Auvergne-Rhône-Alpes : avec 130 millions d’euros d’économies, Wauquiez rend (fièrement) sa copie pour 2016

Auvergne-Rhône-Alpes : avec 130 millions d’euros d’économies, Wauquiez rend (fièrement) sa copie pour 2016
Laurent Wauquiez - Lyonmag.com

La Région présentait ce jeudi son bilan financier pour l’année 2016. L’accent a été mis sur les économies réalisées sur une année, conformément à la promesse électorale de Laurent Wauquiez, le président LR d’Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Ainsi, 130 millions d’euros d’économies ont été faites, alors que seuls 75 millions d’euros avaient été annoncés dans le budget primitif voté en avril 2016. 180 000 euros ont par exemple été économisé avec la suppression des VTC pour l’exécutif régional, 1,45 millions d’euros ont été sauvés grâce à la baisse de 10% des indemnités des élus, tandis que la fin de la prise en charge des forfaits téléphoniques des élus a permis l’économie de 150 000 euros.
 
"Jamais aucune région n’a réalisé de telles économies, ce qui permet de cesser le matraquage fiscal et de relancer fortement l’investissement", se vante la Région.

Ainsi, 5,8 millions d’euros ont été redistribués pour la création de maison ou de centres de santé, pour la rénovation de trois gares et pour la rénovation de deux lycées.
868 millions d’euros ont, par ailleurs, été investis pour soutenir les secteurs du numérique, lancer le plan de sauvegarde des petites lignes ferroviaires ou encore installer dans les lycées des systèmes de sécurité anti-intrusion.

Mais selon le groupe Socialiste, Démocrate, Ecologiste et Apparentés à la Région, il n’y a pas de quoi "pavoiser" : "dans les deux cas, un examen attentif du compte administratif de l’exercice 2016 démontre que les économies sont en vérité bien moins vertueuses qu’annoncées et que le niveau d’investissement n’est pas aussi flatteur pour Laurent Wauquiez".

L’opposition menée par Jean-François Debat accuse même le président de Région de mener une politique budgétaire "synonyme de destruction d’emplois (entre 1500 et 2500 emplois détruits),
de chômeurs laissés pour compte (-44 millions) ou encore d’une action économique au point mort (-17 millions d’euros !)"
.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
gwada le 30/06/2017 à 13:15

Merci MR Wauquiez, vous me prouvez que je ne me suis pas trompe en votant pour vous.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 30/06/2017 à 07:05

Il y a encore beaucoup d'argent (notre argent !) à gagner en coupant les vivres à toutes les associations bidons et autres "clusters" animés par les amis de Queyranne
Continuez Monsieur Wauquiez

Signaler Répondre

avatar
ititanium59 le 30/06/2017 à 06:27

130 millions ? c est 20 fois moins que ce que va nous couter l autoroute ...

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 29/06/2017 à 23:34

Les financements de la formation, pourtant de la compétence des régions , ont drastiquement baissé...
Mais chut ...!

Signaler Répondre

avatar
Trump l'oeil le 29/06/2017 à 23:25

14 mois de vacance à la DRH pendant la fusion/réorganisation aura participé significativement à ce résultat sonnant et trébuchant.
Mais Quid de l'efficacité des services, qui ne devaient pas savoir comment travailler ?
http://acteursdeleconomie.latribune.fr/territoire/politique/2017-06-29/region-auvergne-rhone-alpes-malaise-et-souffrances-au-sein-de-l-executif-742096.html

Signaler Répondre

avatar
Parêsia le 29/06/2017 à 22:51

Je ne comprends pas pourquoi certains s'obstinent à caricaturer défavorablement LW. Il est de droite, certes, mais moins démagogue que les socialistes jusque là...

Signaler Répondre

avatar
andreper le 29/06/2017 à 22:28

L'opposition de la mini gauche ancienne ou nouvelle est bien dans son attitude habituelle, caractérisée par l'accroissement des impôts sans résultats au bénéfice des contribuables

Signaler Répondre

avatar
sakura le 29/06/2017 à 19:21

@oui mais non ; imaginons que la région ait décidé de ne baisser que les dépenses et d’arrêter les investissements, on trouverait certainement des gens pour s'en plaindre et qui sait vous feriez peut être parti de ces personnes..Les français veulent qu'on diminue les dépenses mais veulent qu'on continue à investir afin d'améliorer leur condition de vie..

Signaler Répondre

avatar
oui mais non le 29/06/2017 à 18:45

imaginons que la région est effectivement baissé ses dépenses de 130 unités. Si elle augmente par ailleurs ses investissements, qui sont aussi des dépenses, donc de l'argent qui sort, de plus de 130 , alors elle n'a fait aucune économie. Pire , si elle a acheté de l'argent, via des emprunts bancaires par exemple, pour faire ses investissements, elle a en fait augmenté sa dette , et non pas diminué.
Donc baissé les dépenses de fonctionnement 130 pour dépenser encore plus en invest, ca ne peut pas tenir la route. En particulier pour la dette, car le montant des emprunts augmentant, ça augmente les dépenses , pas forcement en 2017 ou 2018 , mais surement en 2019 2020.
Drôle de fierté ....

Signaler Répondre

avatar
paletuviers le 29/06/2017 à 18:32

bravo ca nous change de Queyranne...merci Laurent

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.