Thomas Rudigoz : "Collomb ne m’a pas forcé la main pour soutenir Macron"

Thomas Rudigoz : "Collomb ne m’a pas forcé la main pour soutenir Macron"
Thomas Rudigoz - LyonMag

Thomas Rudigoz, le maire du 5e arrondissement, était l’invité ce lundi de Gérard Angel dans les Coulisses du Grand Lyon sur Jazz Radio en partenariat avec le restaurant l’Institution.

L’élu est d’abord revenu sur sa volonté de devenir député dans la 1ère circonscription. "Pour l’instant je ne suis que candidat à l’investiture. Cette décision je l’ai prise après mûre réflexion avec le soutien d’un certain nombre de proches et d’amis politiques".

Parmi les proches de Thomas Rudigoz : Caroline Collomb. "Gérard Collomb ne m’a pas découragé à proposer ma candidature", a précisé le maire du 5e arrondissement de Lyon.

L’élu s’est également exprimé sur son soutien envers Emmanuel Macron en vue de la présidentielle. "Cette décision correspond tout à fait à mon engagement politique. Gérard Collomb ne m’a absolument pas forcé la main. J’ai souhaité le faire quand j’ai vraiment pris conscience de qui était l’homme et ses motivations lors de sa venue à Lyon pour le Congrès des réformateurs qu’avait organisé Gérard Collomb en septembre dernier".

S’affirmant "toujours centriste de cœur", Thomas Rudigoz ne compte cependant pas se tourner vers François Bayrou dans le cadre d’une possible candidature. "Au jour d’aujourd’hui, François Bayrou n’est pas en capacité de pouvoir l’emporter. L’objectif de cette élection est bien évidemment qu’il y ait quelqu’un de cette famille progressiste et réformiste qui gagne et qui empêche Marine Le Pen d’arriver au pouvoir".

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h15 sur Jazz Radio 97.3 et en podcast sur LyonMag.com

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mon œil. le 21/02/2017 à 17:34

avatar
rocco le 21/02/2017 à 14:45

Un eunuque du centre gauche !

Signaler Répondre

avatar
bibiloulou le 20/02/2017 à 15:10

qui nous le prouve

Signaler Répondre

avatar
aroa le 20/02/2017 à 13:26

Un vrai centriste d opportunisme

Signaler Répondre

avatar
un TOUS POURRIS de plus le 20/02/2017 à 11:14

Il n'y a pas polus vrai, surtout à la tête de la métropole qui a pris en otage les électeurs lyonnais et les a trahis

Signaler Répondre

avatar
@ suiveurs sous la contrainte le 20/02/2017 à 10:03

Mon cher Rudigoz,
dis plutôt que COLLOMB t'a obligé à dire qu'il ne t'a pas forcé

ce serait bien plus près de la vérité

Signaler Répondre

avatar
ouaf ouaf..... le 20/02/2017 à 08:31

Quand reconnait on un politique qui ment ?

Quand il ouvre la bouche.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.