Combat de coqs (et de chefs) autour de la volaille de Bresse

Combat de coqs (et de chefs) autour de la volaille de Bresse
Des poulets de Bresse - LyonMag

Bocuse, Ducasse et le monde de la volaille s’opposent à la vente à la découpe voulue par l’industriel LDC et le chef Georges Blanc.

Cette fois-ci, c’est du sérieux. La relance du projet de vente à la découpe de volaille de Bresse AOC génère un combat de coqs qui fait voler les plumes. Le projet est porté par l’industriel LDC, numéro un de la volaille en France. Il est soutenu par Georges Blanc, président du Comité interprofessionnel de la volaille de Bresse, qui a voté pour la révision du cahier des charges par l’INAO. Les opposants sont le dernier abatteur indépendant, Valéry Miéral, et d’autres acteurs de la filière, jusqu’au volailler Pierre Bastin aux Halles. Ils sont soutenus par des grandes toques comme Paul Bocuse, Alain Ducasse ou Mathieu Viannay. Les éleveurs, à qui LDC fait miroiter des profits, sont partagés.
 

Quel est le problème ? Jusqu’à présent, pour ne pas altérer la qualité, le cahier des charges AOC interdit la vente séparée de cuisses ou de blancs. Mais l’évolution de la demande se porte sur les blancs plutôt que sur des volailles entières. Selon Carole Collet, directrice du Chapon bressan, abattoir appartenant à LDC, "l’objectif est de vendre des morceaux aux grandes surfaces et aux traiteurs". Pour Georges Blanc, "la ménagère ne sait pas découper la volaille. Et pour un couple de retraités, un poulet entier, ça fait beaucoup". Les opposants font valoir que volaillers et bouchers peuvent découper la volaille à la demande du client. Et qu’on peut manger en deux fois un poulet entier. Ils redoutent surtout que la découpe industrielle tire la qualité vers le bas. Car, pour l’instant, quand une volaille présente des imperfections, l’abatteur la retourne "déclassée" à l’éleveur.

Mais à la découpe, certains défauts ne sont plus visibles. Avec la révision du cahier des charges, des morceaux déclassés pourraient donc être vendus avec l’étiquette AOC. Christophe Muller (chef de Bocuse), Patrick Henriroux et Pierre Bastin ajoutent que, privée de ses os et de son gras, la volaille se dessèche et perd son goût. L’acheteur paiera donc assez cher un blanc de poulet AOC qui risque fort de le décevoir. Les opposants craignent aussi pour la traçabilité : le risque de tricherie ne sera pas négligeable. Valéry Miéral et Patrick Henriroux soulignent enfin que ce projet est une menace pour les éleveurs qui devront se soumettre aux volontés de LDC. Au risque de disparaître ou de survivre difficilement… avec des restes de volaille à ne savoir qu’en faire.

Si l’intérêt commercial de LDC est évident, le soutien que lui apporte Georges Blanc est une énigme. Certains, comme chez Bocuse, se demandent ce que cache le souci du chef de Vonnas pour les petits vieux et la ménagère. Et que penser de cette déclaration que Georges Blanc nous a faite sur un ton agacé : "Il y aura toujours des traditionnalistes et des puristes, des gens attachés à des valeurs" ?


De son côté, Valéry Miéral est inquiet, mais pas désespéré. Selon lui, "pour réviser une AOC, il faut une certaine unanimité. Or Georges Blanc se met tout le monde à dos, y compris le Collège culinaire de France. Rien ne dit que l’INAO donnera une suite favorable".

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cot cot le 31/12/2017 à 13:39
Bianca a écrit le 31/12/2017 à 11h48

Les gens qui mangent de la viande sont des imbéciles.

Chef, oui, chef !
On est toujours l'imbécile de quelqu'un.

Signaler Répondre

avatar
C’est pas beau ,d’etre Haineux. le 31/12/2017 à 13:30
Bianca a écrit le 31/12/2017 à 11h48

Les gens qui mangent de la viande sont des imbéciles.

Et les vers qui te mangeront la tienne sont quoi? Arrêtes la beuh ! Sa rend con......et les gens qui ne penses’ pas comme toi sont des imbéciles,donc, tu détiens la science infuse,mdrrrrrr. Remets toi en question’ pour 2018,sois plus humble et plus ouverte aux autres .bonne année car même.

Signaler Répondre

avatar
Bianca le 31/12/2017 à 11:48

Les gens qui mangent de la viande sont des imbéciles.

Signaler Répondre

avatar
viandard le 30/12/2017 à 14:46
Bianco a écrit le 29/12/2017 à 17h35

100gr de viande par repas ? Et c'est tout ?
Mais tu es en carence carnée :)

Pour avoir de telle réponse, alors pas étonnant que tu sois en manque de protéines. Les protéines développe le cerveau, et on peut croire par conséquent que cela développe également le bon sens :)

Surtout n'invite pas tes amis à manger chez toi, ils doivent t'en vouloir ensuite :)

L'OMS recommande 500g de viande par semaine.
Pas étonnant que ton cerveau soit complétement rongé par l'urée si tu en manges plus.

