Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le Musée des Tissus - LyonMag

La Région Auvergne-Rhône-Alpes se demande si Georges Képénékian ne veut pas “sacrifier le musée des Tissus”

Le Musée des Tissus - LyonMag

Ce jeudi après-midi, un nouveau comité de pilotage sur l'avenir du musée des Tissus doit se tenir à Lyon.

Et les débats risquent d'être mouvementés après les dernières déclarations du nouveau maire Georges Képénékian. Lors du conseil municipal mardi soir, l'ancien adjoint à la Culture avait critiqué le rapport du cabinet d'études et renouvellé son souhait de créer un pôle muséal avec les collections de l'institution en sursis. Il était enfin appuyé par David Kimelfeld, président de la Métropole, qui trouvait la solution de la Région Auvergne-Rhône-Alpes comme "manquant d'ambition".

 

De quoi provoquer la colère de Laurent Wauquiez qui avait pris le relais après les défections de la Ville de Lyon et de la Métropole. "L'étude, Georges Képénékian ne l'a ni commandée, ni financée. Il avait refusé de siéger au comité lorsqu'on avait choisi le cabinet d'études, c'est hallucinant", nous confie l'entourage du président Laurent Wauquiez.

 

"Ce pôle muséal, personne n'en veut. Georges Képénékian repart sur ce schéma qui va nous faire perdre encore 2 mois. La Ville de Lyon est prête à sacrifier le musée pour des raisons qu'on ne connaît pas. Elle déroule le tapis rouge aux Chinois tout en tuant le patrimoine de la soie. Ca sera la fin du musée des Tissus alors que l'Etat va donner 5 millions d'euros, ce qui est devenu rare voire impossible aujourd'hui !", poursuit ce proche de Laurent Wauquiez.

 

Dans tous les cas, c’est la Chambre de Commerce et d’Industrie qui aura le dernier mot dans le dossier. Selon le Progrès, elle pourrait céder pour un euro symbolique l’établissement situé rue de la Charité. Une nouvelle direction, portée par la région Auvergne-Rhône-Alpes, permettrait de sauver le musée des Tissus.

Laurent Wauquiez avait en effet affiché ouvertement il y a quelques semaines sa volonté d’un projet de renaissance "innovant et fédérateur" avec au bout un engagement financier sur la durée, notamment un apport d’un million d’euros chaque année à partir de 2018 et un investissement de 10 millions d’euros, sous condition d’un engagement des partenaires publics et privés.



Tags : Musée des Tissus | wauquiez | Kepenekian | Région Auvergne-Rhône-Alpes | ville de lyon |

Commentaires 3

Déposé le 21/07/2017 à 00h00   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par dubonsens Citer

Grosse magouille entre Gégé et Dentressangle qui veut récupérer le bâtiment du musée. Le fric au détriment de notre patrimoine une fois de plus!...

Déposé le 20/07/2017 à 15h50  
Par MERCI ,Georges. Citer

le musée des tissus ,s'appellera désormais "LE musée des cons" ou chacun aura sa place. On dit MERCI à -QUI ?

Déposé le 20/07/2017 à 14h48  
Par Superprotector69 Citer

Les promoteurs immobiliers qui manoeuvrent en sous marin avec la complaisance de la ville et la métropole s'en frottent les mains....
Petit rappel, le bâtiment (Maison rhodanienne de l'environnement) jouxtant le musée a été cédé pour un montant dérisoire. Je ne serai pas étonné que l'immobilier du musée soit racheté par la même entité.

Confluence et Part Dieu même combat. Ne serait ce pas une politique globale sur l'ensemble de la ville ?!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.