Eméché, il pousse sa femme du 2e étage

Eméché, il pousse sa femme du 2e étage
Photo d'illustration - LyonMag

C’est dans la nuit de jeudi à vendredi qu’une bagarre a éclaté entre un homme de 25 ans et sa compagne.

Alcoolisé et énervé, le jeune homme s’est jeté sur sa femme en tentant de l’étrangler. Dans l’appartement situé rue Sully-Prudhomme à Villeurbanne, la victime, âgée de 23 ans, est poussée par son compagnon du deuxième étage.

Heureusement, dans sa chute, la jeune femme retombe sur le balcon du premier étage et s’en sort  avec quelques contusions. Elle a pu aller à l’hôpital toute seule pour se faire soigner. Le suspect a pu être interpellé et il a été placé en garde à vue. La brigade criminelle de la sûreté départementale vient d’ouvrir une enquête pour faire la lumière sur cette affaire.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Méluche vite ! le 09/11/2016 à 17:19
zeus. a écrit le 07/11/2016 à 22h07

Pour la rue Courteline j'ai alerté la mairie, la presse locale, le commissariat de police de gratte ciel, le 17 et pour l'instant rien n'a été fait.

Mais je me suis fixé comme objectif de le faire disparaitre avant la fin du mois et je pense que je vais y arriver.

Je vais essayer le préfet. Et la brigade des stup.

Par ailleurs n'hésitez pas à alerter le plus de monde possible de votre coté, plus on est nombreux, moins ils pourront nous ignorer.

Pour la camp de l'avenue Salengro, le cabinet du maire m'a dit qu'il ne pouvait rien faire car le terrain appartient à l'état.

Je vais donc trouver un terrain qui appartient à l'état et construire ma maison dessus et personne ne pourra rien me dire. Quoi ? J'ai le droit de rêver....

Une conclusion s'impose : Mélenchon Vite !

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 07/11/2016 à 22:07
Nostromo a écrit le 03/11/2016 à 21h02

Zeus, cela fait des mois, des années, que nous dénonçons la dérive de Villeurbanne
Ce dépotoir au bout de Salengro, qui n'est pas au courant ?
Vous parlez de Courteline / Antonins ?
Moi je vais vous parler de la rue Henri Rolland. La même bande deale dans des transats de 11 heures à 5 heures et ne prend pas la peine de se cacher
Ce sont des mamas algériennes, femmes de ménage de la Semcoda, et des pauvres gars de la ville qui ramassent leur merde tous les matins
Ils sont 10 - 12 à tout casser et font peur à tout un quartier !!!
Tout le monde s'en fout : le bailleur social, les flics (qui osent à peine venir), et en premier lieu le Maire et le Préfet
Alors on fait quoi ? On attend qu'un riverain pète un câble et tire dans le tas pour que M le Maire comprenne ce que devient cette ville ?
Ou qu'un policier se fasse tuer ?

Pour la rue Courteline j'ai alerté la mairie, la presse locale, le commissariat de police de gratte ciel, le 17 et pour l'instant rien n'a été fait.

Mais je me suis fixé comme objectif de le faire disparaitre avant la fin du mois et je pense que je vais y arriver.

Je vais essayer le préfet. Et la brigade des stup.

Par ailleurs n'hésitez pas à alerter le plus de monde possible de votre coté, plus on est nombreux, moins ils pourront nous ignorer.

Pour la camp de l'avenue Salengro, le cabinet du maire m'a dit qu'il ne pouvait rien faire car le terrain appartient à l'état.

Je vais donc trouver un terrain qui appartient à l'état et construire ma maison dessus et personne ne pourra rien me dire. Quoi ? J'ai le droit de rêver....

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 03/11/2016 à 21:02
zeus. a écrit le 29/10/2016 à 11h43

A Villeurbanne toutes les limites ont été franchies. Il n'y a plus de décence plus de respect de la loi.

Je prends 2 exemples concrets :
1er exemple
au bout de l'avenue Roger Salengro, juste en face du rond point, au niveau de la bretelle du périph, un campement sauvage est sorti de terre il y a quelques mois. Maintenant des enfants, des filles de 4 ans environ font leur besoin sur la pelouse jouxtant le rond point à la vue de tout le monde, vu la circulation des centaines de personnes. Moi j'y passe le plus vite possible pour aller travailler mais on peut imaginer que des pédophiles viennent régulièrement s'y poster pendant quelques heures. Par ailleurs la pelouse est devenue un immonde wc à ciel ouvert.

