat de police de gratte ciel, le 17 et pour l'instant rien n'a été fait.

Mais je me suis fixé comme objectif de le faire disparaitre avant la fin du mois et je pense que je vais y arriver.

Je vais essayer le préfet. Et la brigade des stup.

Par ailleurs n'hésitez pas à alerter le plus de monde possible de votre coté, plus on est nombreux, moins ils pourront nous ignorer.

Essaye mon Zeus, essaye....
Et puis essaye Mélenchon aussi !
Tu verras tout sera réglé !

Mélenchon Vite !

Signaler Répondre

avatar
Melenchon, vite ! le 30/01/2017 à 08:39

le trafic rue Georges Courteline est toujours d'actualité. 4 personnes avec de sales tronches dans une voiture un grande partie de la journée.

Et ce malgré les nombreux signalement à la police et à la mairie.

Impossible pour ceux qui constatent la même chose ici ou ailleurs de garder le moindre respect pour la classe politique (sauf parti de Melenchon bien sur), la police et la justice.

Signaler Répondre

avatar
Meluche vite ! le 09/11/2016 à 17:03
zeus. a écrit le 07/11/2016 à 21h56

je n'avais pas vu votre réponse, oui j'ai constaté, et j'ai alerté la mairie, la presse locale, le commissariat de police de gratte ciel, le 17 et pour l'instant rien n'a été fait.

Mais je me suis fixé comme objectif de le faire disparaitre avant la fin du mois et je pense que je vais y arriver.

Je vais essayer le préfet. Et la brigade des stup.

Par ailleurs n'hésitez pas à alerter le plus de monde possible de votre coté, plus on est nombreux, moins ils pourront nous ignorer.

Mélenchon vite !
Pffffff. Pffffffffff

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 07/11/2016 à 21:56
lamecontente a écrit le 20/10/2016 à 08h39

vous aussi avez constaté le trafic rue Courteline et Antonins, ils ont pris leur base et ne la quitteront pas de si tôt

je n'avais pas vu votre réponse, oui j'ai constaté, et j'ai alerté la mairie, la presse locale, le commissariat de police de gratte ciel, le 17 et pour l'instant rien n'a été fait.

Mais je me suis fixé comme objectif de le faire disparaitre avant la fin du mois et je pense que je vais y arriver.

Je vais essayer le préfet. Et la brigade des stup.

Par ailleurs n'hésitez pas à alerter le plus de monde possible de votre coté, plus on est nombreux, moins ils pourront nous ignorer.

Signaler Répondre

avatar
lamecontente le 20/10/2016 à 08:39

vous aussi avez constaté le trafic rue Courteline et Antonins, ils ont pris leur base et ne la quitteront pas de si tôt

Signaler Répondre

avatar
A BIENTOT le 20/10/2016 à 07:55

Bravo pour l'interpellation, mais faite leur bouffer cette drogue de merde……..

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 19/10/2016 à 20:51

cela concerne-t-il le trafique a l'angle de la rue Georges Courteline et de la rue des Antonins ?

Tous les soirs a partir de 17 h

Signaler Répondre

avatar
kasneh le 19/10/2016 à 18:18

Eu égard au type de drogue écoulée: héroïne, ce ne sont pas seulement des dealers mais des meurtriers en puissance,

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 19/10/2016 à 18:12
Pref-et. a écrit le 19/10/2016 à 16h53

Tant que la "préférence étrangère", y compris pour les "naturalisés" perdurera, ces derniers feront la une de l'actualité.

de qui parlez vous ?

Signaler Répondre

avatar
Pref-et. le 19/10/2016 à 16:53

Tant que la "préférence étrangère", y compris pour les "naturalisés" perdurera, ces derniers feront la une de l'actualité.

Signaler Répondre

avatar
Benoui2 le 19/10/2016 à 14:40

question de fond :
doit on garder sur notre sol des ressortissant étrangers qui se livre a du trafic de substance illégale?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.