Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

photo d'illustration - Lyonmag.com

Rythmes scolaires : entre bien-être de l’enfant et budget, les communes expliquent leur choix

photo d'illustration - Lyonmag.com

Alors que l’heure est encore aux vacances, les communes du Rhône préparent déjà la prochaine rentrée scolaire. Et parmi les grandes questions à trancher avant le retour des enfants sur les bancs de l’école, le retour ou non à la semaine de 4 jours.

Un décret publié fin juin laisse le choix aux maires de mettre fin ou non à la réforme des rythmes scolaires. 95 communes du Rhône ont ainsi décidé de revenir à la semaine de 4 jours. C’est le cas de Mornant, où "80% des parents et des enseignants ont souhaité revenir à l’ancien système", explique le maire LR Renaud Pfeffer.

Dans cette commune située au sud de Lyon, les activités seront redéployées le mercredi matin. "Cela permet de faire attention au bien-être de l’enfant et de faire des économies", justifie l’élu. Entre 80 000 et 1000 euros seront ainsi réinvestis dans du matériel numérique destiné à l’école.

 

A Villeurbanne, les rythmes scolaires ont coûté 1,5 millions d’euros à la Ville. Pourtant, pas question de revenir dessus : "C’est un choix politique. Il faut quand même se rappeler que la nouvelle organisation des temps scolaire a permis la tenue des activités périscolaires. On ne fera pas, le soir à 4 jours, des activités périscolaires comme on le fait à 4 jours et demi. C’est pour ça qu’on est attaché à la semaine de 4 jours et demi", précise Damien Berthilier, adjoint à l’éducation à Villeurbanne.

La ville, dirigée par le socialiste Jean-Paul Bret, mènera l’année prochaine une évaluation globale en lien avec l’Education Nationale "à la fois sur les temps scolaires pour voir comment une matinée supplémentaire permet de meilleurs apprentissages et sur les temps périscolaires pour voir s’ils sont bien ajustés et pour avoir une vision particulière sur l’individualisation en fonction de l’âge des enfants".

 

A Mornant, le constat a déjà été fait : "on s’est rendu compte que les enfants étaient très fatigués. Les enseignants nous ont montré que les enfants arrivaient à faire un exercice le mardi soir, et qu’ils n’y arrivaient plus le jeudi matin", constate Renaud Pfeffer. Le maire LR dresse un autre tableau sombre : "On creuse des inégalités. Déjà, la réforme n’a jamais été suivie dans le privé. Mais donner le choix aux communes créé des différences entre les territoires urbains et ruraux. Il faudrait que l’Etat assume ses responsabilités sur des questions aussi importantes que l’Education.

 

Sur les 95 communes qui reviennent à la semaine de 4 jours, on compte seulement sept villes de la Métropole de Lyon. Mais toutes se retrouveront sur un point : la rentrée scolaire est fixée au 4 septembre.



Tags : rythmes scolaires | semaine de 4 jours | Mornant | villeurbanne | pfeffer | bret |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.