Jérôme Maleski (Ville de Lyon) : "La consultation sur les rythmes scolaires a été un succès phénoménal"

L'adjoint au maire de Lyon en charge de la Démocratie locale et de la Participation citoyenne, Jérôme Maleski, était l'invité ce mercredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Jérôme Maleski (Ville de Lyon) : "La consultation sur les rythmes scolaires a été un succès phénoménal"
Jérôme Maleski - LyonMag

L'élu a notamment répondu aux critiques qui estiment que la politique lyonnaise est hyper-centralisée et pas assez participative. "Je pense que la concertation est vraiment en train d'évoluer sur Lyon. Dire que l'on part de rien est totalement faux. Depuis de nombreuses années on demande à nos concitoyens de se prononcer sur les différents projets qui sont en cours sur la ville. Avec comme exemple la concertation sur la 'diagonale Moncey' dans le 3e arrondissement (…), après laquelle on a carrément revu l'intégralité de la copie et on a suivi absolument tout ce qui a été préconisé par les habitants", a expliqué Jérôme Maleski.

Sur la question épineuse des rythmes scolaires, l'adjoint de Georges Képénékian a là aussi promu la politique de la ville et la grande consultation lancée en octobre dernier. "C'est un exemple parfait de concertation. (…) Nous avons fait 13 réunions publiques dans tous les arrondissements de la ville. (…) Nous avons eu en moyenne entre 20 et 100 personnes qui y participaient. Ce qui fait à peu près 500 personnes sur toute la ville. Mais parallèlement à ces concertations publiques, nous avons lancé une plateforme numérique ou les Lyonnais pouvaient effectivement se prononcer sur leurs souhaits. Ça a été un succès phénoménal, avec 16 000 connexions et plus de 1 700 contributions de Lyonnais qui se sont prononcés", a assuré Jérôme Maleski.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pas partout. le 10/01/2018 à 15:58

Participation des habitants : pas partout! Que ce monsieur se rende au conseil de quartier de Confluence et il se rendra compte que rien n’est fait pour écouter les habitants. Hélas. Lorsque l’on évoque des sujets de la vie quotidienne et bien rien n’avance tout est stoppé, mis sous le coude. Les mots ont un sens, la réalité est toute autre,des installations voient les jours sans que les habitants aient été avertis, ou consultés. La vie participative n’existe que pour faire croire à certains qu’ils ont leurs mots (maux) à dire (régler!). D’ailleurs vous noterez que dans cet arrondissement il n’y a que dés vices présidents à l’inverse d’autres arrondissements où j’ai vécu ! C’est très symbolique.

Signaler Répondre

avatar
Lugdu le 10/01/2018 à 11:24

Les deux propositions suite à la réforme des rythmes scolaires étaient de toute façon dans les cartons avant même la fin de la consultation... On peut donc se demander à quoi la consultation a servi si ce n'est mettre en oeuvre une procédure pseudo-démocratique...

Signaler Répondre

avatar
Guignols obs le 10/01/2018 à 09:34

Combien cela coûte-t-il de faire croire aux gens qu'ils participent à la décision politique ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.