Saint-Quentin-Fallavier : une folle course-poursuite finit mal

Saint-Quentin-Fallavier : une folle course-poursuite finit mal
Photo d'illustration - LyonMag

Le véhicule impliqué dans la course-poursuite a tenté de doubler un camion en voulant semer les forces de l’ordre.

Vers 4h30, ce mardi à Vénissieux, un équipage de police constate qu’une Citroën Xara grille un feu rouge en sortant du périphérique situé route de Vienne. Le conducteur, après avoir été sommé par les forces de l’ordre de s’arrêter, poursuit sa route. Provocation supplémentaire : les trois passagers font des doigts d’honneur aux policiers qui les poursuivent.

Une folle course-poursuite s’engage alors, deux équipages du commissariat de Vénissieux et deux de la brigade anti criminalité suivent de près le fuyard. Ce dernier roule alors à très grande vitesse et réitère de nombreuses infractions, indique le Progrès.

Après une quinzaine de minutes de course-poursuite, le conducteur perd finalement le contrôle de sa voiture en souhaitant doubler un camion par la droite, fait plusieurs tonneaux et finit sa course dans un champ. Le conducteur, connu des forces de l’ordre et les trois passagers, tous âgés de 30 à 17 ans, ont été transportés à l’hôpital. Un policier s’est blessé à la main en tentant de redresser le véhicule.

La brigade de sûreté urbaine de Vénissieux a été chargée de l’enquête.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Post monétaire le 10/02/2017 à 12:15
BBR a écrit le 10/02/2017 à 06h46

Et encore des frais , du rsa , des invalidites des pensions pour ces 4 voyous, toujours des chances pour la FRANCE. ?..

Solution d'une partie de l'extrême droite :

"aligner devant un mur et BANG !"

?

Signaler Répondre

avatar
BBR le 10/02/2017 à 06:46

Et encore des frais , du rsa , des invalidites des pensions pour ces 4 voyous, toujours des chances pour la FRANCE. ?..

Signaler Répondre

avatar
Danger le 08/02/2017 à 20:55
Bien fait !! a écrit le 08/02/2017 à 12h38

En complément de cet article, je me permets d'apporter les éléments suivants.

Le ministre socialiste de l'intérieur, a dans une circulaire demandé a ses effectifs de ne pas engager de poursuite.

Le sachant les délinquants peuvent commettre tout et n'importe quoi, ils ne seront pas poursuivis.

C'est ce qui explique les doigts d'honneur et autres provocations.

Fort heureusement les délinquants se sont scratchés seuls et son blessés.

Maintenant vous pouvez continuer de voter socialiste ou ripouxblicains.
Mais ne venez pas vous plaindre de l'insécurité et de ses conséquences sur votre quotidien.

Bravo et merci aux policiers.

A bon entendeur !

lol

avez vous une meilleure idée de vote.

Le seul parti qui annonce vouloir lutter contre la délinquance est un parti de droite avec tout ce qui en découle : retraite à 65 ans, suppression des 39 heures etc

seulement ils ne le disent pas avant hein ! Au contraire ils présentent un programme d'extreme gauche juste avant l'election pour ensuite appliquer une politique libérale.

Signaler Répondre

avatar
anti le 08/02/2017 à 20:23

J espère que le policier se rétablira vite ...

Signaler Répondre

avatar
@bien fait le 08/02/2017 à 19:31

Des preuves concrètes et fiable svp ? Sinon c'est du vent ...

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 08/02/2017 à 12:43

J'espère que tout a été filmé :o)

Signaler Répondre

avatar
Bien fait !! le 08/02/2017 à 12:38

En complément de cet article, je me permets d'apporter les éléments suivants.

Le ministre socialiste de l'intérieur, a dans une circulaire demandé a ses effectifs de ne pas engager de poursuite.

Le sachant les délinquants peuvent commettre tout et n'importe quoi, ils ne seront pas poursuivis.

C'est ce qui explique les doigts d'honneur et autres provocations.

Fort heureusement les délinquants se sont scratchés seuls et son blessés.

Maintenant vous pouvez continuer de voter socialiste ou ripouxblicains.
Mais ne venez pas vous plaindre de l'insécurité et de ses conséquences sur votre quotidien.

Bravo et merci aux policiers.

A bon entendeur !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.