La mairie ne fait rien, la police non plus ni le préfet.

2 eme exemple
A l'angle de la rue Georges Courteline et de la rue des Antonins, tous les soirs des gens dealent sans se cacher, sur le trottoir en toute impunité, ils sont au minimum une dizaine à trainer là.
La mairie ne fait rien, la police non plus ni le préfet.

Vous avez sans doute d'autres exemples. N’hésitez pas à les signaler.
La presse locale va peut etre se reveiller. C'est bien la seule chose qui fera bouger les élus.

Zeus, cela fait des mois, des années, que nous dénonçons la dérive de Villeurbanne
Ce dépotoir au bout de Salengro, qui n'est pas au courant ?
Vous parlez de Courteline / Antonins ?
Moi je vais vous parler de la rue Henri Rolland. La même bande deale dans des transats de 11 heures à 5 heures et ne prend pas la peine de se cacher
Ce sont des mamas algériennes, femmes de ménage de la Semcoda, et des pauvres gars de la ville qui ramassent leur merde tous les matins
Ils sont 10 - 12 à tout casser et font peur à tout un quartier !!!
Tout le monde s'en fout : le bailleur social, les flics (qui osent à peine venir), et en premier lieu le Maire et le Préfet
Alors on fait quoi ? On attend qu'un riverain pète un câble et tire dans le tas pour que M le Maire comprenne ce que devient cette ville ?
Ou qu'un policier se fasse tuer ?

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 31/10/2016 à 10:57

Un conducteur de bus blessé à Villeurbanne dans le quartier du Tonkin, voir article de lyon mag.


J'attends les "c'est pas grave" ça arrive tous les jours.

Pour info quand j'ai signalé le trafic de drogue a la station Cusset aux TCL, ils m'ont dit "c'est normal, c'est la société".

J'en deduis que n'importe qui peut organiser un trafic de drogue chez lui, et si la justice vous cherche des noise, tout ce que vous avez à dire c'est "c'est normal, c'est la société qui veut ça" ?

Signaler Répondre

avatar
abon le 31/10/2016 à 08:34
chipie a écrit le 31/10/2016 à 08h17

quand on lit a travers les lignes on ne peut tre que born Zeus, je n'ai jamais dit que c' tait normal mais aucun rapport avec la Syrie et le reste de ce que j' ai pu lire a part Avocat mais moi je n'excuses pas ce geste !??

Ha bon....encore faut il savoir lire et surtout interpréter !!

Signaler Répondre

avatar
chipie le 31/10/2016 à 08:17

quand on lit a travers les lignes on ne peut tre que born Zeus, je n'ai jamais dit que c' tait normal mais aucun rapport avec la Syrie et le reste de ce que j' ai pu lire a part Avocat mais moi je n'excuses pas ce geste !??

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 30/10/2016 à 11:02
chipie a écrit le 30/10/2016 à 02h07

Zeus il y a des scnes de mnage comme celle l tous les jours arrtez de faire des amalgames ! ! !

C'est normal de pousser son ou sa compagne par le fenêtre ? Pas chez moi non.

Quand bien même cela arriverait tous les jours, la priorité serait de tout faire pour que cela n'arrive plus.

Je comprends que ce ne soit pas la priorité de la droite et du PS pour qui la seule chose qui compte est la finance et la suppression des services publiques, mais pour les progressistes il est hors de question de laisser la société se déliter.

Signaler Répondre

avatar
chipie le 30/10/2016 à 02:07

Zeus il y a des scnes de mnage comme celle l tous les jours arrtez de faire des amalgames ! ! !

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 29/10/2016 à 23:18
zeus. a écrit le 29/10/2016 à 11h43

A Villeurbanne toutes les limites ont été franchies. Il n'y a plus de décence plus de respect de la loi.

