Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

300 pompiers ont défilé ce lundi matin à Lyon - LyonMag

Les pompiers du Rhône de nouveau en grève ce lundi

300 pompiers ont défilé ce lundi matin à Lyon - LyonMag

Deux mois après une manifestation qui a rassemblé 300 pompiers à Lyon pour dénoncer les agressions qu’ils subissent régulièrement en intervention, les soldats du feu seront de nouveau appelés à faire grève ce lundi.

Cette fois, les pompiers demandent la mise en application des promesses faites par les autorités au soir du premier mouvement, en novembre dernier. "On reconnait qu’il y a des mesures qui ont été mises en place dernièrement, notamment pour la nuit de la St Sylvestre", explique Rémy Chabbouh, secrétaire général du syndicat Sud. "Mais pour les promesses principales, notamment l’anonymisation des dépôts de plaintes et la mises en place de caméras sur le véhicule et les personnels, on est dans l’attente des résultats d’une étude juridique. Pour nous, tant que l’ensemble des mesures qui peuvent être mises en place pour éviter un drame n’est pas appliqué, on maintiendra notre appel pour la journée du 8 janvier".

 

Deux mois après la grève qui a rassemblé 300 pompiers, plusieurs avancées ont été notées par le syndicat. Ainsi, une cartographie précise des secteurs sensibles, alimentée en temps réels avec les agressions ou les interpellations de la journée, a été mise à disposition des soldats du feu. Ces derniers ont également obtenu la fin des interventions en personnel limité sur les secteurs sensibles et l’arrêt de l’envoi de personnel isolé.

 

"Mais les mesures les plus importantes, qui relèvent du ministère de l’intérieur, sont encore en prendre. On a du mal à croire qu’une étude juridique prend deux mois, quand on sait qu’on dépend du même ministère que nos collègues policiers et qu’eux sont déjà autorisés à porter des go-pro en intervention", regrette Rémy Chabbouh.

 

Depuis la grande manifestation du mois de novembre, de nouvelles agressions de pompiers ont été signalées dans le Rhône, notamment à Thizy-les-Bourgs où une femme pompier volontaire a été prise à partie par un automobiliste à qui elle portait secours. Le week-end de Noël a aussi été particulièrement agité à Genay, mais aussi à Villeurbanne où un équipage a été caillassé.

 

"Nous n’avons aucune revendication d’ordre salariale, nous voulons juste travailler en sécurité", martèle le délégué syndical. C’est justement pour demander de meilleures conditions de travail que les pompiers de toute la région sont appelés à manifester lundi à partir de 8h devant la caserne Rochat. Le cortège partira ensuite dans le quartier de la Part-Dieu, où les pompiers promettent "des actions pour marquer les esprits".

 

Les manifestants seront rejoints ce lundi par des équipages du Nord, du Pas-de-Calais, mais aussi de la Nièvre et de l’Allier.



Tags : pompiers | greve | manifestation |

Commentaires 8

Déposé le 08/01/2018 à 14h07  
Par Jean aymarre Citer

La peur du trouble supérieur, des émeutes, des votes aux prochaines élections,... Voilà les raisons du baisse-culotte !
Effectivement et ajouter à cela une justice qui travaille pour on ne sait plus qui !

Déposé le 08/01/2018 à 12h49  
Par Au feu les pompiers! Citer

complot a écrit le 08/01/2018 à 10h43

la solution serait surtout de faire appliquer la lois dans notre république en mettant fin a la voyoucratie

mais non... car il vaut mieux s agenouiller devant une poignée de délinquants incultes que de servir la population .... ce système est en place depuis Mitterand et il n y a pas de raison que ça change!

Bien vrai!
Il faut régler le problème de fond et non poser des rustines!

Déposé le 08/01/2018 à 10h43  
Par complot Citer

Jean aymarre a écrit le 08/01/2018 à 10h30

Vous avez raison, il est difficile de prévoir et donc d'agir contre l'aléatoire. Néanmoins vous vous égarez en parlant de risques inhérents à ce métier.
Oui pompier c'est risqué, donc pas besoin de rajouter le risque d'agression !
A Vénissieux pour le 31 décembre, j'ai vu des camions pompiers intervenir avec des policiers municipaux casqués et armés.
La solution ne serait-elle pas là, c'est-à-dire intervenir sous protection policière à chaque fois.

la solution serait surtout de faire appliquer la lois dans notre république en mettant fin a la voyoucratie

mais non... car il vaut mieux s agenouiller devant une poignée de délinquants incultes que de servir la population .... ce système est en place depuis Mitterand et il n y a pas de raison que ça change!

Déposé le 08/01/2018 à 10h30  
Par Jean aymarre Citer

MANFIR a écrit le 08/01/2018 à 10h10

Je suis du côté des pompiers !
Mais que peut faire contre l'aléatoire ? Rien je pense, il y a des risques inhérents à ce métier.

de nouvelles agressions de pompiers ont été signalées dans le Rhône, notamment à Thizy-les-Bourgs où une femme pompier volontaire a été prise à partie par un automobiliste à qui elle portait secours.

Vous avez raison, il est difficile de prévoir et donc d'agir contre l'aléatoire. Néanmoins vous vous égarez en parlant de risques inhérents à ce métier.
Oui pompier c'est risqué, donc pas besoin de rajouter le risque d'agression !
A Vénissieux pour le 31 décembre, j'ai vu des camions pompiers intervenir avec des policiers municipaux casqués et armés.
La solution ne serait-elle pas là, c'est-à-dire intervenir sous protection policière à chaque fois.

Déposé le 08/01/2018 à 10h10  
Par MANFIR Citer

Je suis du côté des pompiers !
Mais que peut faire contre l'aléatoire ? Rien je pense, il y a des risques inhérents à ce métier.

de nouvelles agressions de pompiers ont été signalées dans le Rhône, notamment à Thizy-les-Bourgs où une femme pompier volontaire a été prise à partie par un automobiliste à qui elle portait secours.

Déposé le 08/01/2018 à 09h55  
Par que dit-on ? Citer

Nostradamus a écrit le 08/01/2018 à 09h35

La société française craque de partout.

D'habitude, les grévistes sont qualifiés de faigasses par les commentateurs fachos du site !

Déposé le 08/01/2018 à 09h35  
Par Nostradamus Citer

La société française craque de partout.

Déposé le 08/01/2018 à 07h26  
Par Babar Citer

2500 policiers et gendarmes mobilisés pour evacuer une centaine de hippie boueux, mais aussi violent, a NDDL
Mais par contre, personne pour intervenir dans les zones de non-droits en les vidant une par une des voyoux....
Etrange, non?

Serait il possible de porter plainte contre l Etat francais pour non realisation de sa lission de securité? C est possible contre les entreprises, alors pourquoi pas dans ce cas?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.