Occupation d’un amphithéâtre à Lyon 2 : les étudiants appellent à un rassemblement ce vendredi

Occupation d’un amphithéâtre à Lyon 2 : les étudiants appellent à un rassemblement ce vendredi
Photo d'illustration - LyonMag

Ils veulent renforcer l’occupation.

Des étudiants mais également des enseignants et des personnels de l’université Lyon 2 organisent ce vendredi après-midi à partir de 15h un rassemblement sur le campus de Bron. C’est là dans l’amphithéâtre C qu’une cinquantaine de migrants ont trouvé refuge depuis la mi-novembre.

La présidente de Lyon 2, Nathalie Dompnier, avait d’ailleurs tenu une conférence de presse sur le sujet refusant de les expulser et appelant les pouvoirs publics à agir face à la situation.

"Jeudi soir, suite à de nombreuses pressions subies de la part du préfet du Rhône et du ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, cette même présidente est venue nous "proposer une solution" : confiner les camarades migrant.es. dans un gymnase excentré à Meyzieu pour une durée de 10 jours, avant d’être de nouveau jetée.e.s à la rue. Elle exige à ce titre que nous quittions les locaux de l’université vendredi, nous menaçant d’une intervention policière", explique les étudiants dans un communiqué.

"Face à cette absence de véritable solution, nous n’avons d’autre choix que de maintenir l’occupation. Nous exigeons l’examen de toutes les demandes d’asiles ici, en France, ainsi qu’un logement pérenne et décent", ajoutent les personnes mobilisées.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
croco le 03/12/2017 à 11:47

Ce camarades vont bientôt être confronté à leur propre réalité, lorsqu'ils devront assumer leur propre vie hors des cité universitaires subventionnée et de leur parents !

Signaler Répondre

avatar
Chaussures le 03/12/2017 à 11:01
Rasle bol 69 a écrit le 01/12/2017 à 10h42

"les camarades migrant.es" tout est dit dans l'écriture inclusive et le contenu de cette déclaration. Et à quand l'usage de l'amphi pour le travail? Mais ce n'est évidemment pas le problème de ce collectif d'étudiants.

Tout est dit dans votre message. Bravo.

Signaler Répondre

avatar
Rasle bol 69 le 01/12/2017 à 10:42

"les camarades migrant.es" tout est dit dans l'écriture inclusive et le contenu de cette déclaration. Et à quand l'usage de l'amphi pour le travail? Mais ce n'est évidemment pas le problème de ce collectif d'étudiants.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.