Je prends 2 exemples concrets :
1er exemple
au bout de l'avenue Roger Salengro, juste en face du rond point, au niveau de la bretelle du périph, un campement sauvage est sorti de terre il y a quelques mois. Maintenant des enfants, des filles de 4 ans environ font leur besoin sur la pelouse jouxtant le rond point à la vue de tout le monde, vu la circulation des centaines de personnes. Moi j'y passe le plus vite possible pour aller travailler mais on peut imaginer que des pédophiles viennent régulièrement s'y poster pendant quelques heures. Par ailleurs la pelouse est devenue un immonde wc à ciel ouvert.

La mairie ne fait rien, la police non plus ni le préfet.

2 eme exemple
A l'angle de la rue Georges Courteline et de la rue des Antonins, tous les soirs des gens dealent sans se cacher, sur le trottoir en toute impunité, ils sont au minimum une dizaine à trainer là.
La mairie ne fait rien, la police non plus ni le préfet.

Vous avez sans doute d'autres exemples. N’hésitez pas à les signaler.
La presse locale va peut etre se reveiller. C'est bien la seule chose qui fera bouger les élus.

Nom d'un chien, reveillez vous les gens !
Hier soir 2 policiers ont été agressés au Tonkin :
http://c.leprogres.fr/rhone/2016/10/29/les-violences-se-multiplient-contre-la-police

Si votre seule réaction face à des fait graves est 'mdr', les choses vont vraiment mal tourner.

Je rappelle qu'il y a moins de 7 jours il y a aussi eu une fusillade mortelle au Buers.

Signaler Répondre

avatar
gillesbb le 29/10/2016 à 21:47
zeus. a écrit le 29/10/2016 à 11h43

A Villeurbanne toutes les limites ont été franchies. Il n'y a plus de décence plus de respect de la loi.

Je prends 2 exemples concrets :
1er exemple
au bout de l'avenue Roger Salengro, juste en face du rond point, au niveau de la bretelle du périph, un campement sauvage est sorti de terre il y a quelques mois. Maintenant des enfants, des filles de 4 ans environ font leur besoin sur la pelouse jouxtant le rond point à la vue de tout le monde, vu la circulation des centaines de personnes. Moi j'y passe le plus vite possible pour aller travailler mais on peut imaginer que des pédophiles viennent régulièrement s'y poster pendant quelques heures. Par ailleurs la pelouse est devenue un immonde wc à ciel ouvert.

La mairie ne fait rien, la police non plus ni le préfet.

2 eme exemple
A l'angle de la rue Georges Courteline et de la rue des Antonins, tous les soirs des gens dealent sans se cacher, sur le trottoir en toute impunité, ils sont au minimum une dizaine à trainer là.
La mairie ne fait rien, la police non plus ni le préfet.

Vous avez sans doute d'autres exemples. N’hésitez pas à les signaler.
La presse locale va peut etre se reveiller. C'est bien la seule chose qui fera bouger les élus.

wow !! vous devez habiter à modagiscio vu ce que vous nos racontez mais pas en France vu par les socialistes qui nous vendent du" pauvre" bet s'en font leur salaire au détriment de nos retraités pauvres qui eu x souffrent.


il faut ABSOLUMENT limiter les cumuls et salaires des pourris de la politique à 3000 € et on verra qui réellement bossera pour son prochain

Signaler Répondre

avatar
AVOCAT le 29/10/2016 à 17:37

Une scène de ménage qui à mal tourné , rien de bien méchant , excusez le !

Signaler Répondre

avatar
chipie le 29/10/2016 à 17:24

cette histoire fait boulle de neige jusqu' la Syrie ! ! ! un mec bourr ! et si sa femme ne porte pas plainte il recommencera! tous les jours des femmes meurent sous les coups de leur bourreau une toute les 3 mm !!!!

Signaler Répondre

avatar
Langue de veau,MDR le 29/10/2016 à 17:04
sami a écrit le 29/10/2016 à 16h21

Mdrrr on n' est pas encore a Chicago sinon tu ne serais pas la pour
te plaindre alors des crottes par ci et par la c pas trop grave compare a ce qui se passe dans des pays comme la Syrie

A force de s'occuper du voisin ,ça risque bientot de nous arriver comme à la Syrie. Ce qui touche les uns fini toujours par toucher les autres.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 29/10/2016 à 16:22
Honnête citoyen a écrit le 29/10/2016 à 15h54

Malheureusement les journalistes sont de mèche avec les politiques! Il faut cacher beaucoup de choses pour que la population ne se sente pas menacée de partout mais laisser quelques miettes tout de même.
Ainsi les politiques peuvent afficher de bons bilans pour se représenter etc etc.....

j'ajoute que ces enfants de très jeune age au rond point Salengro sont seuls sans surveillance de leurs 'parents'.

