Vénissieux : panique dans une école après de fausses menaces terroristes

Vénissieux : panique dans une école après de fausses menaces terroristes
Photo d'illustration - LyonMag

Les faits remontent à vendredi dernier, en fin d’après-midi.

Un appel anonyme a indiqué à la directrice du groupe scolaire Flora-Tristan, sur la commune de Vénissieux qu’une attaque terroriste allait toucher l’établissement.

Les propos de la personne à la voix juvénile ont été pris très au sérieux et ont provoqué la mise en place du Plan particulier de mise en sûreté, le PPMS. Pour rappel, ce plan a pour but d’assurer la sécurité des personnes présentes dans un bâtiment, notamment avec des mesures de confinement. De plus, de nombreuses forces de sécurité se sont rendues sur place afin de sécuriser les locaux et permettre la sortie des enfants. Finalement, l’alerte n’était qu’un mauvais canular.

Ce lundi, les enseignants inquiets ont exercé leur droit de retrait. Finalement, le groupe scolaire a rouvert en début d’après-midi.

Une plainte a été déposée par la direction de Flora-Tristan. L’auteur de l’appel anonyme est activement recherché.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
petitparis le 15/03/2017 à 10:59

malheureusement le jour où ils auront décidé de frapper, ils ne préviendront pas. Ont-ils prévenu au Bataclan, à Nice, à Toulouse ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.