Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag

La montée aux Flambeaux, c’est quoi en fait ?

Photo d'illustration - LyonMag

Pour les fervents catholiques lyonnais, la montée aux flambeaux de ce vendredi 8 décembre, c’estla célébration religieuse de la Fête des Lumières par excellence. Pour les touristes ou les non-initiés, le cortège interroge, fascine ou dérange.

La montée aux Flambeaux n’est pas une tradition spécifiquement rattachée à la Fête des Lumières. Elle provient des processions nocturnes du Moyen-Âge. "Elles ont une dimension très spectaculaire, avec un cortège éclairé aux flambeaux, ce qui permet de frapper les esprits des curieux", raconte Paul Chopelin, maître de conférences en histoire moderne à Lyon 3. C’est surtout à partir du XVe et XVIe siècles qu’elles prennent de l’ampleur, notamment par le développement des confréries de pénitents (un groupe d’hommes et de femmes catholiques pratiquant publiquement leur foi). Ces montées sont alors organisées pour certaines fêtes et pour "des circonstances exceptionnelles comme les guerres ou les épidémies".

 

Un moyen de revendication politique

 

À Lyon comme dans d’autres villes, ces montées sont encadrées au XIXe siècle et interviennent la veille de fêtes religieuses telles que Noël ou Pâques. C’est en 1852 qu’elle sera attestée pour le 8 décembre afin de rendre hommage à la vierge Marie et de montrer leur foi de manière concrète et visuelle. Mais derrière l’aspect religieux, se cache une dimension politique pour les contemporains, "comme pour les lumignons aux fenêtres, c'est aussi une façon de montrer sa force", informe le spécialiste d’histoire...

 

Retrouvez l'intégralité de l'article sur le site des étudiants en journalisme de l'ISCPA, Halo-Média, partenaire de LyonMag pour la Fête des Lumières 2017 !



Tags : montée des flambeaux | fete des lumieres |

Commentaires 8

Déposé le 09/12/2017 à 08h58   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par tartiflette Citer

Moi j'aime bien la descente aux flambeaux, avec leurs pulls rouges de l'ESF. Après raclette ou tartiflette avec une bouteille de mondeuse !!! Miam miam miam Bref tout ca c'est du folklore et si ca marche et que cela reste sympa et agréable, pourquoi pas.

Déposé le 08/12/2017 à 18h46  
Par Tout est là Citer

Nicolas a écrit le 08/12/2017 à 14h59

Je croyais que les prières de rue étaient interdites en France... Laïcité sélective !

Comme le précise clairement l'article c'est avant tout "Un moyen de revendication politique.."

Déposé le 08/12/2017 à 17h08  
Par Athus Citer

Nicolas a écrit le 08/12/2017 à 14h59

Je croyais que les prières de rue étaient interdites en France... Laïcité sélective !

Que c'est bien dit !

Déposé le 08/12/2017 à 16h23  
Par novlangue Citer

Nicolas a écrit le 08/12/2017 à 14h59

Je croyais que les prières de rue étaient interdites en France... Laïcité sélective !

La laïcité c'est pour rappeler aux musulmans qu'ils ne sont pas chez eux, quand cela s'adresse aux catholiques c'est de la christianophobie.

Déposé le 08/12/2017 à 14h59  
Par Nicolas Citer

Je croyais que les prières de rue étaient interdites en France... Laïcité sélective !

Déposé le 08/12/2017 à 13h32  
Par romainblachier Citer

Nearque a écrit le 08/12/2017 à 09h50

"La montée aux flambeaux n'est pas une tradition spécifiquement rattachée à la fête des lumières". Vous relisez vous ? la fête des lumières date des années 2000, vous inversez totalement les choses. Cela décrédibilise cet article, d'ailleurs tres soupçonneux à l'égard de ce qui ÉTAIT, avant que Colomb s'en mêle, un événement populaire et religieux

La fête des lumières tade de Barre. Quitte à préférer le moment où elle ne durait qu'un jour (et n'était pas tellement plus religieuse) et où il ne se passait pas grand chose, autant être précis.

Déposé le 08/12/2017 à 12h41  
Par Jeansais Citer

@Nearque
La montée aux flambeaux est récente...peut - être existait -elle au début du XX ème siècle avant ces 10 dernières années où elle est revenue à la mode mais pas dans les années de 50 à 90..
Quant à la fête des lumières on l'appelait avant "les illuminations" ; si elle a bien une origine religieuse ( à l'occasion de l'inauguration de la statue de la vierge sur le clocher de l'ancienne chapelle en 1852) il y a belle lurette qu'elle est devenue une affaire commerciale
l'attraction principale était la décoration des vitrines des commerçants jusqu'à effectivement qu'elle devienne ce qu'elle est actuellement une manifestation de prestige...une idée lumineuse !!

Déposé le 08/12/2017 à 09h50  
Par Nearque Citer

"La montée aux flambeaux n'est pas une tradition spécifiquement rattachée à la fête des lumières". Vous relisez vous ? la fête des lumières date des années 2000, vous inversez totalement les choses. Cela décrédibilise cet article, d'ailleurs tres soupçonneux à l'égard de ce qui ÉTAIT, avant que Colomb s'en mêle, un événement populaire et religieux

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.