Villeurbanne : son ADN est retrouvé dans un salon, le cambrioleur nie les faits

Villeurbanne : son ADN est retrouvé dans un salon, le cambrioleur nie les faits
Photo d'illustration - LyonMag

Il avait été aperçu par un habitant en novembre dernier en plein cambriolage à Villeurbanne.

Un jeune de 17 ans a été interpellé lundi matin à son domicile. Les policiers de la Cellule de lutte contre les cambrioleurs sériels (CLCS) avaient déjà retrouvé son ADN dans le salon d’un appartement cambriolé à Villeurbanne en novembre 2016. Cette trace biologique était aussi apparue sur un vol par effraction commis en octobre 2015 dans le 4e arrondissement de Lyon.

Placé en garde à vue lundi, le jeune a nié en bloc les cambriolages. Déjà connu des services de police, il a été confié à un juge pour enfants, car mineur au moment des faits, en vue d’une mise en examen.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.