Affaire Mercier : une perquisition a été menée au Sénat

Affaire Mercier : une perquisition a été menée au Sénat
Michel Mercier - LyonMag

Alors que le sénateur du Rhône Michel Mercier (Modem) est visé par une enquête pour de possibles détournements de fonds publics, le Sénat a été perquisitionné ce mercredi.

Dans le cadre de l'enquête pour détournements de fonds publics visant le sénateur du Rhône Michel Mercier, le Sénat a été perquisitionné ce mercredi, rapporte Le Parisien. Le 4 août, le Parquet national financier (PNF) avait ouvert une enquête préliminaire après les révélations du Canard Enchaîné deux jours plus tôt.

L'hebdomadaire s'interrogeait alors sur les emplois des filles de Michel Mercier en tant qu'assistantes parlementaires, et notamment sur celui de Delphine. Empêtré dans cette affaire, le maire de Thizy-les-Bourg avait fini par renoncer à siéger au Conseil constitutionnel. Le 10 août, les membres de la famille Mercier avaient été entendus par la police, alors que Le Parisien révélait le lendemain que le PNF soupçonnerait également la femme et le fils de Michel Mercier d'avoir bénéficié d'emplois fictifs.

Il aura donc fallu que les policiers de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales s'y reprennent à deux fois. Une première ordonnance d'un juge avait amené les fonctionnaires de l'OCLCIFF à venir perquisitionner la chambre haute du Parlement, mais ils s'étaient alors vus refuser l'accès par Gérard Larcher, président de celle-ci.

En attendant que l'enquête progresse, Michel Mercier reste sénateur du Rhône et maire de Thizy-les-Bourg. Cependant, il devrait normalement céder sa place à Michèle Vullien pour siéger au Sénat.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Nostromo le 20/08/2017 à 20:27
Quid a écrit le 20/08/2017 à 10h29

Dissoudre le sénat serait la meilleure des solutions et on peut s'en passer.

Tout à fait d'accord
Ce vieux truc (cher asile) fait partie d'un mille feuille qu'il conviendrait de réduire sérieusement
Comme les régions qui ne servent à rien d'ailleurs, à part se battre entre elles depuis les fusions de Hollande bien entendu.

Signaler Répondre

avatar
ftg le 20/08/2017 à 18:45

Le MIODEM n'a pas de chance : 3 ministres contraints de démissionner (BAYROU, SARNEZ, GOULARD) et 1 sénateur contraint de refuser un siège au Conseil Constitutionnel (MERCIER). Si ce n'est pas un manque de chance, peut être peut on penser qu'il s'agit d'actes illégaux généralisés au sein du MODEM....

Signaler Répondre

avatar
centrisme le 20/08/2017 à 12:19

Evidemment, on n'entend plus tous ces élus centristes lyonnais ( MODEM et UDI) qui doivent leur carrière politique à Michel Mercier.
Peut-être, sont-ils plus ou moins conscients qu'ils deviennent inaudibles ? leur proximité avec l'ex patron du Centre Lyonnais ne fait que renforcer le désarroi démocratique des centristes authentiques militants non élus.
Oui, où sont les dirigeants MODEM et UDI Lyonnais ?

Signaler Répondre

avatar
Quid le 20/08/2017 à 10:29

Dissoudre le sénat serait la meilleure des solutions et on peut s'en passer.

Signaler Répondre

avatar
lorie le 20/08/2017 à 09:10

les loups ne se dévorent pas en eux. mr Mercier aura eu le temps de faire le ménage comme les autres. Heureusement ces incapables trouvent toujours le moyen de laisser des traces.

Signaler Répondre

avatar
gégène le 19/08/2017 à 21:04

Qui aurait dit que le petit conseiller municipal de THIZY. qui tenait la buvette lors de manifestations en arriverait là.Garde des sceaux, avec toutes les casserolles qu'il traine!!!!! IL a voulu viser , trop haut cette fois ci, le conseil Constituniel.Mais il avait oublié une chose son grand ami F BAYROU ex UDI ET MODEM n'est plus à la justice pour le protéger; le Modem est aussi dans la tourmente. Mais notre anguille de MERCIER va encore sortir du filet sans être inquiété, les fesses propres j'en prends le pari !!!!!!!!!

Signaler Répondre

avatar
sami69 le 18/08/2017 à 22:07

Escroc des temps modernes a se nourrir sur la sueur des contribuables , il leurs faudraient des bonnes peines de prisons fermes avec les délinquants de tous horizons et la on verra quelle sera leur reaction a leur sortie, mais bon c est juger des gens qui sont au dessus des lois avec leur relations extra maconniques

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.