Pics de pollution à Lyon : un ticket TCL à 3 euros la journée voté par le Sytral

Pics de pollution à Lyon : un ticket TCL à 3 euros la journée voté par le Sytral
Photo d'illustration - LyonMag

Ce vendredi après-midi, pour le dernier conseil du Sytral avant l’été, et probablement l’un des derniers de la présidente-sénatrice Annie Guillemot, le syndicat en charge des TCL a voté notamment l’évolution de sa grille tarifaire.

Malgré de nombreux sièges vides, le Sytral s’est penché sur le cas si polémique des pics de pollution. En 2014, tout un week-end avait été rendu gratuit sur le réseau pour lutter contre l’atmosphère irrespirable, qu’elle soit due à la pollution à l’ozone ou aux particules fines.
Mais une journée forte rendue gratuite coûterait 400 000 euros au Sytral selon ses propres calculs, n’omettant pas de souligner que les abonnés n’étaient pas remboursés et étaient donc traités de manière inéquitable par rapport à l’usager lambda.

Ce vendredi donc, le Sytral a voté la création d’un ticket journée à 3 euros lors des épisodes constatés de pollution dans l’agglomération, lorsque les arrêtés préfectoraux auront été pris. Contre 5,60 euros pour le traditionnel ticket TCL 24h, soit une prise en charge de 2,60 euros par le Sytral. C’est le même prix qu’un ticket 2 heures en période normal. Et c’est mieux qu’à Paris où le même ticket pic de pollution a été voté à 3,80 euros par le STIF.

"Ca peut concerner plusieurs dizaines de milliers de voyageurs, selon Pierre Hémon (EELV). On est même en capacité d’absorber une augmentation du nombre de voyageurs".

Mais ce n’est pas suffisant pour le groupe UDI de la Métropole de Lyon, qui estimait dans une lettre ouverte qu’un tarif spécifique à 2 euros aurait dû être créé pour les voyageurs étudiants, scolaires ou famille nombreuse. "Les tarifs pour ces catégories existent déjà et sont bien plus intéressants que 3 euros par jour", leur a répondu Pierre Hémon durant le conseil syndical.

Au passage, les usagers disposant d’abonnements déjà réglés ne seront pas remboursés. Ils font pourtant partie de ceux qui lutteront contre la pollution en empruntant très probablement le réseau des transports en commun lyonnais.

La délibération a été votée à l’unanimité.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
moi le 23/07/2017 à 15:00
Perou@LC a écrit le 21/07/2017 à 20h06

MDR !, comme d'hab' que de la com'. La plupart des personnes qui vont travailler font un AR dans la journée. C'est combien déjà le ticket à l'unité ? Fausse remise, com' ecolo green business à 2 francs 6 sous !

et pourquoi faudrait-il offrir une superbe remise ou la gratuité aux pollueurs?
donc un gars ne prend jamais les tcl (à tort ou à raison), il pollue toute l'année pour aller au travail (plus ou moins selon sa voiture). Il y a un pic de pollution, il n'a pas de vignette pour circuler mais ce sont les usagers des tcl qui doivent payer toute l'année pour lui offrir un ticket à 2 euros, 1 euros...?

Signaler Répondre

avatar
Guillaume700 le 22/07/2017 à 14:15

"C'est mieux qu'à Paris! "Arrêtez de vous comparez et de vous croire meilleurs ou mieux que Paris.
La vérité c'est que les lyonnais sont extrêmement jaloux de Paris, ne se remettent pas en cause et donc n'avance pas.
De toute façon, il y a tellement de fraude ici, qu'une journée gratuite ne changera pas grand-chose.

Signaler Répondre

avatar
un brin de lucidité le 21/07/2017 à 22:26

De toute façon, l'interdiction de tous les moteurs à essence dans les grandes villes est vraiment primordiale.
On nous encourage de faire de la marche pour aller au travail, par exemple. Essayez de le faire à l'heure de pointe à Lyon. Vous serez vite rendus K.O. par un cocktail toxique des émissions et du pollen qui a l'air d'être un message fort de notre Mère la Terre que nous sommes une espèce indésirable....

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 21/07/2017 à 20:06

MDR !, comme d'hab' que de la com'. La plupart des personnes qui vont travailler font un AR dans la journée. C'est combien déjà le ticket à l'unité ? Fausse remise, com' ecolo green business à 2 francs 6 sous !

Signaler Répondre

avatar
Perou@LC le 21/07/2017 à 20:04
gratuite les jours de polution a écrit le 21/07/2017 à 16h23

Je ne comprends pas cette demie mesure, il faut la gratuité sur tout le réseau et prendre ces 400 000 euros aux société d'autoroutes. Celui qui prend l'autoroute un jour de pic de pollution est forcément responsable et doit donc payer double ou triple. Inutile de me répondre que les pauvres bla-bla-bla, quand on habite à 45km de son boulot c'est complètement assassin pour l'environnement et donc pour tout le monde. Ce n'est pas pare ce que l'on est pauvre que l'on a droit de détruire la planète, la pauvreté n'est pas une excuse. Quand on achète loin car on a pas les moyens d'acheter près il faut être conscient qu'on payera en circulation.

discours typiquement bobo. Vous avez des appartements bien chers en location pour les pauvres, je suppose ! n'est ce pas ?!

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 21/07/2017 à 18:20

Bon c'est un début... enfin
L'idéal serait de mettre le ticket à l'€ symbolique ces jours là
Et d'interdire vraiment les voitures en ville !

Signaler Répondre

avatar
Post monétaire le 21/07/2017 à 17:54
gratuite les jours de polution a écrit le 21/07/2017 à 16h23

Je ne comprends pas cette demie mesure, il faut la gratuité sur tout le réseau et prendre ces 400 000 euros aux société d'autoroutes. Celui qui prend l'autoroute un jour de pic de pollution est forcément responsable et doit donc payer double ou triple. Inutile de me répondre que les pauvres bla-bla-bla, quand on habite à 45km de son boulot c'est complètement assassin pour l'environnement et donc pour tout le monde. Ce n'est pas pare ce que l'on est pauvre que l'on a droit de détruire la planète, la pauvreté n'est pas une excuse. Quand on achète loin car on a pas les moyens d'acheter près il faut être conscient qu'on payera en circulation.

Et la guerre du fric recommence... et comme d'hab, la pollution sera imposée à tous.
"imposer la destruction = terrorisme".
:(

Signaler Répondre

avatar
Bisounours le 21/07/2017 à 16:28

En période de pollution les transports en commun devraient être gratuits !!!

Signaler Répondre

avatar
gratuite les jours de polution le 21/07/2017 à 16:23

Je ne comprends pas cette demie mesure, il faut la gratuité sur tout le réseau et prendre ces 400 000 euros aux société d'autoroutes. Celui qui prend l'autoroute un jour de pic de pollution est forcément responsable et doit donc payer double ou triple. Inutile de me répondre que les pauvres bla-bla-bla, quand on habite à 45km de son boulot c'est complètement assassin pour l'environnement et donc pour tout le monde. Ce n'est pas pare ce que l'on est pauvre que l'on a droit de détruire la planète, la pauvreté n'est pas une excuse. Quand on achète loin car on a pas les moyens d'acheter près il faut être conscient qu'on payera en circulation.

Signaler Répondre

avatar
Arrrggg le 21/07/2017 à 16:12

On est même en capacité d’absorber une augmentation du nombre de voyageurs
.. A bon ? On ne doit pas utiliser le même réseau

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.