Les Lyonnais de Navya lancent le robot taxi autonome

Les Lyonnais de Navya lancent le robot taxi autonome
L'Autonom Cab - DR

Le travail de Navya est désormais connu de tous les Lyonnais.

Implantée à Vénissieux, la société de Christophe Sapet (ex-Infogrames) surprend depuis un an avec sa navette Navly à la Confluence.

Electrique et autonome, Navly décevait toutefois par sa lenteur et la présence obligatoire d'un salarié à son bord.

C'est donc une nouvelle étape de franchie mardi avec la présentation à la Cité du cinéma de l'Autonom Cab, le taxi autonome en anglais.

D'une forme plus allongée (un monospace de 4,65m de long), il est capable de transporter six personnes dans un carré, de rouler jusqu'à 90km/h et bénéficie d'une autonomie de 10 heures. Là encore, Navya le présente comme totalement autonome grâce à dix lidars, six caméras et quatre radars. Une première mondiale qui pourrait bien être testée en conditions réelles, au milieu de la circulation, au printemps prochain. Plusieurs villes seraient candidates.

"Cette solution de mobilité intelligente, sûre et propre va dans le sens de l’histoire, elle ne peut qu’intéresser les collectivités et les métropoles qui veulent bannir la voiture individuelle polluante de leurs centres-villes", a déclaré Christophe Sapet.

En attendant de confronter ce taxi révolutionnaire à la réalité, l'usine de Vénissieux, ainsi que celle de Détroit aux Etats-Unis, vont commencer à sortir plusieurs exemplaires de l'Autonom Cab, estimé à 250 000 euros. Les Lyonnais arriveront-ils à rivaliser avec Google et Uber ?

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
befun le 08/11/2017 à 20:07

Magnifique , il faut encourager cette start up

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.