Aucune action des services sociaux non plus. On marche sur la tête !

Signaler Répondre

avatar
sami le 29/10/2016 à 16:21

Mdrrr on n' est pas encore a Chicago sinon tu ne serais pas la pour
te plaindre alors des crottes par ci et par la c pas trop grave compare a ce qui se passe dans des pays comme la Syrie

Signaler Répondre

avatar
Honnête citoyen le 29/10/2016 à 15:54
zeus. a écrit le 29/10/2016 à 11h43

A Villeurbanne toutes les limites ont été franchies. Il n'y a plus de décence plus de respect de la loi.

Je prends 2 exemples concrets :
1er exemple
au bout de l'avenue Roger Salengro, juste en face du rond point, au niveau de la bretelle du périph, un campement sauvage est sorti de terre il y a quelques mois. Maintenant des enfants, des filles de 4 ans environ font leur besoin sur la pelouse jouxtant le rond point à la vue de tout le monde, vu la circulation des centaines de personnes. Moi j'y passe le plus vite possible pour aller travailler mais on peut imaginer que des pédophiles viennent régulièrement s'y poster pendant quelques heures. Par ailleurs la pelouse est devenue un immonde wc à ciel ouvert.

La mairie ne fait rien, la police non plus ni le préfet.

2 eme exemple
A l'angle de la rue Georges Courteline et de la rue des Antonins, tous les soirs des gens dealent sans se cacher, sur le trottoir en toute impunité, ils sont au minimum une dizaine à trainer là.
La mairie ne fait rien, la police non plus ni le préfet.

Vous avez sans doute d'autres exemples. N’hésitez pas à les signaler.
La presse locale va peut etre se reveiller. C'est bien la seule chose qui fera bouger les élus.

Malheureusement les journalistes sont de mèche avec les politiques! Il faut cacher beaucoup de choses pour que la population ne se sente pas menacée de partout mais laisser quelques miettes tout de même.
Ainsi les politiques peuvent afficher de bons bilans pour se représenter etc etc.....

Signaler Répondre

avatar
les pieds dans l'eau le 29/10/2016 à 11:51
RDC a écrit le 29/10/2016 à 10h02

On ne vantera jamais assez les avantages des rez de chaussée !!

Surtout lors des inondations.

Signaler Répondre

avatar
zeus. le 29/10/2016 à 11:43

A Villeurbanne toutes les limites ont été franchies. Il n'y a plus de décence plus de respect de la loi.

Je prends 2 exemples concrets :
1er exemple
au bout de l'avenue Roger Salengro, juste en face du rond point, au niveau de la bretelle du périph, un campement sauvage est sorti de terre il y a quelques mois. Maintenant des enfants, des filles de 4 ans environ font leur besoin sur la pelouse jouxtant le rond point à la vue de tout le monde, vu la circulation des centaines de personnes. Moi j'y passe le plus vite possible pour aller travailler mais on peut imaginer que des pédophiles viennent régulièrement s'y poster pendant quelques heures. Par ailleurs la pelouse est devenue un immonde wc à ciel ouvert.

La mairie ne fait rien, la police non plus ni le préfet.

2 eme exemple
A l'angle de la rue Georges Courteline et de la rue des Antonins, tous les soirs des gens dealent sans se cacher, sur le trottoir en toute impunité, ils sont au minimum une dizaine à trainer là.
La mairie ne fait rien, la police non plus ni le préfet.

Vous avez sans doute d'autres exemples. N’hésitez pas à les signaler.
La presse locale va peut etre se reveiller. C'est bien la seule chose qui fera bouger les élus.

Signaler Répondre

avatar
RDC le 29/10/2016 à 10:02

On ne vantera jamais assez les avantages des rez de chaussée !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.