Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

photo d'illustration - Lyonmag.com

107 millions d’euros pour une meilleure gestion de l’eau dans la Métropole de Lyon

photo d'illustration - Lyonmag.com

Le contrat d’agglomération pour une gestion durable de l’eau et des milieux aquatiques a été signé ce mercredi, pour la période 2016-2019. Un sujet abordé par la Métropole de Lyon et l’agence de l’eau Rhône-Méditérranée-Corse, à l’occasion du salon Pollutec à Eurexpo.

107 millions d’euros seront consacrés pour mieux adapter la ville au changement climatique. La SPL Confluence, la SPL Part-Dieu, le Sytral et l’Université de Lyon s’engagent notamment dans des projets d’infiltration des eaux pluviales. L’objectif de désimperméabilisation de 113 hectares a ainsi été annoncé. Cela passe par exemple par l’installation d’un dispositif de gestion alternative des eaux pluviales à la Part-Dieu, ou par le développement d’un réseau d’assainissement de 40 hectares en réseau séparatif des eaux pluviales et des eaux usées à la Confluence, permettant de réduire le volume des eaux pluviales se dirigeant vers la station d’épuration de Pierre Bénite.

 

"Ce contrat d’agglomération, qui a pour objectif de concilier le développement urbain et la préservation et restauration des ressources en eau et des milieux aquatiques de l’agglomération, s’inscrit en cohérence avec le schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE) de l’est lyonnais et le contrat territorial pour la restauration du Rhône de Miribel et de ses annexes fluviales", précise la Métropole de Lyon.

 

Il faut savoir que la Métropole de Lyon se caractérise par un réseau hydrographique et hydrogéologique d’une grande richesse et d’une grande diversité. Le Rhône et la Saône, les cours d’eau de l’ouest lyonnais et les nappes souterraines sont structurants pour le territoire et représentent des ressources essentielles pour de nombreux usages.



Tags : eaux usées | eaux pluviales | métropole de Lyon | agence de l'eau |

Commentaires 1

Déposé le 01/12/2016 à 12h13  
Par AirPocalyspe Citer

"les nappes souterraines representent des ressources essentielles pour de nombreux usages" , ah ah , tu m'etonnes john !!
Dans le genre "nombreux usages" il y a par exemple, l'eau du "robinet" qui est tiré à quasi 100% de nappes souterraines liées au rhone !
On peut le dire , oui oui, c'est relativement essentiel , l'eau des nappes !!

Dans le genre relativement essentiel , en ce jour de méga pollution aux particules (merci les cheminées au bois "écologiques" qui, CHACUNE , polluent autant que 500 voitures . oui oui, 1 cheminée = 500 voitures !!) nous avons aussi l'air que nous respirons, qui pourrait être qualifié de "ressource essentielle pour de nombreux usages", comme vivre par exemple....

Mais à Lyon, et en particulier à la mairie, c'est toujours maxi pollution pour les conscons d'habitants ! Merci Collomb pour ta bonne gestion des priorités ! L'air qu'on respire, c'est pas bien important !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.