L’homme à la machette jugé irresponsable

L’homme à la machette jugé irresponsable
Photo d'illustration - LyonMag

Le tribunal a jugé l’homme pénalement irresponsable de ses actes.

Lors de la nuit du 20 septembre dernier, il avait agressé un de ses voisins de résidence au foyer Aralis à Vénissieux. L’agresseur est arrivé en face de lui, alors que celui-ci se préparait à manger et a brandi une machette.

Devant deux témoins choqués, il s’est mis à frapper sa vitime sans raison, lui assénant une quinzaine de coup à la tête, aux jambes et aux épaules. Ses blessures lui ayant occasionné cinq jours d’arrêt de travail.  "Je suis le templier, le disciple de la rue", devant des propos déroutants lors de la comparution immédiate, deux jours après les faits, le tribunal désigne un expert pour l’examiner.

Le docteur, Lavie, évoque immédiatement l’absence de discernement à cause « d’une psychose chronique avec un sentiment délirant mystique et de persécution ». Hier, le tribunal l’a donc jugé pénalement irresponsable. Il devrait être hospitalisé d’office, le psychiatre ayant remarqué tout de suite son potentiel de dangerosité.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
chipie le 29/10/2016 à 17:27

j'espre qu'il sera neutralis aussi bien pour le personnel soignant que pour tout le monde

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.