Michel Chenevat : "Début 2018, les Lyonnais pourront faire leurs courses dans le Grand Hôtel-Dieu"

Michel Chenevat : "Début 2018, les Lyonnais pourront faire leurs courses dans le Grand Hôtel-Dieu"
Michel Chenevat - LyonMag

Michel Chenevat, Directeur Régional d'Eiffage Construction Centre-Est, était l’invité ce lundi de Gérard Angel dans les Coulisses du Grand Lyon sur Jazz Radio en partenariat avec le restaurant l’Institution.

Le groupe Eiffage est en charge des travaux de reconversion du Grand Hôtel-Dieu. Michel Chenevat est revenu sur le calendrier. "Les travaux vont être terminés en plusieurs temps. Nous prévoyons de livrer la première tranche des travaux qui concerne les commerces, les bureaux et quelques logements pour la fin 2017. Début 2018, les Lyonnais pourront aller faire leurs courses dans le Grand Hôtel-Dieu rénové. Le terme ultime, ce sera la livraison de la Cité internationale de la gastronomie pour la fin 2018".

Michel Chenevat a également évoqué les difficultés d’un tel chantier. "C’est un chantier hors norme ! C’est plus grande opération privée d’un bâtiment historique en France. Il y a eu des fouilles archéologiques qui ont duré plus de 18 mois".

Le directeur régional d’Eiffage s’est aussi exprimé sur l’instauration par la Région et son président Laurent Wauquiez une clause Molière pour sélectionner les entreprises qui travailleront sur les chantiers d’Auvergne-Rhône-Alpes avec pour les ouvriers l’obligation de parler français. "Chez Eiffage, nous n’utilisons pas directement de travailleurs détachés. C’est une philosophie que nous nous imposons".

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h15 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
c'est super le 16/02/2017 à 14:07

Et faire ses courses, c'est super. Les lyonnais ne connaissent pas leur chance!

Moi je les fais tous les jours et je m'éclate, c'est super. Tous mes soucis s'envolent, je rayonne. Et c'est chaufffé et les gens sont sympas.

Je pensais qu'il y avait déjà des magasins à Lyon, mais je suis content que trouver des marchés émergents pour des beaux produits.

Merci Eiffage, et faites vous pleins de devises.

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais. le 13/02/2017 à 11:16

""" Chez Eiffage, nous n’utilisons pas directement de travailleurs détachés."""

Tout est dit !!....pas directement....mais indirectement par le biais de la sous-traitance oui !!
Un grand groupe comme les autres en somme......adepte du mensonge : c'est l'autre, pas moi !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.