Signaler Répondre

avatar
Bianco le 29/12/2017 à 17:35
bianca a écrit le 28/12/2017 à 09h06

https://www.mieral.com/produits-mieral/volailles-de-bresse-aop/

Poulet de Bresse 2 à 3 kg.

1,5kg de viande en 2 repas ! Pffffff
Pas étonnant que tu sois aussi agressif, beaucoup trop de viande, 100g par repas max. Mais c'est ta santé après tout.

100gr de viande par repas ? Et c'est tout ?
Mais tu es en carence carnée :)

Pour avoir de telle réponse, alors pas étonnant que tu sois en manque de protéines. Les protéines développe le cerveau, et on peut croire par conséquent que cela développe également le bon sens :)

Surtout n'invite pas tes amis à manger chez toi, ils doivent t'en vouloir ensuite :)

Signaler Répondre

avatar
Me Bescherelle-Capello, du bled le 29/12/2017 à 16:32
JPTLyon a écrit le 29/12/2017 à 04h36

Personne ne ma toujours pas dit qui était Pierre Ducasse cité dans l'article !

"Personne ne ma toujours pas dit"
Donc, tout le monde vous l'a dit ; de quoi vous plaignez-vous ?

Signaler Répondre

avatar
saile le 29/12/2017 à 15:09

Sans doute les grands journalistes de LyonMag ont confondu Alain et Pierre Ducasse...

Signaler Répondre

avatar
JPTLyon le 29/12/2017 à 04:36

Personne ne ma toujours pas dit qui était Pierre Ducasse cité dans l'article !

Signaler Répondre

avatar
Vive la vie le 28/12/2017 à 22:17

On parle d'animaux comme de produits préfabriqués. Le terroir, c'est aussi savoir se souvenir de ce que furent ces splendides bêtes en ne les désossant pas pour les vendre comme des piles au lithium !

Signaler Répondre

avatar
Vivre avec son temps le 28/12/2017 à 18:28
balot a écrit le 27/12/2017 à 18h28

pour les divorcés ou célibataires, un rat serait plus adapté.

C'est sympathique, je vous remercie de votre sollicitude. Comme d'habitude, votre intervention était pleine d'affection pour votre prochain et de bon sens.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 28/12/2017 à 18:11

"L'aile ou la cuisse "...version 2 ?

Signaler Répondre

avatar
bianca le 28/12/2017 à 09:06
balibalo a écrit le 27/12/2017 à 18h57

un poulet de bresse de 3 Kgs ?
vous les sortez d'où ces 3 Kgs ?
ah oui, de votre imagination.
mais vous affabulez mon cher !

un poulet de bresse moyen est de l'ordre de 1,5 à 2 Kgs, en comprenant l'ossature.
alors quand on enlève les os, le reste à manger se fait fort bien à deux en deux repas.

https://www.mieral.com/produits-mieral/volailles-de-bresse-aop/

Poulet de Bresse 2 à 3 kg.

1,5kg de viande en 2 repas ! Pffffff
Pas étonnant que tu sois aussi agressif, beaucoup trop de viande, 100g par repas max. Mais c'est ta santé après tout.

Signaler Répondre

avatar
les moutons le 28/12/2017 à 00:42

En fait si vous voulez votre poulet entier ben vous l achetez entier. Et si des gens préfèrent l acheter à la découpe ben ils l’achètent à la découpe.

Signaler Répondre

avatar
daniel6 le 27/12/2017 à 19:02

Le jour où je présente un poulet ---à la découpe , ma famille s'éclate de rire et me renie ^^
.
Mr Blanc arrêtez vos délires financiers et revenez à la Vraie gustativité.

Déjà qu'on fout dans plein de genres la qualité en l'air ne continuons pas svp dans ce qui nous est le plus cher à nous les franchouillards: le bien-manger!!!!!

Signaler Répondre

avatar
balibalo le 27/12/2017 à 19:00
Vivre avec son temps a écrit le 27/12/2017 à 14h00

Quand j'étais gamin, nous mangions le dimanche à cinq une bestiole (poulet ou pintade) cuite à la rôtissoire.

Les familles nombreuses sont plus rares, les divorces font que le nombre de gens seuls a explosé.

Oui, une bestiole c'est trop pour une personne, même pour un couple, à moins de se rabattre sur des cailles (une caille = une personne), un coquelet.
Alors oui à la découpe de volaille, y compris AOC : il n'y a pas de raison que la qualité soit réservée aux familles.

alors pour vivre avec ton temps, tu as KFC, McDo, Kébab, Quick..etc..
et bon appétit.
laisse le reste à ceux qui vivent avec "leurs" temps :)

Signaler Répondre

avatar
balibalo le 27/12/2017 à 18:57
balot a écrit le 27/12/2017 à 18h28

3 kilos de viande en 2 repas ? pffff !

un poulet de bresse de 3 Kgs ?
vous les sortez d'où ces 3 Kgs ?
ah oui, de votre imagination.
mais vous affabulez mon cher !

un poulet de bresse moyen est de l'ordre de 1,5 à 2 Kgs, en comprenant l'ossature.
alors quand on enlève les os, le reste à manger se fait fort bien à deux en deux repas.

Signaler Répondre

avatar
balot le 27/12/2017 à 18:28
Vivre avec son temps a écrit le 27/12/2017 à 14h00

Quand j'étais gamin, nous mangions le dimanche à cinq une bestiole (poulet ou pintade) cuite à la rôtissoire.

Les familles nombreuses sont plus rares, les divorces font que le nombre de gens seuls a explosé.

Oui, une bestiole c'est trop pour une personne, même pour un couple, à moins de se rabattre sur des cailles (une caille = une personne), un coquelet.
Alors oui à la découpe de volaille, y compris AOC : il n'y a pas de raison que la qualité soit réservée aux familles.

pour les divorcés ou célibataires, un rat serait plus adapté.

Signaler Répondre

avatar
balot le 27/12/2017 à 18:28
Poulet de Bresse en colère a écrit le 27/12/2017 à 18h16

La découpe conduit à diminuer la qualité de la viande.
En couple, en deux repas le poulet est mangé.
Un poulet de Bresse a une belle ossature.

3 kilos de viande en 2 repas ? pffff !

Signaler Répondre

avatar
Poulet de Bresse en colère le 27/12/2017 à 18:16
Vivre avec son temps a écrit le 27/12/2017 à 14h00

Quand j'étais gamin, nous mangions le dimanche à cinq une bestiole (poulet ou pintade) cuite à la rôtissoire.

Les familles nombreuses sont plus rares, les divorces font que le nombre de gens seuls a explosé.

Oui, une bestiole c'est trop pour une personne, même pour un couple, à moins de se rabattre sur des cailles (une caille = une personne), un coquelet.
Alors oui à la découpe de volaille, y compris AOC : il n'y a pas de raison que la qualité soit réservée aux familles.

La découpe conduit à diminuer la qualité de la viande.
En couple, en deux repas le poulet est mangé.
Un poulet de Bresse a une belle ossature.

Signaler Répondre

avatar
Vivre avec son temps le 27/12/2017 à 14:00

Quand j'étais gamin, nous mangions le dimanche à cinq une bestiole (poulet ou pintade) cuite à la rôtissoire.

Les familles nombreuses sont plus rares, les divorces font que le nombre de gens seuls a explosé.

Oui, une bestiole c'est trop pour une personne, même pour un couple, à moins de se rabattre sur des cailles (une caille = une personne), un coquelet.
Alors oui à la découpe de volaille, y compris AOC : il n'y a pas de raison que la qualité soit réservée aux familles.

Signaler Répondre

avatar
JPTLYON le 27/12/2017 à 13:48

Bonjour,

Qui est Pierre Ducasse ?

Signaler Répondre

avatar
Poulet de Bresse en colère le 27/12/2017 à 10:36

Georges Blanc déshonore notre département de l'Ain en favorisant LCD.
Ce monsieur ancien cuisinier devenu un biznessman de l'hôtellerie restauration pense à son intérêt avant celui des petits producteurs.
Le poulet de Bresse est un mets délicat qui ne doit pas être "charcuté" par des industriels assoiffés de profits.

Signaler Répondre

avatar
poulette le 26/12/2017 à 23:28

Mais de quoi de mêle t-il ce Blanc,pourquoi dire qu’un poulet entier ,c’est trop pour un couple de retraités. Je pense qu’il n’est pas loin de la retraite en tout cas,il devrait y songer. Vive les grands cuisiniers comme Bocuse etc...

Signaler Répondre

avatar
cot cot le 26/12/2017 à 20:22

"" Pour Georges Blanc, "la ménagère ne sait pas découper la volaille. Et pour un couple de retraités, un poulet entier, ça fait beaucoup". ""
Il aurait pris la grosse tête le Georges Blanc ?
Il a osé le dire, (le mufle !!), que la ménagère ne sait pas découper la volaille. Non mais, que fait ou que dit Marlène Schiappa ?
Et que pour nos couples de petits vieux, un poulet c'est trop ? Non mais il devient fou le 'Blanc de vonnas' !!
J'espère que les éleveurs auront le courage de dire non à LCD et Blanc !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.